Navimodélisme RC - Webzine de modélisme naval radiocommandé

mercredi 23 août 2017

Accueil Modèles et Kits Voile radiocommandée Vapeur Plans et documentation Radio et équipement moteur Techniques de construction Nouvelles et revue de presse Galerie de photos
  Contact  |  Liens  |  Agenda  |  Plan du site  |  Groupe de discussion  

Baliseur Pointe de Grave

Le POINTE de GRAVE • première étape
construction de la coque

André Guignet

Après avoir construit la grue, pour les essais de fonctionnement il faut passer aux choses sérieuses : construire le bateau !

La construction du bateau

La première étape logique, c’est la coque.
Le modèle au 1/18e mesurera 103cm sur 35cm de large. Ce sera donc une maquette assez volumineuse.

Baliseur type Pointe de grave en carénage  - 40.7 ko
Baliseur type Pointe de grave en carénage

Pas trop d’innovations : deux moteurs classiques, un propulseur d’étrave, un micromoteur pour le radar, quatre autres micromoteurs pour la grue donc huit moteurs en tout. Pour les éclairages il y a quelques ampoules 6V et aussi des LEDs. Tout sera alimenté en 6v .

le plan au 1/18è...en couleur  - 40.2 ko
le plan au 1/18è...en couleur


Le bordé

Le bordage sera fait avec des lattes de ctp 3mm, de 10 à 15mm de large, découpées dans une plaque de ctp de 80x30cm.
Avec une plaque de 80cm, la longueur de la coque oblige à faire une virure avec deux lattes, ce qui ne va pas faciliter le travail.
Des problèmes aux raccords vont rapidement apparaitre. Un renfort en ctp 3mm est à placer entre les deux couples où s’effectuent les raccords pour éviter d’avoir trop de creux. Il faut que les "baguettes" suivent bien la continuité de l’avant à l’arrière.

La forme particulière des cotés du bateau ne va pas non plus faciliter la pose (même si ces bords sont taillés dans des plaques de ctp couvrant la totalité du coté bâbord et tribord .

J’avais choisis ce genre de bateau en croyant la coque facile à construire , je vais m’apercevoir qu’il y a plein de pièges . La pose des deux lignes d’arbres en est un de plus , les arrondis de chaque bord aussi . Cela va vite grossir le temps de construction.

Pourtant j’essaie de respecter les lignes de la coque pour avoir le moins d’enduit à étaler , malgré cela je me retrouve avec des inégalités un peu partout .

bordé terminé , les finitions restent - 50.2 ko
bordé terminé , les finitions restent

Après avoir repris quelques lattes , il semble que cela s’arrange , les raccords entre les lattes se précises . Cela commence à me plaire .

La finition du bordé nécessite tout de même beaucoup de ponçage . Mais la récompense est là.

détail coté babord - 46.3 ko
détail coté babord

détail des arrondis du bordé - 32.9 ko
détail des arrondis du bordé
.

Enfin la coque est conforme au plan et au vrai bateau .

la coque terminée  - 55.6 ko
la coque terminée
.

Maintenant il reste beaucoup , beaucoup de travail. La coque n’est qu’un premier pas .

Depuis mai la maquette a bien progressé, deux photos en attendant la suite de la construction ...

construction de la cabine  - 50.7 ko
construction de la cabine

la maquette après 6 mois de travail - 59.5 ko
la maquette après 6 mois de travail

Cette maquette est difficile à construire.
Le choix des matériaux est très important.
Il faut avoir beaucoup d’imagination, mélanger différentes sortes de matières : le bois, le cuivre, le laiton, le plastique.

Par contre la maquette offre un panel d’animation intéressant : la grue, la bouée, le radar, tous les éclairages, le propulseur d’étrave... Cela peut rapidement venir à bout d’une radio 6 voies et même demander beaucoup plus ( 10 ou 11 voies ).

Le squelette

Onze couples en ctp de 5mm et le tableau arrière sont assemblés sur la quille en ctp de 10mm

la quille fixée sur le chantier  - 101.4 ko
la quille fixée sur le chantier

la courbure délicate de la coque  - 89.8 ko
la courbure délicate de la coque

Comme je monte tout cela avec la quille sur le chantier, il faut faire attention au bon alignement et à la mise à l’équerre de tous les élément .
Apporter une attention particulière au montage des couples et à l’alignement du milieu de l’avant au tableau arrière.

la quille fixée sur le chantier  - 101.4 ko
la quille fixée sur le chantier

la courbure délicate de la coque  - 89.8 ko
la courbure délicate de la coque

decoupage des couples  - 56.7 ko
decoupage des couples

Les couples sur le chantier - 94.9 ko
Les couples sur le chantier

préparation du chantier - 91.9 ko
préparation du chantier

préparation et collage des couples  - 86.2 ko
préparation et collage des couples

la carcasse est terminée - 99.1 ko
la carcasse est terminée

pose des premières lattes de ctp - 88.8 ko
pose des premières lattes de ctp

poursuite du collage : les problèmes surgissent - 72.4 ko
poursuite du collage : les problèmes surgissent

résultat en phase de finition