Navimodélisme RC - Webzine de modélisme naval radiocommandé

mardi 27 juin 2017

Accueil Modèles et Kits Voile radiocommandée Vapeur Plans et documentation Radio et équipement moteur Techniques de construction Nouvelles et revue de presse Galerie de photos
  Contact  |  Liens  |  Agenda  |  Plan du site  |  Groupe de discussion  

Le croiseur sous-marin Surcouf

La quille

Teba

Le dernier article sur le Surcouf date du 25 Avril 2010 sur « Navimodélisme RC », donc plus de cinq ans en arrière.

La construction continue, incroyable comme le temps passe vite si on compte le total, début en 2005 - 2015 = 10 ans.

Cet article a été écrit le 12 - 11 - 2012, plus les articles qui vont suivre, tout ceci a été stocké quelques mois (années), le temps de vérifier le bien fondé de tout ce qui est relaté au fur et à mesure de ces travaux.

La construction traine en longueur, certes, mais elle avance quand même, inutile de courir, c’est un loisir qui se pratique au rythme de chacun.

Plus de cinq ans c’est une longue pause, studieuse quand même, de l’ouvrage a été effectué sur le Surcouf, mais au ralenti car du travail était accompli sur d’autres modèles .

Beaucoup d’essais ont été pratiqués, tellement nombreux qu’il serait trop compliqué de tous les détailler ici.

Essais nécessaires pour confirmer le travail accompli sur ce modèle, un sous-marin n’est pas un bateau que l’on met sur l’eau et qui fonctionne instantanément.

C’est réellement un sous-marin complexe pour parvenir à le faire naviguer et plonger, surtout à cette échelle qui est le 1/68ème. Cette coque a un manque de stabilité sur l’eau confirmé lors des essais, il s’est avéré que le modèle avait tendance à se coucher sur le côté, conséquence du grand kiosque qui domine le pont.

A la construction du modèle, la quille avait été remplie de plomb, mais ce n’était pas suffisant, le volume important du kiosque et son hangar exige un centre de gravité très bas pour éviter cet effet de bascule, donc le lest de quille doit être descendu à la hauteur voulue pour la bonne tenue du modèle sur l’eau.

Pour cela, le plomb de la quille doit être retiré pour être changé de place, donc un gros travail pas facile à envisager.

Retrait du matèriel et marquage des éléments ainsi que des fils de raccordement. - 76.3 ko
Retrait du matèriel et marquage des éléments ainsi que des fils de raccordement.

Pour enlever le plomb, on commence par l’intérieur de la coque pour voir la faisabilité de la chose.

A l’aide de la mini perceuse équipée d’un disque abrasif, on découpe la couche de top coat ainsi que la dernière couche de résine.

Mise à jour du plomb à l’intérieur de la coque. - 70.1 ko
Mise à jour du plomb à l’intérieur de la coque.

Extraction des barres de plomb par l’intérieur de la coque. - 52.8 ko
Extraction des barres de plomb par l’intérieur de la coque.

Retrait du plomb par l’extérieur de la coque. - 64.1 ko
Retrait du plomb par l’extérieur de la coque.

910 grammes de plomb. - 67.6 ko
910 grammes de plomb.

La totalité du lest est retirée et pesée = 910 grammes.

Ce plomb va être refondu pour réaliser une barre de la largeur de la quille qui sera refaite en résine et la barre de plomb sera fixée en dessous, ceci devrait abaisser le centre de gravité et améliorer le comportement du modèle.

Pendant le retrait du plomb, la quille devait être préservée, mais elle a été abimée pour mener à bien l’opération, puis détruite complètement.

Cela avait bien commencé. - 58.6 ko
Cela avait bien commencé.

Gros dégâts sur la quille, mais obligatoires. - 51.8 ko
Gros dégâts sur la quille, mais obligatoires.

2013 : Le moule du Surcouf était stocké dans un coin, il est en bon état, pas de déformations. La quille seule sera moulée, mais il faut cirer le moule, ensuite après moulage, cette nouvelle quille sera fixée un centimètre plus bas que l’ancienne, et le lest en plomb sera lui-même vissé sous la quille.

Le moule de la coque. - 58.3 ko
Le moule de la coque.

Les deux parties du moule. - 48.5 ko
Les deux parties du moule.

Début du résinage. - 63.3 ko
Début du résinage.

La partie avant du moule de la quille - 59.4 ko
La partie avant du moule de la quille

Les deux parties du moule refermées. - 61.6 ko
Les deux parties du moule refermées.

La nouvelle quille démoulée. - 47.3 ko
La nouvelle quille démoulée.

La nouvelle quille est collée à la coque en insérant entre les deux une languette en résine qui facilite le collage et maintient l’écartement des pièces.

Collage d’une languette en résine. - 55.5 ko
Collage d’une languette en résine.

Ajustage de la quille. - 72.9 ko
Ajustage de la quille.

Collage de la quille. - 77.9 ko
Collage de la quille.

Voila, il faut combler la jonction entre la coque et la quille. - 61 ko
Voila, il faut combler la jonction entre la coque et la quille.

La nouvelle quille est collée, mais il y a un manque d’épaisseur entre la coque et la quille, cet espace est comblé avec de la fibre de verre très grosse qui renforce l’assemblage.

La quille est collée. - 72.8 ko
La quille est collée.

L’avant de la quille. - 57.3 ko
L’avant de la quille.

La quille mastiquée. - 71.7 ko
La quille mastiquée.

Un dernier travail consiste à reboucher la rainure laissée par la quille en plomb à l’intérieur de la coque.

