Navimodélisme RC - Webzine de modélisme naval radiocommandé

vendredi 22 septembre 2017

Accueil Modèles et Kits Voile radiocommandée Vapeur Plans et documentation Radio et équipement moteur Techniques de construction Nouvelles et revue de presse Galerie de photos
  Contact  |  Liens  |  Agenda  |  Plan du site  |  Groupe de discussion  

Abel Ombre

ABEL OMBRE, on continue la visite !
Moteur, arbre d’hélice et détails de construction.

André Guignet

LE MOTEUR
-  Pas de nouveauté non plus, il s’agit d’un 550 tout ordinaire, deux condensateurs 47n font l’antiparasitage . L’ensemble est monté sur un support ctp 5mm collé dans la coque et fixé sur le coté des couples par deux équerres en alu. Ce support est légèrement incliné pour un montage moteur dans le prolongement de l’arbre. Pour la mise en place correcte, le moteur est monté provisoirement avec une pièce rigide remplaçant le cardan .

Gros plan sur la platine moteur  - 83.6 ko
Gros plan sur la platine moteur
A gauche de la photo, le moteur de propulsion est fixé sur son support ctp dans l’alignement parfait de l’arbre d’hélice. Toutefois, un cardan (rouge) est utilisé pour l’entraînement. A droite de l’image, on remarquera le moteur du treuil de chalut et sa boîte de renvoi d’angle

L’HELICE ET L’ARBRE D’HELICE
-  Le tube d’étambot est un tube de laiton de 6mm auquel sont soudées deux bagues en laiton . Pas de graisseur ou autre de prévu. Il faudra démonter l’hélice pour faire l’entretien. La manutention n’est pas importante. L’arbre d’hélice est une corde à piano de 4mm retravaillée pour être filetée à 4mm. Rien de compliqué ni de sophistiqué mais cela est suffisant : les arbre en stub, les tubes en matière X avec roulements ou autre sont superflues, la maquette n’ira même pas 50 fois sur l’eau en 1 an. Une petite révision sera nécessaire au bout de cette période . Pratiquant comme cela depuis de nombreuses années, je n’ai jamais eu de soucis de ce côté, ce qui ne fut pas toujours le cas avec l’électronique ou les batteries.

tuyère et hélice  - 80.9 ko
tuyère et hélice

Hélice  - 91.7 ko
Hélice

L’hélice est une tripale d’un diamètre de 70mm, elle est filetée au diamètre 4mm et immobilisée sur l’arbre avec un contre-écrou. Une rondelle d’entretoise est placée entre le contre-écrou de l’hélice et le tube de laiton, elle est indispensable. Je prends un soin particulier au serrage de l’hélice (sur certaine maquette j’ai même soudé l’écrou de serrage ), j’ai toujours peur de perdre celle-ci lors d’une navigation (cela ne s’est pourtant jamais produit).

DETAILS PARTICULIERS DE CONSTRUCTION :

PORTIQUE ET ENROULEURS :

.
vue enrouleur et moteur  - 100.8 ko
vue enrouleur et moteur

Le portique est constitué de pièces de hètre taillées dans un morceau de tasseau ajusté aux dimensions et formes, des renforts au collage sont constitués par des pièces métalliques placées aux angles (tiges filetées avec écrous) Comme le chalut est tiré par un treuil situé sous le plancher, le haut du portique ne subit pas de contrainte trop importante .

PANNEAUX DE CHALUT EN ACIER

panneaux de la maquette - 54.3 ko
panneaux de la maquette

Il existe une quantité impressionnante de modèles de panneaux de chalut. J’ai choisit un panneau facile à construire et je l’ai même un peu simplifié. Il est construit en ctpl les longerons et renforts sont en ctp 5/10. Les fixations sont en fil de cuivre de 1mm de diamètre. Il y a en tout une quinzaine de pièces à coller ou à fixer.

panneau de chalut en acier  - 49.6 ko
panneau de chalut en acier


Dans ce troisième article , on aborde le montage du moteur, celui du tube d’étambot, celui de la tuyère et de l’hélice .

----

Un variateur électronique 50 A - tension 12v est monté afin d’avoir toute la souplesse dans le fonctionnement du bateau. Un cerclage en alu de 6/10 fixé par deux boulons de 3mm assure la fixation du moteur

.
moteur et batteries 12v - 94.8 ko
moteur et batteries 12v


vue arrière cabine - 76 ko
vue arrière cabine


en navigation  - 31.6 ko
en navigation


PORTIQUES ET ENROULEURS

Sur ce chalutiers nous trouvons deux portiques : un situé sur l’avant qui sert de support de poulies lors de pêche temporaire ou spécialisée et un autre à l’arrière, habituel, avec deux enrouleurs de chalut. Pour l’animaton de la maquette, il est prévu de faire fonctionner ces enrouleurs et d’aider à la manoeuvre avec un treuil dissimulé sous le plancher.

Pour cette animation, j’ai acheté un petit moteur réducté sur internet à un prix très attractif. Ce moteur a subit une modification car un système de débrayage n’autorisait qu’un seul sens de fonctionnement. J’ai donc bloqué la poulie sur l’arbre. Particularité intéressante pour l’usage prévu : la démultiplication très adaptée à la faible vitesse des enrouleurs. Une courroie sert de transmission pour le fonctionnement de l’ensemble. La réalité est un peu bousculée, mais les accessoires arrières dissimuleront la courroie.

détail enrouleur  - 74.9 ko
détail enrouleur


Ci-dessous, deux photos montrant le bateau en préparation pour une navigation lors d’ une exposition en ce début d’année.

l’installation RC - 40.8 ko
l’installation RC

le chalutier en exposition - 40.5 ko
le chalutier en exposition

Le prochain article vous décrira la suite des installations de pont