Navimodélisme RC - Webzine de modélisme naval radiocommandé

lundi 23 octobre 2017

Accueil Modèles et Kits Voile radiocommandée Vapeur Plans et documentation Radio et équipement moteur Techniques de construction Nouvelles et revue de presse Galerie de photos
  Contact  |  Liens  |  Agenda  |  Plan du site  |  Groupe de discussion  

Glasgow

Présentation du Glasgow

Jean-Pierre Simard

Un peu d’histoire

Graupner nous propose un modèle de remorqueur à roues à aubes latérales reproduit à l’échelle 1/40e. Il a été utilisé dans les ports du Nord de l’Angleterre et de l’Ecosse.... Si vous en savez plus n’hésitez pas à m’en informer car la planche de montage n’est pas très explicite la dessus.

Le Glasgow terminé

photo © Graupner

Ouvrons la boîte

Elle est d’une présentation propre, les pièces sont bien rangées. Une coque de 101cm de longueur, moulée en plastique ABS comme les couvre roues, le canot de sauvetage, les claires-voies et écoutilles, le tout est bien lisse et bien fabriqué. Les pièces d’accastillage ne sont pas fournies dans la boîte, ni la propulsion pour laquelle vous optez (Vapeur ou électrique), ni bien sûr la télécommande.

L’accastillage

J’ai acheté la boîte d’accastillage recommandée par Graupner (ref 582) là aussi je ne suis pas déçu sauf que j’ai attendu 1 mois pour l’avoir. Elle est très complète, l’accastillage à une apparence qui est trop fabrication neuve à mon goût. Il faudra donc que je fasse vieillir.

Les roues à aubes

J’ai aussi acheté la boîte recommandée par Graupner.(Ref 581) Je l’ai eu tout de suite, un peu déçu par l’apparence trop plastique. Il va falloir que je travaille à leur donner une apparence qui ne soit pas Jouet pour grand enfant que je suis.

J’ai opté pour la propulsion vapeur avec beaucoup de craintes, car c’est la première fois que je me lance dans ce type de propulsion. Pour ne pas aller vers des déboires qui m’éloigneraient de la vapeur, j’ai acheté la machine chez Graupner.

Simple mais robuste je sait qu’elle fonctionne. Mon premier essai avant de commencer le bateau proprement dit à été de construire un chariot rustique avec cette machine à vapeur pour en comprendre le fonctionnement ... O miracle ça marche.

La fiche technique de construction

Très bien documenté, un bon texte qui vous guide pas à pas avec plusieurs plans :
-  une vue générale,
-  une vue en coupe longitudinale,
-  une vue réalisation version machine à vapeur,
-  une vue réalisation propulsion électrique,
-  différentes parties de constructions sensibles.

Il existe même une rubrique sur la pose des motifs de décoration auto-adhésifs, sur la peinture ...

Le points négatif

Le collage de la matière ABS...que cette colle est compliquée à utiliser. Les peintures ne tiennent pas dessus, elle déborde toujours, et il faut que je mette mes lunettes pour la poser.

Les points positifs

Un bateau très plaisant à construire, on peut arrêter son travail pendant un mois et le reprendre sans problème à l’endroit où on s’arrête.

Conclusion

Une maquette destinée aux amateurs débutants.

A voir :
-  La page du Glasgow chez Graupner
-  Un site en allemand présentant la construction du Glasgow.

Composition de la boîte :
-  Etambot,
-  le pied de gouvernail,
-  le gouvernail,
-  la mèche de gouvernail,
-  les rondelles d’étanchéité,
-  les différents couples,
-  les logerons,
-  les paliers d’arbre,
-  l’arbre de roues à aubes,
-  les baguettes de bordure,
-  les supports divers et multiples,
-  les mains courantes,
-  les consoles,
-  les cloisons,
-  les ponts,
-  les passerelles,
-  les écrous,
-  les vis nécessaires,
-  les goupilles,
-  les couronnes,
-  les crochets de remorquage,
-  la cheminée,
-  les câbles,
-  les bancs,
-  les avirons du canot
-  les taquets,
-  les pitons,
-  les supports de lanterne,
-  les toits,
-  les poulies,
-  les bittes d’amarrage,

... bref une boîte où il ne manque rien.

Le Glasgow en navigation

photo © Graupner

Vue de l’arrière

photo © Graupner.