Navimodélisme RC - Webzine de modélisme naval radiocommandé

vendredi 23 juin 2017

Accueil Modèles et Kits Voile radiocommandée Vapeur Plans et documentation Radio et équipement moteur Techniques de construction Nouvelles et revue de presse Galerie de photos
  Contact  |  Liens  |  Agenda  |  Plan du site  |  Groupe de discussion  

Mt Washington

Le Mt Washington
Vapeur à roues à aubes latérales

GéGé

Ce magnifique bateau de transport passagers est une maquette exacte à l’échelle 1/48 ème du célèbre Mt Washington qui à navigué aux Etats-Unis entre 1872 et 1939 sur le lac de Winnipesaukee dans le New Hampsire. Ce bateau était construit entièrement en bois. Il a malheureusement brûlé dans l’incendie de son port d’attache au soir du 23 décembre 1939.

Anciennes photos de l’original - 34.9 ko
Anciennes photos de l’original

La construction.

La traduction, la bonne compréhension de la notice, la conversion des cotes en centimètres et millimètres m’ont déjà pris plusieurs semaines. Une grande partie des pièces en bois fournies dans le kit prennent le chemin de la poubelle. Elles sont à refaire, tant la qualité est mauvaise. La réalisation des roues est déjà un vrai morceau de bravoure et nécessite pas mal de réflexion et d’astuces pour arriver à quelque chose de bien, c’est-à-dire des roues qui tournent rond et sans battement ! Il y a aussi, par exemple, quatre mètres cinquante de rambardes en laiton, à former et à souder. On arrive à réaliser ces rambardes à l’aide d’un gabarit, qu’il faut bien sûr construire au préalable. Bref, beaucoup de travail ! Au total, 18 mois ont été nécessaires pour arriver au bout de cette construction. La mise en peinture du navire se fait progressivement pendant l’assemblage car une multitude de composants seront inaccessibles ou difficiles à peindre une fois montés sur le bateau.

L’auteur et son modèle - 42.7 ko
L’auteur et son modèle

L’équipage en 1920 - 43.7 ko
L’équipage en 1920

L’équipage de la maquette - 55.4 ko
L’équipage de la maquette

Détail tribord avant - 35 ko
Détail tribord avant

La navigation.

Une fois posée sur l’eau, cette maquette a vraiment fière allure et elle se comporte très bien en navigation. Contrairement à ce que je craignais, le rayon de braquage est tout à fait normal et réaliste pour ce genre de navire. Comme tous ces bateaux à roues à aubes, la stabilité en roulis n’est toutefois pas formidable. De plus, sa grande surface latérale offre une bonne prise au vent, ce qui le fait dévier fortement et gîter par vent de travers. Une navigation en eau calme est donc souhaitable pour cette maquette.

Ne dirait-on pas l’original ? - 119.8 ko
Ne dirait-on pas l’original ?

Départ en croisière - 128.9 ko
Départ en croisière

En démonstration sur le lac de Sempach - 140.3 ko
En démonstration sur le lac de Sempach

Sortie printanière sur le lac de Joux - 48 ko
Sortie printanière sur le lac de Joux

Le kit.

Longueur de la maquette 1,12 mètre

C’est un kit de la firme Dumas aux Etats-Unis. Vous achetez en réalité un carton, à l’intérieur duquel se trouvent un fagot de bois et des matériaux divers de très mauvaise qualité, le tout livré avec une notice en Anglais. Toutes les cotes et les mensurations sont bien sûr en pouces. Le prix du kit est à mon avis beaucoup trop élevé en regard de sa qualité ! Seule la coque en fibre de verre est de bonne facture. Un dossier photo du bateau début 1900 est livré avec le kit. Le travail à réaliser est conséquent et seul un modéliste chevronné et expérimenté arrivera au bout de cette construction.

Vue générale du chantier - 35.2 ko
Vue générale du chantier

Construction longue et laborieuse - 28.7 ko
Construction longue et laborieuse

L’énorme balancier de transmission - 30.8 ko
L’énorme balancier de transmission

Fabrication et pose des énormes roues - 27.4 ko
Fabrication et pose des énormes roues

En cours de construction - 11 ko
En cours de construction

La motorisation.

Vu la complexité du modèle, j’ai décidé de ne pas propulser ce bateau par un groupe vapeur comme je l’avais prévu, mais par un moteur électrique réducté relié à un variateur de vitesse. L’entrainement des roues se fait par une courroie crantée. Le balancier qui transmet la force motrice de la machine aux deux roues est fonctionnel sur la maquette. Il travaille donc, via un excentrique fixé sur l’axe, au rythme de la rotation des roues.

Motorisation électrique et sonorisation - 35.8 ko
Motorisation électrique et sonorisation

L’accastillage.

L’accastillage est entièrement réalisé par mes soins. Les personnages, au nombre de 35, sont achetés chez Preiser en Allemagne et peints un à un à la main. Un module électronique avec haut-parleur donne le bruit caractéristique du sifflet à vapeur de ce bateau.

Les passagers sont en costume d’époque - 38.1 ko
Les passagers sont en costume d’époque

Préparation d’une partie de l’accastillage - 39.6 ko
Préparation d’une partie de l’accastillage

Détail de la roue tribord - 93.5 ko
Détail de la roue tribord


Vous retrouverez l’historique complet et la fin tragique de ce magnifique vapeur en cliquant sur le lien ci après.
-  Mt Washington


Beaucoup de travail pour réaliser une maquette conforme à l’original. Si vous vous lancez dans l’aventure, armez vous de beaucoup de patience !