Le fond de la coque. - 67.1 ko
Le fond de la coque.

Résine plus silice coloïdale. - 85.6 ko
Résine plus silice coloïdale.

Une bande de tissu de verre par-dessus. - 64.8 ko
Une bande de tissu de verre par-dessus.

Maintenant il faut faire fondre le plomb récupéré dans l’ancienne quille et couler le liquide brulant dans un profilé en aluminium de 12X10mm. La prudence est de rigueur, faire cela dans un endroit aéré, porter des gants et ne pas respirer les vapeurs qui s’échappent de la casserole.

En images, voici ce qui a été fait :

On enlève le plomb (en rouge). - 12.8 ko
On enlève le plomb (en rouge).

Le plomb sous la quille. - 12.3 ko
Le plomb sous la quille.

La quille est descendue de 1cm (en bleu), le plomb (en rouge) - 13.1 ko
La quille est descendue de 1cm (en bleu), le plomb (en rouge)

Le lest en plomb sera installé sous la quille en résine, mais avant la fixation définitive, des essais vont être commis pour déterminer la bonne place de cette modification, en effet, ce lest doit être placé vers l’avant de la coque.

Présentation. - 63.5 ko
Présentation.

La fixation provisoire. - 81 ko
La fixation provisoire.

De plus près. - 63.5 ko
De plus près.

Août 2013 : Essais dans l’eau avec la nouvelle quille en plomb fixée de façon provisoire le temps des tests, ensuite elle sera vissée définitivement.

Montage spécial pour un perçage bien vertical. - 81.3 ko
Montage spécial pour un perçage bien vertical.

Le lest est fixé. - 57.4 ko
Le lest est fixé.

A l’avant, le profilé en aluminium qui contient le plomb s’arrête à angle droit, il faut fabriquer un raccord esthétique, comme d’habitude, un moulage en résine va faciliter la mise en forme.

Moulage. - 63.3 ko
Moulage.

L’autre côté. - 61.5 ko
L’autre côté.

Ajustage. - 42.8 ko
Ajustage.

Encore un peu. - 43.3 ko
Encore un peu.

Pas facile. - 43.2 ko
Pas facile.

Ce n’est pas mal. - 43.5 ko
Ce n’est pas mal.

Vue générale de la quille. - 58.6 ko
Vue générale de la quille.

Recouvrement de la quille avec tissu de verre et résine. - 68 ko
Recouvrement de la quille avec tissu de verre et résine.

Masticage. - 66.7 ko
Masticage.

Le chantier de ponçage. - 71 ko
Le chantier de ponçage.

Ponçage terminé. - 61.1 ko
Ponçage terminé.

Première couche d’apprêt : 10-05-2014 - 68.8 ko
Première couche d’apprêt : 10-05-2014

Ponçage et masticage - 65.4 ko
Ponçage et masticage

Voila, la quille n’est plus conforme au modèle original, mais le principal c’est que le sous-marin soit stable sur l’eau, sinon il est bon pour rester sur une étagère.

Allez, pour finir en beauté, une photo de la peinture réalisée aujourd’hui.

La coque en rouge : 17-05-2014 - 67.7 ko
La coque en rouge : 17-05-2014

Toujours beaucoup de travail sur le Surcouf, mais que du plaisir, c’est un beau modèle. Vous le verrez après quelques articles, à ce jour il navigue et il commence à plonger.

Démontage du matèriel. - 81.9 ko
Démontage du matèriel.

Groupage du matèriel. - 88.5 ko
Groupage du matèriel.

Retrait des premières barres de plomb par l’intérieur de la coque. - 69.3 ko
Retrait des premières barres de plomb par l’intérieur de la coque.

Retrait du plomb par l’extérieur de la coque. - 85.9 ko
Retrait du plomb par l’extérieur de la coque.

La quille est vide. - 89.9 ko
La quille est vide.

retrait également du styrodur à l’arrière. - 67 ko
retrait également du styrodur à l’arrière.

Le moule. - 58.3 ko
Le moule.

Moulage de la quille. - 82.7 ko
Moulage de la quille.

La quille démoulée - 70.8 ko
La quille démoulée

Moulage de deux languettes en résine. - 63.8 ko
Moulage de deux languettes en résine.

L’espace est comblé. - 52.8 ko
L’espace est comblé.

La quille mastiquée. - 58.9 ko
La quille mastiquée.

Vue du fond de la coque. - 73.3 ko
Vue du fond de la coque.

La fonte du plomb. - 57 ko
La fonte du plomb.

Préparation des profilés en aluminium. - 63.2 ko
Préparation des profilés en aluminium.

Le lest en plomb. - 61 ko
Le lest en plomb.

Le lest définitif. - 80.9 ko
Le lest définitif.

Fixation de la quille. - 50.7 ko
Fixation de la quille.

Résinage de la quille. - 89 ko
Résinage de la quille.

Résinage de la quille partie arrière. - 84 ko
Résinage de la quille partie arrière.

Masticage de la quille. - 87 ko
Masticage de la quille.

Le profil avant. - 60.1 ko
Le profil avant.

Résinage du profil avant. - 71.8 ko
Résinage du profil avant.

Ponçage. - 88.5 ko
Ponçage.

Première couche d’apprêt. - 74.9 ko
Première couche d’apprêt.

Couche d’apprêt. - 74.2 ko
Couche d’apprêt.

La coque en rouge. - 97.6 ko
La coque en rouge.

[http://messousmarins.fr/]

[http://amicalesousmariniers.pagesperso-orange.fr/]