Navimodélisme RC - Webzine de modélisme naval radiocommandé

vendredi 28 juillet 2017

Accueil Modèles et Kits Voile radiocommandée Vapeur Plans et documentation Radio et équipement moteur Techniques de construction Nouvelles et revue de presse Galerie de photos
  Contact  |  Liens  |  Agenda  |  Plan du site  |  Groupe de discussion  

Chaloupe Brienz

Chaloupe Brienz-Construction d’une chaloupe à vapeur au 1/16 ème
Plan MRB Réf. 1125

GéGé

La coque

Après préparation du chantier, les couples sont découpés dans une feuille de contre-plaqué de 6mm d’épaisseur. La quille, l’étrave, l’étambot et l’allonge de voûte sont découpés et mis en forme à partir de tasseaux de hêtre de 15x30mm.

L’étambot sera percé pour le passage du tube d’hélice et il faudra encore réaliser une belle râblure sur cet ensemble.

Construction de la quille - 19 ko
Construction de la quille

Découpage des couples  - 26.7 ko

Les couples une fois solidement fixés au chantier, la construction de la coque se fait en bordé de tilleul 3x10mm, quille en l’air. Les bordés sont brochetés puis cintrés à l’eau chaude et à la vapeur. Ils sont collés entre eux par leur chant mais ne sont pas collés sur les couples qui ont été protégées par une mince feuille plastique. Attention, l’ajustement doit être parfait car la coque restera couleur bois naturel et il n’est pas question de mettre un mm3 de mastic pour boucher un petit trou !

Début de consrtuction - 37.9 ko
Début de consrtuction
La quille posée sur les couples solidement fixés sur le chantier, la construction débute.

On continue la pose des virures depuis la préceinte, en haut de la coque, en remontant contre la quille toujours en alternant babord tribord.

La coque terminée prête au ponçage.On distigue bien le travail de brochetage sur les virures. ( les bordés )

Une fois entièrement bordée, la coque est soigneusement poncée, toujours sur le chantier, puis fibrée au tissus de verre 25gr/m2 et enduite de résine Epoxy diluée à l’alcool à brûler pour la rendre claire comme de l’eau. Aprés séchage, léger poncage au papier carrossier 400, puis seconde couche, cette fois de résine seule, toujours diluée à l’alcool à brûler. Et là, miracle ! : la trame du tissus devient complètement invisible.

Cette opération terminée, après 48 h de séchage il est temps de retirer la coque des couples qui restent fixés sur le chantier et de continuer la construction sur le Ber. On commence par poser les membrures internes qui viennent renforcer la coque et lui donner la solidité requise.

La pose des membrures qui viennent renforcer la coque

Il faut ensuite poser les préceintes, le plat bord, la serre de banc, les lisses de pavois et construire les différents compartiments qui recevront le groupe vapeur et l’installation RC.

Il faut préparer les différents compartiments qui reçoivent la RC

L’auteur poursuit sa construction en public au cours d’une exposition.

L’intérieur de la coque recevra également deux couches de résine diluée à l’alcool à brûler pour bien nourrir le bois.

Cette chaloupe à vapeur est construite en bois de tilleul et selon le plan MRB N° 1225.
-  Echelle : 1/16ème.
-  Longueur hors tout : 1 mètre.
-  Largeur : 35cm.
-  Moteur : 4.5cm3.
-  Poids total : 8kg.
-  Elle est baptisée Brienz en hommage au petit village et au lac du même nom qui se trouvent dans le canton de Berne, en Suisse centrale.


Détail étambot et râblure - 19.5 ko
Détail étambot et râblure
Sur cette vue, on distingue bien le perçage de l’étambot pour le tube d’hélice et la râblure. Tout l’ensemble de la quille est soigneusement ajusté dans les couples sans y être collé.

Pose des deux première virures le galbord qui s’encastre dans la râblure puis le ribord.

Encore deux virures et je vais poser enfin la dernière, peut être la plus difficile à réaliser.

Voici le moment de poser cette dernière virure qui porte le joli nom de "la Clore"

Toutes les membrures sont posées selon la technique du lamellé collé.Trois couches de lames de tilleul de 1x8mm superposées

Coque posée sur le ber, on ajuste le plat bord.

Préparation des lisse de pavois du safran et de ses ferrures, des couvercles de proue et de poupe et du plancher arrière

Préparation des différents caillebotis, bancs et marches d’escaliers qui vont habiller l’intérieur de la coque.


Prochainement, la suite de la construction où je vous parlerai du groupe vapeur et de son installation.

A bientôt