Navimodélisme RC - Webzine de modélisme naval radiocommandé

lundi 21 août 2017

Accueil Modèles et Kits Voile radiocommandée Vapeur Plans et documentation Radio et équipement moteur Techniques de construction Nouvelles et revue de presse Galerie de photos
  Contact  |  Liens  |  Agenda  |  Plan du site  |  Groupe de discussion  

Accastillage et accessoires

Paniers et Mannes en osier

Louis-Philippe

Voici un truc simple qui embellira nos maquettes sans demander des heures de travail. Il s’agit de la confection de petits paniers ou mannes en utilisant de la ficelle pour simuler l’osier. Les paniers utilisés sur les bateaux de pêche peuvent présenter différentes formes en fonction de l’espèce péchée et de la fonction du panier : pour le poisson ou pour ranger les lignes « boettés » sur des cordiers par exemple. Souvent de forme circulaire, la différence étant surtout sur la hauteur du panier et sur l’angle avec lequel les parois sont évasées.

Pour le matériel, j’utilise généralement du cordonnet coton/polyester 66/33%, de couleur écrue et de 1mm de diamètre (existe aussi en plus épais, à choisir en fonction de l’échelle du modèle) ; mais d’autres sortes de ficelles sont aussi utilisables en fonction de l’effet recherché. Nous allons tout d’abord faire une série de matrices en bois qui vont faciliter le tressage des paniers. Ces matrices sont faites en sapin tourné au tour. J’ai pris soins de passer sur ces formes en bois deux couches de vernis, vous comprendrez pourquoi dans un instant.

 
Un nombre impair d’aller-retour - 4.4 ko
Un nombre impair d’aller-retour
Maintenant il ne vous reste plus qu’a rassemblez quelques épingles ainsi qu’à subtiliser la fameuse aiguille à barder dans la cuisine de madame. Cela se présente comme une aiguille à coudre normale, mais en cinq fois plus grand. On l’utilise notament pour recoudre la volaille farcie.

Réalisation :

Sur le dessus de la matrice, on plante une épingle et on fait de même sur le dessous. Il faut prévoir trois mètres de ficelle de 1mm de diamètre pour un petit modèle de panier. Après avoir enfilé une longueur de ficelle, on en attache l’extrémité à l’épingle supérieure. Enfin on ferra un nombre impair d’aller-retour entre l’épingle du dessus et celle du dessous.

Revenus à la position initiale après avoir fait le tour de la matrice, on peut commencer à tresser le fond du panier en entrelacant la ficelle entre les montants verticaux, une fois par-dessus, une fois par-dessous, par-dessus, par-dessous, etc.

 
Entrelacement de la ficelle entre les « montant » verticaux - 5.9 ko
Entrelacement de la ficelle entre les « montant » verticaux

Quand la face inférieure est complètement recouverte, on continue sur les faces verticales en essayant de ne pas créer d’espace trop important à la jointure fond-parois. Le vide qui inévitablement se créera sera réduit en finale, en enroulant un fil à coudre de même couleur que le cordonnet autour des deux rangées de ficelle.
 
tressage de la torche - 5 ko
tressage de la torche
Le tressage de ce panier est réalisé en utilisant la technique déjà décrite dans l’article sur les pare-battagestressés, mais sur une sphère en bois.
Cela fera une sorte de boudin appelé torche par les tresseurs d’osier. Arrivé à la hauteur souhaitée, vous pouvez avec le restant de cordonnet refaire une torche au bord supérieur du panier.

Pour consolider le tout, vous pouvez soit plongé le tout dans un bain de colle blanche diluée pour moitié à l’eau, en ajoutant en fonction de la teinte souhaitée de la teinture, soit plongé matrice et tout dans un bocal de café ou thé pendant 24h (recommencer jusqu’à l’obtention de la teinte désirée) et ensuite vernir en plusieurs couches pour obtenir la solidité voulue. Une fois satisfait de la teinte et de la solidité de votre panier, il ne vous reste plus qu’à le détacher de la matrice en coupant les fils qui dépassent du bord du panier et en décollant les parois intérieures du panier et la matrice en passant votre aiguille à barder entre les deux. Normalement le panier n’attache que très légèrement à la matrice celle-ci étant vernie (vous vous souvenez ?) . Un dernier passage au vernis (mat de préférence) et le panier peut rejoindre votre modèle.


Coloration - 6.3 ko
Coloration
Gauche : Coloration par 3 bains de café (avec séchage de 48h entre chaque bain) et traitement au vernis mat (3 passage de vernis à l’extérieur et 3 passage à l’intérieur). Droite : Coloration par 2 bains de thé (avec séchage de 48h entre chaque bain) et traitement au vernis mat (2 passage de vernis à l’extérieur et 2 passage à l’intérieur).

tressage de la torche

Le tressage de ce panier est réalisé en utilisant la technique déjà décrite dans l’article sur les pare-battagestressés, mais sur une sphère en bois.

Lors des grands voyages d’explorations au 17e et 18e siècle, les explorateurs rapportèrent de leurs périples des plantes pour les acclimater en Europe. Ils transportèrent ces plantes sur leurs grands vaisseaux au moyen de grandes mannes en osier coiffées de également en osier.

Un panier utiliser pour trier la pêche aux crustacés. Le panier à une base plutôt ovale. Avec l’aimable autorisation de Monsieur Malpertu .

Il existe diverses formes de paniers et de mannes en fonction de leurs usages, ici pour y lover quelques cordages sur le « Grand Turk » un voilier d’apparat lors d’un rassemblement de vieux gréements au port de Bruxelles en Mai 2006

Ci-dessous vous trouverez les formes et les proportions qui j’ai adopté pour le 25ème, à vous de les adaptées à vos besoin.