Navimodélisme RC - Webzine de modélisme naval radiocommandé

samedi 1 novembre 2014

Accueil Modèles et Kits Voile radiocommandée Vapeur Plans et documentation Radio et équipement moteur Techniques de construction Nouvelles et revue de presse Galerie de photos
  Contact  |  Liens  |  Agenda  |  Plan du site  |  Groupe de discussion  

Salons et manifestations

Ciney Expo 2008

Thierry Jorissens

Déménagement à Ciney cette année pour la 20e de l’Expo Train et modélisme , dans un hall de plus de 7000 m² avec une petite centaine d’exposants répartis sur deux étages ! Comme l’année dernière NavimodélismeRC était présent, regroupant sous sa bannière quatre modélistes belges.

Une partie du stand de NavimodélismeRC - 97.7 ko
Une partie du stand de NavimodélismeRC

Sur le stand se cotoyaient des chalutiers en bois, dont le désormais incontournable mais toujours très impressionnant et attractif Galaxie au 1/10e d’Albertus, le Vendéen de Florent (Capi), les yachts WS45 et WS60 de Thierry (Le Belge), issus des plans de Philippe Hof (Abfil), les bateaux au 1/100e en carton, navigants, de Laurent (Le Baron), encore une fois très appréciés du public. On pouvait également voir et apprécier un phare au 1/50e, un vieux-gréement à livarde, un bateau à aubes du Mississippi, un gros Düsseldorf, la drague à godets Henri Boutteville (en construction), et encore bien d’autres choses !

Diverses démos étaient présentées aux visiteurs et la présence au stand de plusieurs modélistes tous passionnés et désireux de partager leur expérience permis au plus grand nombre d’apprendre tous les trucs et astuces utilisés et dont raffolent les débutants (et les autres !). La présentation et les explications de la mise en œuvre des divers matériaux et surtout produits utilisés, a particulièrement intéressé les badauds.

L’extinction de voix a menacé Albertus, au terme des 4 jours de l’expo... - 126.7 ko
L’extinction de voix a menacé Albertus, au terme des 4 jours de l’expo...


Face au stand de NavimodélismeRC, le plan d’eau installé par le club de Genk « Model Yacht Club Limburg » a vu évoluer des sous-marins, des remorqueurs, et même des caravelles en groupe !

Le plan d’eau du Model Yacht Club Limburg , mis aimablement à disposition des exposants des autres clubs, était équipé pour l’initiation des jeunes au modélisme naval

Le club A.P.B. (Les Amis des Petits Bateaux) était bien présent avec plusieurs modèles pour la plupart en bois réalisés sur plan. Pèle mêle on y reconnaissait des chalutiers (navigants ou présentés en diorama), des petits off-shore, un « p’tit gris », du modélisme d’arsenal... et le Missouri de 6,50m ( !) de Luc Ernens, toujours aussi impressionnant.

L’île lumineuse de Jean-Pol Golinvaux, au 1/20, un des chalutiers de l’A.P.B - 84.8 ko
L’île lumineuse de Jean-Pol Golinvaux, au 1/20, un des chalutiers de l’A.P.B

Le croiseur français De Grasse construit entre 1939 et 1950, à bord duquel le général De Gaulle a commandé l’explosion atomique de Mururoa en 1966. Maquette de Philippe Detinne - 107.2 ko
Le croiseur français De Grasse construit entre 1939 et 1950, à bord duquel le général De Gaulle a commandé l’explosion atomique de Mururoa en 1966. Maquette de Philippe Detinne

Un autre type de modélisme, dit d’arsenal : ici, le classique « Bounty » réalisé par Philippe Detinne - 95.6 ko
Un autre type de modélisme, dit d’arsenal : ici, le classique « Bounty » réalisé par Philippe Detinne

Luc Ernens était présent avec son fameux Missouri de 6,50m, mais aussi avec ce gros Vendéen, réalisé entièrement en bois sur base d’un plan MRB - 96.6 ko
Luc Ernens était présent avec son fameux Missouri de 6,50m, mais aussi avec ce gros Vendéen, réalisé entièrement en bois sur base d’un plan MRB

