Navimodélisme RC - Webzine de modélisme naval radiocommandé

vendredi 26 mai 2017

Accueil Modèles et Kits Voile radiocommandée Vapeur Plans et documentation Radio et équipement moteur Techniques de construction Nouvelles et revue de presse Galerie de photos
  Contact  |  Liens  |  Agenda  |  Plan du site  |  Groupe de discussion  

Yacht Winstorm 100

WS100 pose des moteurs et équipements RC

Philippe Hof

Les cabines sont terminées, il faut travailler sur la propulsion et ses équipements radio. Le choix retenu est une propulsion par deux jets Graupner Booster 5 accouplés à un seul gros moteur 720 BB Torque.

Mise en place des propulsions jets

Ils seront disposés entre le tableau arrière, le couple n°10 et le couple n°9. Il faut tout d’abord ajourer le fond de la coque de deux ouvertures rectangulaires sur lesquelles viendront se placer les embases d’aspirations.

Trous d’aspiration des deux jets - 40.1 ko
Trous d’aspiration des deux jets

Coté refoulement, c’est deux trous ronds qu’il faut percer au travers du tableau arrière. Une collerette permet grâce à des trous périphèriques de fixer la partie tuyère. En extrémité, deux sortes de couvercles mobiles appelés "pelle" peuvent à volonté venir, en partie ou presque complètement, obturer la sortie en laissant toutefois échapper le flux à contre sens, provoquant de ce fait une poussée vers l’arrière, utile pour la marche arrière. En effet, sur ce type de propulsion les moteurs tournent toujours dans le même sens.

La platine servos

Chaque jet est commandé par deux servos. Le premier sert à orienter la tuyère en rotation de gauche à droite pour diriger le bateau. Le second, pour actionner la pelle est faire reculer le bateau. Une platine fixée au dessus des propulseurs reçoit les quatre servos.

Ensemble des servos de commande des deux jets - 44.9 ko
Ensemble des servos de commande des deux jets

Les tringles passent au travers de coussinets étanches. Il faut trois trous par jet : un pour la pelle et un pour chaque tringle de direction, à gauche et à droite. Ces mécanismes seront cachés sous le plancher du garage.

Présentation de l’annexe dans son garage - 40.9 ko
Présentation de l’annexe dans son garage

Accouplement moteur/jets

Les sorties d’arbres sont équipées de pignons. De son coté le gros moteurs a reçu également un pignon, mais plus gros. Le tout est raccordé par une couroie crantée. De cette façon on obtient la démultiplication nécessaire au bon fonctionnement des hélices des turbines. Le moteur est à cheval sur le couple n°9. Son "cul" est débouchant entre le couple n°9 et le n°8. Tout le reste de l’équipement (variateur, récepteur accus et autres bricoles) tiendra dans ce compartiment.

Mauvais choix

Après une sortie en essais sur le plan d’eau de Massy, PingPong, le pauvre constructeur du prototype, n’a pu que constater le manque de puissance de son moteur. Il est actuellement à la recherche d’une solution : soit trouver un moteur encore plus puissant, soit passer en bi-motorisation ! à suivre...

Embase du garage - 15.7 ko
Embase du garage
L’espace entre le tableau arrière et le couple n°2 sera recouvert d’un faux plancher incliné. L’annexe prendra place dessus.

Porte du garage - 17.1 ko
Porte du garage
Toute la partie arrière sous le bain de soleil reste fixe. Seule une porte pivotera pour libérer l’annexe. De chaque coté, des marches desservent la plage de bain. Elles sont toutes équipées d’un spot.

Partie supérieure du garage de l’annexe - 22.7 ko
Partie supérieure du garage de l’annexe
C’est un ensemble d’une seule pièce pouvant s’enlever facilement. Il libère ainsi l’accès aux servos de commande des jets

Pose des conduits de jets - 19 ko
Pose des conduits de jets
Les deux conduits sont collés contre le fond du bateau et le tableau arrière. La découpe de ce dernier sera bouchée par une plaque d’aluminium de 2 mm d’épaisseur

Montage des tuyères et pelles des deux jets - 19.8 ko
Montage des tuyères et pelles des deux jets
Chaque tuyère est solidement fixée contre le tableau arrière par une série de vis. Il faut amménager dans la parois, trois trous par tuyère, pour y passer les tringles de commande de direction et de basculement des pelles pour la marche arrière.

Mise en place de la platine de servo

Une platine est nécessaire pour y fixer les quatre servos. On ne peut pas commander les deux jets par des servos communs. En effet les jets doivent pouvoir se régler de façon indépendante pour pouvoir se passer de gouvernail. La direction du bateau se fait en jouant sur les flux séparés des deux jets