Navimodélisme RC - Webzine de modélisme naval radiocommandé

samedi 29 avril 2017

Accueil Modèles et Kits Voile radiocommandée Vapeur Plans et documentation Radio et équipement moteur Techniques de construction Nouvelles et revue de presse Galerie de photos
  Contact  |  Liens  |  Agenda  |  Plan du site  |  Groupe de discussion  

Yacht Windstorm 60

Pont principal (seconde partie)

Philippe Hof

Dans ce second chapitre nous terminerons le garage et la partie avant du pont, avec sa descente aux cabines.

Notre pont commence à ressembler au plan.

-  Les flancs coté tribord

A tribord, nous allons poser les flancs intérieurs : vertical pour le coin salon et légèrement incliné pour le coin timonerie. Cela se fera facilement puisqu’il s’agit de simples rectangles de CTP 3 mm découpés pour arriver au même niveau que les butées de passavant.

Flancs tribord salon et timonerie - 37.4 ko
Flancs tribord salon et timonerie

La jonction entre les deux pièces nécessite la pose d’une petite "rustine" triangulaire.

-  Pièce de raccord, capot de garage-dossier du canapé

C’est une pièce dont il faudra poncer les chants suivant les flancs du capot et l’angle du dossier de canapé.

C’est une pièce un peu biscornue dont la forme va nous permettre, plus tard, de coller les charnières entre le capot de garage et cette même pièce. Elle arrive au même niveau horizontal. Elle est collée sur le dossier incliné du canapé et repose par le biais d’une patte, coté tribord, sur le plancher. A l’aide de petits renforts, nous comblerons les ouvertures sur le bas du coté tribord du canapé, et celles de la paroi concave de la dernière marche coté bâbord.

-  Le garage

Oh, ... quelle belle pièce, elle aussi ! ! C’est elle qui va permettre de raccorder l’escalier bâbord au pont.

Plancher garage mis en place - 41.4 ko
Plancher garage mis en place

Son plancher démarre bien à plat jusqu’à venir à l’aplomb de l’intérieure du capot, puis s’incline vers le haut, pour toucher pratiquement le canapé du salon. Ici nous travaillerons à l’envers, c’est à dire en commençant par les parois, puis en finissant par le plancher incliné. La première étape consiste à poser la paroi verticale du fond. Ensuite nous allons coller la partie horizontale du plancher sous les extrémités des seuils des deux escaliers, en butée à l’intérieur contre le couple numéro 1. Ensuite on colle deux baguettes, de l’extrémité de cette planche jusqu’à l’arête de la paroi du fond. Ces baguettes symboliseront le dessus du plancher incliné, et nous serviront de référence pour déterminer la hauteur de toutes les parois latérales.

Il faut donc découper ces pièces en suivant le pourtour des escaliers et en reportant les hauteurs mesurées pa rapport à nos baguettes. Si l’on regarde de profil, on ne doit voir qu’un seul plan, celui qui recevra le plancher incliné. Pour finir nous allons coller ce fameux plancher incliné en découpant déjà approximativement son contour puis en affinant après plusieurs essais à blanc (utilisez un carton comme gabarit). Attention il faut pratiquer une encoche coté tribord, afin de libérer le passage de l’extrémité du couple 2 coté intérieur.

Parois du garage en cours de réalisation - 25 ko
Parois du garage en cours de réalisation

-  Le tableau avant et la descente aux cabines

Le tableau avant comprend :
-  la paroi verticale sur laquelle reposera à tribord le tableau de bord
-  la descente aux cabines avec sa une porte coulissante
-  l’habillage du dessous du pare brise

Les premières pièces constituant l’ossature ainsi que la porte cintrée en aluminium - 41.7 ko
Les premières pièces constituant l’ossature ainsi que la porte cintrée en aluminium

Une fois n’est pas coutume, nous allons fabriquer une ossature pouvant recevoir tous ces éléments. Procédons par étape :

Première pièce : le couple avant

Tout d’abord nous allons reproduire le couple n°1 du roof, en diminuant légèrement sa largeur et en augmentant la hauteur de ses pattes. Nous le positionnerons à 10 mm en retrait du couple du roof.

Secondes pièces : les extrémités du pont principal

Nous collons deux morceaux de CTP 3 mm en extrémité du pont principal et de part et d’autre de la descente. Pour garantir le jeu de 1.5 mm, nous disposerons deux cales de cette épaisseur, l’une verticale et l’autre horizontale, puis nous y plaquerons une planchette de 1,5 mm en CTP.

Troisième pièce : La cloison tribord de descente

Nous découpons et nous collons à présent la cloison tribord de descente aux cabines. Elle est plus basse et plus étroite que les autres cloisons pour permettre à la porte de passer au dessus, et vient se positionner sur le couple n°6 dans une encoche que nous y aurons réalisée.

Nous utiliserons cette cloison comme gabarit pour cintrer la porte en aluminium (épaisseur 1 mm). La poignée est faite en plastique puis collée à la colle contact.