Un stand très apprécié : celui de Yves Marchand, qui présentait un magnifique porte-avions FOCH au 1/100, navigant, et pourtant équipé d’un nombre impressionnant de fonctions. La démonstration de ces dernières par Yves durait... 1h30 ! Pour cela, il a équipé sa maquette d’un pupitre de contrôle pourvu de pas moins de 200 commandes (oui, deux cents !), ce qui n’est pas de trop pour commander les 59 moteurs (oui, cinquante-neuf) qui parsèment sa maquette, et les 600 points lumineux (oui, six cents, mais on n’est plus à quelques uns près...).

Le pupitre de commande pour le show - 23.2 ko
Le pupitre de commande pour le show

C’est grâce à 7 visites à bord du vrai navire, ponctuées de 600 photos, qu’Yves Marchand a pu créer avec deux autres personnes des plans personnels, desquels sont issus cette maquette qui demanda tout de même 19 ans de travail !

Probablement la maquette la mieux équipée de toutes celles présentées : 59 moteurs, 600 points lumineux... Et ce Foch navigue ! - 96.8 ko
Probablement la maquette la mieux équipée de toutes celles présentées : 59 moteurs, 600 points lumineux... Et ce Foch navigue !

Jacques Laurensis présentait une petite quinzaine de modèles, représentant des voiliers (sans hélice), depuis le navire égyptien de 2.500 avant notre ère, jusqu’au « Tukker » de 1950. La plupart sont des kits fortement améliorés par Jacques.

Le Dundee, un thonier de Concarneau de la fin du 19e réalisé par Jacques Laurensis. Kit Billing Boats - 87.7 ko
Le Dundee, un thonier de Concarneau de la fin du 19e réalisé par Jacques Laurensis. Kit Billing Boats

Marcel François exposait lui aussi à Ciney. Ce modéliste français de Metz dont la plus grande maquette (non navale...) est exposée au musée de Metz (il s’agit d’un plan relief de la ville, présenté sur 33 m², pesant 1.800 kilos, et ayant nécessité 10 ans de travail) a réalisé une série impressionnante de « p’tits gris » au 1/100 (le Clémenceau - 3,52m, la frégate De Grasse - 2,05m, le cuirassé Tirpitz - 2,53m, le Richelieu, le Missouri, et d’autres...), avant de réaliser des goélettes (Côte d’Emeraude, Etoile), et enfin, 4 remorqueurs représentant un siècle de remorquage : c’était le thème du stand de Marcel.

La dernière œuvre de Marcel François : l’Abeille Bourbon. Particulièrement conforme, grâce à une invitation à bord du vrai navire, et autorisation de « mitrailler » avec l’APN... Une visite « officielle » du bateau grandeur que l’on reproduit : le rêve de tout modéliste... - 93.2 ko
La dernière œuvre de Marcel François : l’Abeille Bourbon. Particulièrement conforme, grâce à une invitation à bord du vrai navire, et autorisation de « mitrailler » avec l’APN... Une visite « officielle » du bateau grandeur que l’on reproduit : le rêve de tout modéliste...

Finesse des détails... - 25.8 ko
Finesse des détails...

© photos : T.Jorissens & F.Rostagni


Florent Rostagni (de face) connaît aussi bien le Galaxie que son auteur, ou presque : normal, à force d’expliquer toutes les astuces de construction de ce modèle... - 69.6 ko
Florent Rostagni (de face) connaît aussi bien le Galaxie que son auteur, ou presque : normal, à force d’expliquer toutes les astuces de construction de ce modèle...

Le Galaxie en avant-plan, la drague à droite. On aperçoit un voilier et un des bateaux au 1/100 de Laurent - 39 ko
Le Galaxie en avant-plan, la drague à droite. On aperçoit un voilier et un des bateaux au 1/100 de Laurent

Tout en carton de récupération, mais navigants et radiocommandés, les bateaux au 1/100e de Laurent Gontier-Versaille ont impressionné. - 12.8 ko
Tout en carton de récupération, mais navigants et radiocommandés, les bateaux au 1/100e de Laurent Gontier-Versaille ont impressionné.


