Navimodélisme RC - Webzine de modélisme naval radiocommandé

dimanche 23 juillet 2017

Accueil Modèles et Kits Voile radiocommandée Vapeur Plans et documentation Radio et équipement moteur Techniques de construction Nouvelles et revue de presse Galerie de photos
  Contact  |  Liens  |  Agenda  |  Plan du site  |  Groupe de discussion  

Barge de travaux lacustres du lac Léman

La grue à godet

Pierre Lafontaine

Nous sommes donc en possession d’un ponton constitué de quatre barges assemblées ensemble et de tout le nécessaire pour propulser l’esquif sur un plan d’eau. C’est bien, mais il manque encore le principal.

La grue

Ma première idée était d’utiliser un plan de modélisme pour construire la grue. Ce plan commandé chez « VTH » [1] en Allemagne est magnifique et j’ai en main la documentation de construction identique au modèle original. Passer de ces informations vers une version maquette me semble être un gros travail. Je laisse de coté cet aspect du problème jusqu’à ce que je trouve dans une grande surface un gros jouet filo-guidé qui pourrait bien faire l’affaire.

A noter que ce jouet est aujourd’hui distribué, dans sa version radio-commandée par la société Graupner sous la réf. 5065 dans la nouvelle série Junior Line

Photo 1

Nouveauté : la game Junior Line de Graupner

Cassons notre tirelire

Acheté aussitôt, je le met dans les mains de mes filles pour voir si la solidité est au rendez-vous. Elles ne se font pas prier et s’amusent avec l’objet du délit presque sans se battre.

Pas de problème, après plusieurs heures de jeu, la grue tient bon et mes filles sont toujours vivantes. A noter pour l’anecdote que trois des barges portent chacunes le prénom d’une de mes filles, la quatrième portant le prénom de mon épouse (comme cela, il n’y a pas de jalouses !)

Cassons notre grue (ou presque)

C’est parti pour une séance de démontage complet pour modification, transformation et peinture afin d’obtenir le résultat souhaité. La grue étant un vieil engin, elle subit une patine marquée à l’aide des techniques éprouvées des jus et dry-brush, bien connus des maquettistes plastique.

Photo 3

Vue de dessus, avec la rampe de projecteurs sur la cabine.

Photo 4

Vue latérale, avec le système de fixation par vis nylon.

Pour permettre au godet de descendre sous l’eau, des trous sont percés dans celui-ci.

Photo 9

Le godet et ses trous pour mieux pouvoir s’immerger.

Une fonction ne m’est d’aucune utilité, à savoir la motorisation des chenilles de propulsion. J’en profite pour récupérer le câblage pour l’éclairage, une rampe de projecteur sur la flèche, une autre sur la cabine et le tour est joué.

J’ajoute pour le fun une porte ouvrante et un machiniste aux commandes à l’intérieur de la cabine. Ce dernier est un marin de chez Cap Maquettes qui est passé de la position verticale à la position assise en subissant quelques opérations de chirurgie plastique. (Il n’a, semble-t-il, pas trop souffert)

Photo 10

Le machiniste concentré sur ses commandes. Le casque est une réalisation maison.

Je m’amuse à placer un quadrupède canin sur mes modèles, un peu comme une signature. Ici j’ai choisi un dogue allemand de grande taille pour qu’on le voie bien.

Photo 11

N’oublions pas notre mascotte, qui n’a pas encore de nom.

J’ai gardé le système de commande original en raccordant le câble sur un connecteur multiple, identique à celui installé dans le modèle. Cela est très pratique pour les démos lors d’expositions, ce système permettant de faire fonctionner la grue sans utiliser une fréquence radio. Il permet également de règler l’inclinaison de la flêche lors du rangement de la grue dans sa caisse de transport (voir photo 16).

Et ça fonctionne

La grue offre donc les fonctions suivantes : rotation, élévation de la flèche, montée et fermeture du godet, descente et ouverture du godet, éclairage (voir photos 14 et 15). La fonction de départ qui permettait au jouet d’avancer, est comme on l’a vu plus haut, désactivée. J’ai enfin ajouté un module de sonorisation diesel récupéré sur un jouet de bazar qui trainait dans ma boîte à matériel « qui peut toujours servir ».

Mise en place de la grue sur le ponton

La fixation de la grue sur la barge est réalisée par quatre vis nylon utilisées habituellement pour la fixation des ailes d’avions en aéromodélisme.

Photo 14

Vis nylon pour fixation de la grue à la barge, simple et efficace.

La connexion entre la grue et la barge est faite par un connecteur multiple pour électronique. Une fois la grue fixée à cheval sur les quatre couvercles des caissons, la fermeture de l’ensemble de la barge est garantie et tout se tient parfaitement ensemble avec rigidité.

Il reste à habiller cette barge des multiples accessoires que l’on trouve habituellement sur ce genre d’embarcation, afin de lui donner vie et d’attirer le regard sur ces détails sympatiques qui font tout le charme de nos modèles. C’est ce que nous verrons dans le prochain article.

A bientôt

[1] VTH est l’éditeur de ModellWerft - Fachmagazin für Schiffsmodellbauer et propose sur son magasin en ligne de nombreux plans

Photo 2

Le team de test. De gauche à droite : Sophie, Emilie et Mélanie.

Photo 5

Autre vue latérale, on distingue la porte ouvrante de la cabine.

Photo 6

La flèche en gros plan.

Photo 7

Une petite échelle permet l’accès de la cabine... en espérant ne pas se faire mordre.

Photo 8

En pleine action, lors de l’exposition 2003 de Lausanne.

Photo 12

Les commandes pour la mise en oeuvre de la grue sont à gauche.

Photo 13

Servos sur inverseurs basculants, avec position neutre, et le tour est joué.

Photo 15

La vis nylon est en place, tout est bloqué, prêt pour la navigation.

Photo 16

Le boîtier de commande d’origine, avec la prise de connexion ajoutée.

On trouve aujourd’hui dans les magasins de jouets de très bonnes bases pour réaliser un modèle réduit radiocommandé sans devoir tout reconstruire de A à Z. A nous d’avoir l’oeil pour repérer les bons plans, pendant les soldes par exemple, pour nous faciliter la vie. La grue à godet en est un exemple parmi d’autres.