Quatrième pièce : La cloison intermédiaire - plafond de l’escalier

Une cloison intermédiaire est disposée à tribord dans le prolongement vertical de la futur cloison de la cabine-salle de bain inférieure. Attention elle est de ce fait scindée en deux parties suivant un certain angle. Entre les deux cloisons de tribord nous allons coller le plafond correspondant à la descente vers les cabine maître et invités. A ce stade, nous intercalerons à chaque intersection des goussets de renfort. Nous allons également mettre en place le guide de translation de la porte : une simple baguette de 1,5 mm

Cinquième pièce : Les cloisons extérieures tribord et bâbord

Nous finissons l’ensemble de l’ossature par la pose des deux dernières cloisons extérieures. Attention, il faut disposer les deux pièces légèrement en retrait dans le sens de la largeur de la coque, pour bien venir s’encastrer entre les renforts du cockpit. On intercale aussi plusieurs entretoises au niveau de l’extrémité de la porte. Puis nous collerons les deux plafonds des salles de bains. Il faut prendre soin de laisser du jeu entre ces pièces et le couple n°6. Le pont principal est prévu pour être démontable.

Pose des parties cintrées à l’aide de pinces et serre-joints - 41.3 ko
Pose des parties cintrées à l’aide de pinces et serre-joints

Sixièmes pièces : Les pièces d’habillage

Il nous reste maintenant à coffrer tout cela en utilisant du CTP 1 mm que nous tremperons toute une journée pour les parties cintrées. Coté proue, ne pas oublier de prévoir une sur-longueur de 10 mm pour obturer convenablement l’espace entre le couple du roof et celui de l’ossature. Le contour de la découpe de porte est rayonné à 5 mm en partie haute. Il ne faut pas non plus oublier de laisser une encoche au niveau de la poignée de la porte dans l’habillage tribord. De même il faut pratiquer une entaille pour le passage du renfort central de pare-brise.

Notre plancher est désormais fini, ou presque. Nous peindrons l’ensemble en blanc et collerons les lattes de teck lors des finitions.

Avant cela, nous verrons dans un prochain article, la fabrication du mobilier du cockpit :
-  le meuble de bar
-  les sièges du pilote et du copilote
-  le tableau de bord
-  les tables du salon et de timonerie

Raccord de l’escalier bâbord au capot

Il est fait comme les cintres inclinés des dossiers de canapé, par la pose de plusieurs baguettes de bois

Raccord canapé - capot

En plus de la patte collée sous la grande pièce, il faut ajouter deux autres supports garantissants le galbe

Raccord canapé - capot après habillage

Sur les surfaces les plus planes, on utilise des morceaux de planche de samba de 1.5 mm et sur les angles arrondis des morceaux de baguettes 10x10

Raccord canapé - garage terminé

Plus aucun trou n’est visible le long du capot. Après un ponçage attentif des parties arrondies, l’aspect est correct.

Baguettes de prise de cote de la hauteur garage

Le plancher horizontal et le fond vertical du garage sont les deux premières pièces à poser. C’est contre celle-ci que nous collerons les deux baguettes qui serviront à relever les cotes de hauteur des parois du garage.

Gros plan sur la découpe de l’encoche tribord

Il faut découper une encoche au niveau de l’extrémité du couple n° 2 à tribord, dans la paroi verticale, mais aussi sur le coté du plancher

Détail des encoches dans le couple n°6

Il faut pratiquer deux encoches d’environ 5,5 mm de large et de 5 mm de profondeur pour le positionnement de l’ossature du tableau avant

Entretoises épaisseur 1,5 mm

Avant d’attaquer la pose des cloisons, on intercale deux baguettes de 1,5 mm pour garantir le jeu et la mise en butée de la porte. Puis on recolle une planchette par dessus

Pose première cloison : tribord descente

La cloison tribord descente est collée contre le couple et sur le plancher. Il faut prendre le soin de laisser un jeu de 1,5 mm entre les parties verticales. La patte vient dans l’encoche du couple

Pose deuxième cloison : intermédiaire

La cloison intermédiaire est collée à son tour. Elle est réalisée en deux parties « pliées » . Puis nous collons une planche pour garantir le jeu de 1,5 mm d’une cloison à l’autre. Entre ces deux cloisons à présent en place, nous insérons le plafond incliné correspondant à la descente vers les cabines inférieures.

Pose troisième cloison : bâbord

C’est à peu prés la même pièce que pour les autres cloisons. Elle vient sur le plancher et se glisse contre l’ouverture dans le couple n°6. C’est à partir de cette pièce jusqu’à la cloison intermédiaire que nous collerons le guide de la porte.

Première pièce d’habillage

Pose de la première pièce d’habillage, pratiquement plane. Il faut néanmoins utiliser de nombreuses pinces. Une fois bien sèche nous araserons la planche coté bâbord suivant au droit de la cloison et de même coté tribord.

Grande partie cintrée tribord

Pour cintrer la grande pièce de tribord, il faut après avoir fait tremper plusieurs jours le morceau de bois, le plaquer contre un gabarit, et le maintenir jusqu’à séchage complet par des serre- joints

Les ajustements inévitables de toutes ces pièces au fur et à mesure de la fabrication, me forcent à vous mettre en garde contre les petites différence que vous pourriez rencontrer entre les dimensions des gabarits que je vous propose et la réalité que vous allez rencontrer sur votre W60. En effet, petit à petit, des écarts minimes apparaissent entre la théorie des plans et la réalité de la construction. C’est à vous à éventuellement adapter ces dernières pièces.

Mes blogs http://yachtmodlisme.blog4ever.com/...

http://plansmodelismeyacht.blog4eve...