Les Windstorm de Thierry Jorissens, toujours en construction, réalisés sur base des plans de Philippe Hof. L’état de surface avant peinture, particulièrement impressionnant, en a interpellé plus d’un... - 68.2 ko
Les Windstorm de Thierry Jorissens, toujours en construction, réalisés sur base des plans de Philippe Hof. L’état de surface avant peinture, particulièrement impressionnant, en a interpellé plus d’un...

Le Sirius, vu dans plusieurs albums de Tintin, a été inspiré à Hergé par le chalutier ostendais « John O. 88 ». Maquette réalisée par Jean-Pol Golinvaux du club A.P.B. - 65.2 ko
Le Sirius, vu dans plusieurs albums de Tintin, a été inspiré à Hergé par le chalutier ostendais « John O. 88 ». Maquette réalisée par Jean-Pol Golinvaux du club A.P.B.

Une vue des détails du pont de l’Ile Lumineuse de Jean-Pol Golinvaux. L’avantage d’un chalutier, c’est que le pont est toujours recouvert d’une multitude d’objets, que l’échelle choisie (1/20) permet de reproduire fidèlement - 64.1 ko
Une vue des détails du pont de l’Ile Lumineuse de Jean-Pol Golinvaux. L’avantage d’un chalutier, c’est que le pont est toujours recouvert d’une multitude d’objets, que l’échelle choisie (1/20) permet de reproduire fidèlement

Détails du croiseur De Grasse de Philippe Detinne. Un travail vraiment impressionnant de précision... - 61.9 ko
Détails du croiseur De Grasse de Philippe Detinne. Un travail vraiment impressionnant de précision...

Gros plan sur le travail incroyablement minutieux de Yves Marchand sur son Foch au 1/100e : même l’horloge de pont fonctionne ! Le rotor, la queue, et la soute d’un super frelon présent sur le pont, se replient ou se referment (3 moteurs dans 12 cm...), le rotor d’une alouette est entraîné par un moteur de 3mm (vibreur de GSM), et la peinture de la maquette est la vraie peinture du modèle grandeur, jusqu’à la peinture anti radar ! - 72.4 ko
Gros plan sur le travail incroyablement minutieux de Yves Marchand sur son Foch au 1/100e : même l’horloge de pont fonctionne ! Le rotor, la queue, et la soute d’un super frelon présent sur le pont, se replient ou se referment (3 moteurs dans 12 cm...), le rotor d’une alouette est entraîné par un moteur de 3mm (vibreur de GSM), et la peinture de la maquette est la vraie peinture du modèle grandeur, jusqu’à la peinture anti radar !

Vue d’ensemble du stand de Jacques Laurensis. Quinze modèles principalement de voiliers, ou de détails (batterie ou artillerie), construits sur plan ou issus de kits fortement modifiés - 67.6 ko
Vue d’ensemble du stand de Jacques Laurensis. Quinze modèles principalement de voiliers, ou de détails (batterie ou artillerie), construits sur plan ou issus de kits fortement modifiés

André Studle exposait une série de maquettes exclusivement en carton (non navigantes). Des bateaux, mais aussi des véhicules militaires, et même une ville entière. Ce modèle est le chalutier polonais Regulus au 1/100e. Ces maquettes sont des productions hongroises, tchèques ou polonaises vendues en carnets à découper. - 68.9 ko
André Studle exposait une série de maquettes exclusivement en carton (non navigantes). Des bateaux, mais aussi des véhicules militaires, et même une ville entière. Ce modèle est le chalutier polonais Regulus au 1/100e. Ces maquettes sont des productions hongroises, tchèques ou polonaises vendues en carnets à découper.

Le plus petit modèle en carton présenté par André Studle : le remorqueur Vulcan de 1929 au 1/250e, 12 cm à peine !  - 72.4 ko
Le plus petit modèle en carton présenté par André Studle : le remorqueur Vulcan de 1929 au 1/250e, 12 cm à peine !

