Navimodélisme RC - Webzine de modélisme naval radiocommandé

vendredi 23 juin 2017

Accueil Modèles et Kits Voile radiocommandée Vapeur Plans et documentation Radio et équipement moteur Techniques de construction Nouvelles et revue de presse Galerie de photos
  Contact  |  Liens  |  Agenda  |  Plan du site  |  Groupe de discussion  

Superstructures

Hublots faciles

Albertus

Les hublots ronds ne posent généralement pas trop de problèmes, d’autant plus qu’on trouve de bons produits tout faits chez les revendeurs d’accastillage. Le diamètre est bien sur fonction de l’échelle, et une fois encore on peut constater que pour les petites échelles les fabricants ont tout prévu, avec plus ou moins de réalisme suivant les marques !

Mais au 1/15 et au 1/10e ? ... Il va falloir les fabriquer soi-même !

L’important pour faire réaliste sur une maquette est d’oublier les oeillets à river qu’on trouve en grande surface. Tous les débutants les utilisent, et je l’ai fait moi-même il y a des années ! Ok, ils ont un rebord intéressant, mais le résultat fait souvent fort ringard !
-  Votre bateau ne vaut-il pas mieux que ça ?

Une maquette vaut mieux que ça ! - 123.6 ko
Une maquette vaut mieux que ça !
Pour réaliser rapidement les hublots sur un Springer ou autre bateau simpliste, les oeillets sont pratiques ! mais pas sur une maquette !

Les oeillets de bâche, c’est pour les bâches ! - 145.7 ko
Les oeillets de bâche, c’est pour les bâches !
l’anneau simple passe encore, mais pas sur une maquette !

Revenons aux oeillets à river, la rondelle seule peut donner un certain effet, mais.....

Il va donc falloir trouver autre-chose à récupérer, facile à modifier pour obtenir un résultat crédible !

Les accessoires pour plomberie fournissent des tubes de différents diamètres, et un bricolage facile va rapidement transformer notre récup en un hublot plus vrai que nature. Voyez la photo d’un hublot du QuatreVentsAtao ici à droite et juste en dessous le dessin explicatif de sa réalisation

Tout fait avec vitre comprise, il y a les bouchons hermétiques de certains flacons de pharmacie On trouvait ces bouchons autrefois en plus grand format sur les bouteilles d’eau d’Evian

Pas mal non plus les capuchons protége-aiguilles de seringues pour diabétiques. Un capuchon par jour !

Mais que faire pour les hublots carrés

Les "fenêtres" avec encadrements boulonnés qu’on retrouve sur presque chaque bateau, il faudra bien les découper !
-  Après avoir essayé différents bois : du balsa au tilleul, différents ctp : du peuplier au bouleau, différentes matières : de l’alu à l’ABS, j’en suis arrivé au carton... et j’y suis resté !

Le carton est en effet un matériaux de choix pour le modélisme naval, souvent méconnu, mais qui tient sa place avec beaucoup d’avantages !
-  Des articles lui sont consacrés sur ce site, ne manquez pas de les consulter •ici•

Tout d’abord, il faut tracer le dessin des fenêtres à réaliser

En recopiant d’après le plan, je les dessine à l’ordinateur au moyen d’un programme de dessin vectoriel. J’utilise Adobe Illustrator, mais on peut aussi utiliser CorelLDraw ou un autre programme de dessins par vecteurs et courbes de Bézier
-  Je dessine donc la fenêtre, sans me tracasser de l’encadrement arondi, en dimensionnant l’ouverture au milieu de l’épaisseur de l’encadrement. Le trou dans la paroi sera donc plus grand que le trou intérieur de l’encadrement.
-  Je donne 0,35mm comme épaisseur de trait au tracé réalisé.
-  J’imprime deux fois ce dessin sur une imprimante quelconque, et je colle le premier papier imprimé en place sur le panneau à percer.
-  Je découpe l’ouverture au cutter, elle a des angles vifs, c’est facile.

A gauche ce qu’il faut obtenir ! - 18.3 ko
A gauche ce qu’il faut obtenir !
Le trou dans la paroi du roof est rectangulaire, calculé pour être masqué par le rebord boulonné. La découpe et l’insertion du vitrage est facile puisque rectangulaire

-  Je colle le second papier, identique au premier, sur un morceau de plastique, personnellement j’utilise un morceau de Lexan de 1mm d’épaisseur, mais on peut trouver du polyester transparent moitié moins cher, ou récupérer du plastique rigide transparent sur un emballage !
-  Je découpe le carreau au cutter en visant l’intérieur du trait. Il suffit de tracer, puis cela casse net par pliage.

