Navimodélisme RC - Webzine de modélisme naval radiocommandé

lundi 1 mai 2017

Accueil Modèles et Kits Voile radiocommandée Vapeur Plans et documentation Radio et équipement moteur Techniques de construction Nouvelles et revue de presse Galerie de photos
  Contact  |  Liens  |  Agenda  |  Plan du site  |  Groupe de discussion  

Accastillage et accessoires

La couture des ralingues

Albertus

La ralingue est le cordage consolidant la voile sur tout son pourtour. C’est à la ralingue que sont fixées les différentes cosses qui serviront à la fixation des voiles. Cousue à la toile, la ralingue est (entre autre) la bête noire des modélistes réalisant des vieux gréements ! Les ourlets pourront être faits à la colle pour tissu, mais la voile est alors loin d’être terminée. Il va falloir coudre !

Et pourtant, coudre des ralingues à une voile ne présente aucune difficulté....une fois qu’on a bien compris le principe.

En fait, on comprendrait plus facilement si au lieu de dire « coudre une ralingue à la voile » on disait « coudre une voile à la ralingue » !

En effet, « couture » sous-entend « piquer », or la corde servant de ralingue ne doit pas être piquée. Seul le tissus de la voile sera piqué, la corde, elle, sera transfilée, toron par toron. Et pas n’importe quelle corde ! le diamêtre de la ralingue doit être respecté, proportionnellement à l’échelle du vieux gréement. Mais surtout, il est impératif d’utiliser un cordage commis de gauche à droite. Tenue verticalement, la ralingue présente ses torons montant de gauche à droite. Sans quoi vous seriez obligés de coudre de droite à gauche, ce qui est vraiment difficile même pour un gaucher.

Fini donc à tout jamais de présenter des Bautiers et autres Gazelles-des-sables aux ralingues collées à la voile, ou, suprême sacrilège, cousues au point zigzag passant à travers tout ! Avec un peu de dextérité, il faut compter une voile terminée par soirée.

Mais un petit dessin vaut mieux qu’un long discours :

fixation des cosses

En cousant la ralingue, aux différents points d’écoute, de pic, de mat, d’amure etc, une section de tube laiton sera fixée à la colle cyano.

Réaliser les "oeils de pie"

Un poinçon perfore la voile, reçoit une demi-goutte de cyano, puis est vivement retiré. Un ’oeil de pie est constitué. Ils vont servir par exemple au transfilage de la voile sur la bôme

Pattes de ris

C’est aussi à la ralingue que seront ménagées les pattes de ris.