<
Vue d’ensemble du stand de Marcel François, sur le thème d’un siècle de remorqueurs. Chacun de ses modèles est présenté avec une fiche technique très détaillée. La recherche de documentation avant la construction d’un modèle est évidemment primordiale. Marcel a même pu bénéficier l’année passée, d’une invitation officielle à bord de l’Abeille Bourbon présenté en 2005. Un privilège... - 79.1 ko
Vue d’ensemble du stand de Marcel François, sur le thème d’un siècle de remorqueurs. Chacun de ses modèles est présenté avec une fiche technique très détaillée. La recherche de documentation avant la construction d’un modèle est évidemment primordiale. Marcel a même pu bénéficier l’année passée, d’une invitation officielle à bord de l’Abeille Bourbon présenté en 2005. Un privilège...

La maquette de l’Abeille Flandre a été vue et revue. Mais présentée dans un thème permettant de mesurer l’évolution au cours d’un siècle, elle a sa place ! Celle-ci est par ailleurs actualisée, puisque le pont est gris et non plus vert, comme l’a voulu la société Abeille avec le modèle grandeur, dont la première mouture date de 1976 - 66.2 ko
La maquette de l’Abeille Flandre a été vue et revue. Mais présentée dans un thème permettant de mesurer l’évolution au cours d’un siècle, elle a sa place ! Celle-ci est par ailleurs actualisée, puisque le pont est gris et non plus vert, comme l’a voulu la société Abeille avec le modèle grandeur, dont la première mouture date de 1976

Le remorqueur, le Jean Bart,  date de 1956 et a été construit par les chantiers de Dunkerke. La maquette, comme toutes celles réalisées par Marcel, aura nécessité moins d’une année de travail... - 62.7 ko
Le remorqueur, le Jean Bart, date de 1956 et a été construit par les chantiers de Dunkerke. La maquette, comme toutes celles réalisées par Marcel, aura nécessité moins d’une année de travail...

Premier remorqueur présenté par Marcel, l’Iroise date de 1911. Le modèle grandeur développait 1.550 CV, le Jean Bart 3.500, l’Abeille Flandre atteignait 13.000 CV et l’Abeille Bourbon, forte de ses 4 moteurs MAK de 4.000 KW, dépasse allègrement 21.000 CV ! Quand Marcel vous dit qu’en un siècle, il y en a, du changement !... - 61.7 ko
Premier remorqueur présenté par Marcel, l’Iroise date de 1911. Le modèle grandeur développait 1.550 CV, le Jean Bart 3.500, l’Abeille Flandre atteignait 13.000 CV et l’Abeille Bourbon, forte de ses 4 moteurs MAK de 4.000 KW, dépasse allègrement 21.000 CV ! Quand Marcel vous dit qu’en un siècle, il y en a, du changement !...

L’intérêt d’une visite du vrai navire, c’est de voir (et de photographier) ce que l’on ne voit pas de l’extérieur... Marcel a ainsi pu explorer le local des treuils de remorques, et a reproduit ces pièces sur la maquette - 67 ko
L’intérêt d’une visite du vrai navire, c’est de voir (et de photographier) ce que l’on ne voit pas de l’extérieur... Marcel a ainsi pu explorer le local des treuils de remorques, et a reproduit ces pièces sur la maquette

Toit enlevé, on peut admirer la finition intérieure du poste de pilotage de l’Abeille Bourbon - 11.9 ko
Toit enlevé, on peut admirer la finition intérieure du poste de pilotage de l’Abeille Bourbon


Bien entendu, les célèbres sous-marins du club de Genk étaient de la partie. - 8.4 ko
Bien entendu, les célèbres sous-marins du club de Genk étaient de la partie.

Bien sûr, l’expo Train&Modelisme présentait encore bien autre chose ! Des trains, des hélico, des camions, des cirques, des manèges etc. Une expo belge à ne pas manquer. Nous y serons à nouveau l’an prochain. Vous aussi, pourquoi pas, réservez la date !