Navimodélisme RC - Webzine de modélisme naval radiocommandé

jeudi 22 juin 2017

Accueil Modèles et Kits Voile radiocommandée Vapeur Plans et documentation Radio et équipement moteur Techniques de construction Nouvelles et revue de presse Galerie de photos
  Contact  |  Liens  |  Agenda  |  Plan du site  |  Groupe de discussion  

Cheviot

La coque
Construction dans le détail

GéGé

Les bordés en tilleul épaisseur 3mm font 13mm de large. Ces bordés ont été débités à la machine par mon fournisseur dans une grande feuille de contre-plaqué 3 plis d’excellente qualité. Les deux premiers bordés (le galbord et le ribord ) ne sont pas brochetés. Tous les autres le sont. Le brochetage est effectué au rabot et à la cale à poncer avec l’aide d’un gabarit de ma fabrication. (Pour rappel et rapidement, le brochetage consiste à effiler les virures vers l’avant et vers l’arrière du bateau, de façon à ce que leur nombre soit le même à la proue, à la poupe et au maître couple. La pose et le cintrage des lattes sont ainsi fortement facilités)

Pose des premiers bordés - 47.5 ko
Pose des premiers bordés

Progression du bordage, de la quille vers le haut de la coque - 56.1 ko
Progression du bordage, de la quille vers le haut de la coque

La différence de couleur entre les trois premiers bordés et les autres provient de la technique utilisée pour le cintrage qui à légèrement teinté le tilleul

Coque entièrement bordée. On distingue bien le travail de brochetage - 36.6 ko
Coque entièrement bordée. On distingue bien le travail de brochetage

Une fois entièrement bordée, la coque est soigneusement poncée puis fibrée au tissus de verre sergé 25 gr/m2 enduit de résine époxy deux composants diluée à l’alcool à brûler.

Pose du tissu de fibres de verre - 17.4 ko
Pose du tissu de fibres de verre

Coque fraichement résinée  - 48.1 ko
Coque fraichement résinée

Il est nécessaire d’obtenir un mélange aussi fluide que de l’eau. Celui-ci va donc non seulement bien imprégner le tissu, mais également boucher les pores du bois. Au séchage, l’alcool s’évapore et il ne reste que la résine polymérisée.

Après 24 heures d’attente, deuxième couche, de résine seule, toujours diluée. La trame du tissu a maintenant complètement disparu, elle est devenue invisible. La coque ainsi traitée est solide et surtout parfaitement étanche.

Couples dévissés du chantier, coque retournée, pose des membrures internes - 48.5 ko
Couples dévissés du chantier, coque retournée, pose des membrures internes

48 heures plus tard, je désolidarise tous les couples du chantier, je retourne la coque avec les couples toujours à l’intérieur et je la pose sur le ber (qui a été préparé au préalable) pour terminer l’intérieur.

Toutes les membrures sont posées - 43.1 ko
Toutes les membrures sont posées

Je procède alors à la pose des membrures en retirant progressivement les couples, l’un après l’autre, au fur et à mesure de la progression. Les membrures sont réalisées selon la technique du lamellé collé en 3 couches de contre-plaqué 1mm.

Cette opération terminée, la coque est déjà beaucoup plus rigide. Je termine alors par une couche tissu de fibre de verre entre chaques membrures. 24 heures de séchage plus tard voilà une coque solide et légère, 1kg 100 seulement, et parfaitement étanche aussi bien de l’intérieur que de l’extérieur.

Pose des deux stabilisateurs et première couche de fond sur la coque - 31.1 ko
Pose des deux stabilisateurs et première couche de fond sur la coque

Il ne reste qu’à poser la bauquière, la contrebauquière et le plat-bord, à poser les stabilisateurs, donner un coup de ponçage général au papier carrossier 400, et voilà la coque prête pour la mise en peinture des œuvres vives, soit la partie immergée (couleur blanche)

Je commence cette construction par la réalisation des couples. Les six premiers couples sont dessinés et découpés dans un contre-plaqué de 10mm. Ils sont ensuite fixés sur un tasseau de bois de section carrée et le tout est solidement vissé sur le chantier en respectant un alignement parfait.

Découpage des couples - 10.5 ko
Découpage des couples

La quille, l’étrave et son marsouin, de même que l’étambot et l’allonge de voûte en hêtre de section 25x12mm sont préparés avec une belle râblure et assemblés à part. La quille est évidée à la fraise sur la presque totalité de sa longueur, sur une largeur de 8mm et une profondeur de 12mm afin d’y loger une partie du lest.

Fraisage de la quille pour y placer du lest - 28.3 ko
Fraisage de la quille pour y placer du lest

Tous ces éléments une fois assemblés et collés viennent ensuite s’ajuster soigneusement sur les couples, mais sans être collés bien sûr.

Couples fixés au chantier, on pose la quille. - 33.3 ko
Couples fixés au chantier, on pose la quille.

Le septième et dernier couple, est le seul qui n’est pas fixé au chantier. Il est directement collé à l’allonge de voûte.

Le 7ème couple est le seul collé à l’allonge de voûte - 11.4 ko
Le 7ème couple est le seul collé à l’allonge de voûte

Comme il ne sera pas possible de cintrer les bordés au delà de ce 7ème couple, ce sont deux blocs de balsa collés de part et d’autre de l’allonge de voûte et mis en forme par ponçage qui permettront de réaliser le bel arrondi de la poupe.

Préparation avant collage des blocs balsa de poupe et perçage du passage du tube de jaumière. - 24.1 ko
Préparation avant collage des blocs balsa de poupe et perçage du passage du tube de jaumière.

Les blocs collés et poncés - 21.2 ko
Les blocs collés et poncés

Le ber, qui recevra le bateau pour pouvoir le terminer, est réalisé dans les temps morts de la construction : pendant la polymérisation de la résine, par exemple.

Préparation du Ber - 9.1 ko
Préparation du Ber

Le Ber assemblé - 10.2 ko
Le Ber assemblé

Le safran et ses ferrures sont également préparés à part, assemblés et vernis, prêts pour la pose.

Pose du safran - 20.7 ko
Pose du safran

La coque posée sur son ber, prête pour la suite de la construction - 13.2 ko
La coque posée sur son ber, prête pour la suite de la construction

Voilà pour la coque ! Dans le prochain article à paraitre le mois prochain, nous parlerons du groupe vapeur prévu pour ce modèle.