Le carreau obtenu va tout juste dans la découpe du panneau ! Je ne le colle surtout pas maintenant !
-  Je reviens à mon ordi, et je reprends le dessin à angles vifs de la découpe. Après l’avoir sélectionné, je lui donne une épaisseur égale à la largeur de l’encadrement à réaliser, par exemple 5mm. L’épaisseur se positionne de part et d’autre du tracé.
-  J’applique alors un filtre d’arrondi à ce tracé épais, en définissant le rayon de l’angle souhaité
-  J’imprime enfin ce nouveau tracé, et je colle la feuille imprimée sur du carton épais (1mm)
-  En utilisant un tube laiton au diamètre adapté, après en avoir aiguisé le bord interne en le limant par l’intérieur et en me servant de ce tube comme d’un emporte-pièces à frapper, je découpe précisément les 4 trous qui suivent les arrondis intérieurs. Je n’utilise pas un emporte-pièce du commerce car ils ont tous le chanfrein de coupe à l’extérieur, étant destinés à obtenir un disque parfait. Moi je veux un trou parfait, sans écrasement du périmètre ! Ensuite, d’un coup de cutter précis, je joins les arrondis entre-eux. Il faut une lame qui coupe, bien pointue !
-  je découpe ensuite l’extérieur de l’encadrement sans tenir compte des arrondis, et enfin, par petits coups, je façonne les arrondis extérieurs.

Découpe des encadrements - 120.1 ko
Découpe des encadrements
les angles intérieurs sont découpés à l’emporte-pièce, puis les trous sont reliés d’un coup de cutter. Pour la découpe extérieure, on coupe d’abord largement suivant les flèches rouges, puis on dégrossi les arrondis de deux coups tangents (flèches jaunes)

-  J’ai donc maintenant un encadrement en carton. Je l’imbibe avec de la colle Cyano fluide et il se transforme immédiatement en plastique dur. Je puis aussi utiliser du G4, mais alors on ne peut continuer qu’après quelques heures !
-  D’un léger coup de papier émeri, je peaufine les arrondis extérieurs. J’utilise une lime à ongles en carton, c’est impeccable !
-  A présent, je colle en place l’encadrement qui vient masquer les bords du trou réalisé dans le panneau
-  Avec un fin foret, je perce les trous de fixation, et y insère des petits clous en laiton, que je colle d’une demi-goutte de cyano.
-  A présent, peinture, intérieur et extérieur, et après séchage je puis insérer le carreau, qui vient appuyer par l’intérieur contre l’encadrement, auquel je le colle avec un fin filet de colle blanche. Le séchage est rapide. D’un coup de la pointe du cutter j’égalise éventuellement si un bourrelet de colle apparait Le résultat est parfait, solide et étanche. CQFD !

Je vous l’avais dit au départ... Les hublots ?? mais c’est facile !

L’ anneau simple d’un oeillet est ici utilisé comme hublot - 90.7 ko
L’ anneau simple d’un oeillet est ici utilisé comme hublot

Un hublot réaliste sur le QuatreVentsAtao - 133.7 ko
Un hublot réaliste sur le QuatreVentsAtao
Une rondelle, un bout de tube de plomberie et trois bouts de fil de fer ! La rouille est réelle
Les trois fils pliés sont ensuite posés par devant - 24.2 ko
Les trois fils pliés sont ensuite posés par devant

Ce hublot est réalisé avec une ancienne capsule  en plastique de bouteille d’eau d’Evian - 79.9 ko
Ce hublot est réalisé avec une ancienne capsule en plastique de bouteille d’eau d’Evian
Rebord, épaisseur et vitrage d’un seul coup ! Mais ces bouchons sont maintenant presque introuvables !

Capuchon protège aiguille de seringue - 52.1 ko
Capuchon protège aiguille de seringue
Pratiquement le même effet qu’avec le bouchon ci-dessus

Hublot Billings Boat, avec verrerie en plastique à insérer, échelle 1/50e - 52.6 ko
Hublot Billings Boat, avec verrerie en plastique à insérer, échelle 1/50e

Un hublot Billings Boat - 47 ko
Un hublot Billings Boat

Fenêtres installées

Réalisées en carton sur une cabine également en carton, têtes de clous en laiton