Navimodélisme RC - Webzine de modélisme naval radiocommandé

lundi 1 mai 2017

Accueil Modèles et Kits Voile radiocommandée Vapeur Plans et documentation Radio et équipement moteur Techniques de construction Nouvelles et revue de presse Galerie de photos
  Contact  |  Liens  |  Agenda  |  Plan du site  |  Groupe de discussion  

Le Marine Travelift

Les treuils

Albertus

Sous la traverse droite sont suspendus le compartiment moteur et les cages des treuils. Six treuils pour les trois ensembles élévateurs. Pour faciliter la réalisation de la maquette, le même moteur électrique actionnera le trolley de gauche et celui de droite du même ensemble élévateur !

Chaque double treuil est constitué d’un axe en tube d’électricien et de quelques rondelles, solidaires d’une grande roue dentée. Le tout est assemblé à la cyano et à l’araldite. Cet ensemble tourne librement sur un axe commun aux trois double-treuils. Par l’arrière de la cage, deux axes moteurs entrainent les roues dentées de deux groupes par l’intermédiaire de pignons. Le troisième groupe est mû par l’axe commun.


Les moteurs seront dissimulés dans leur compartiment, et munis de cardans pour faciliter leur alignement.

Je voulais utiliser du câble métallique de 1 mm, mais la souplesse indispensable qui était nécessaire m’a fait opter pour le nylon. Teinté par trempage dans un mélange dilué de Noir et de GunMetal (Humbrol + WhiteSpirit), l’illusion est parfaite... et ca ne rouillera pas :-)

Le parcours des câbles est complexe. En tout, 94 réas sont installés. Le couplage des treuils m’oblige à modifier légèrement le tracé par rapport aux plans d’usine, pour éviter les croisements de câbles. Une trentaine de mètres de câbles seront nécessaires !

Sous la traverse, le compartiment moteur et les cages de treuils

Les six treuils sont animés par trois moteurs électriques E500-Power de ROBBE