Navimodélisme RC - Webzine de modélisme naval radiocommandé

vendredi 28 juillet 2017

Accueil Modèles et Kits Voile radiocommandée Vapeur Plans et documentation Radio et équipement moteur Techniques de construction Nouvelles et revue de presse Galerie de photos
  Contact  |  Liens  |  Agenda  |  Plan du site  |  Groupe de discussion  

Techniques de construction

Commande des voiles d’un vieux gréement

Albertus

La commande des voiles d’un vieux gréément pose souvent un problème lorsqu’il s’agit d’installer le treuil des voiles. En général, le modéliste débutant retarde cette échéance, ne sachant pas trop bien comment s’y prendre ! Et malheureusement, il est parfois trop tard pour pouvoir installer correctement le treuil. En effet, cette installation doit être envisagée dès que la coque est terminée, avant la pose du pont.

Sur un vieux gréement, il n’ est pas question de voir sur le pont la poulie du treuil, d’y voir le circuit d’écoutes, ni d’ y installer les renvois nécessaires : le système doit être caché dans les entrailles du bateau. Les écoutes y seront guidées pour apparaître au bon endroit sur le pont. Dans ce cas, le risque de voir s’entortiller les écoutes détendues (ou plutot de ne pas le voir !!) est grand ! Le câble risque aussi de sortir de la gorge de la poulie du treuil. Le schéma ci-dessous garanti la tension constante du câble. Sa mise en oeuvre suppose un accès facile à toute la longueur de la coque, c’est pourquoi son implantation doit être déjà envisagée avant la pose des barrots. Des trappes aménagées dans le pont permettront un éventuel accès aux poulies de renvoi.

vue du dessus

La distance entre les couples qui soutiennent les poulies de renvoi sera évidemment la plus longue possible.

Le treuil est fixé au fond de la coque, les 3 poulies de renvoi étant fixées à des couples. La poulie solitaire est fixée par un ressort qui assure la tension constante du système et empêche l’écoute de sortir des poulies. L’accès à cette poulie doit rester possible : un ressort, ca casse ou ca se détend !

vue de profil

La poulie double du treuil n’est pas au même niveau que les poulies de renvoi, elle est plus basse, sous un cello qui empèche l’emmêlement des écoutes dans les poulies du treuil. Comme le débattement de la trinquette et de la grand’voile n’est pas le même, l’écoute de grand voile ne sera pas fixée en bout de bôme, mais à une distance égale à la longueur de bôme de trinquette.