Navimodélisme RC - Webzine de modélisme naval radiocommandé

jeudi 29 juin 2017

Accueil Modèles et Kits Voile radiocommandée Vapeur Plans et documentation Radio et équipement moteur Techniques de construction Nouvelles et revue de presse Galerie de photos
  Contact  |  Liens  |  Agenda  |  Plan du site  |  Groupe de discussion  

Les techniques de base

Nœuds faciles

Albertus

Sur une maquette digne de ce nom, les différents éléments se doivent d’être le plus possible conformes à la réalité. Il en va de même des cordages, et nous avons déjà vu comment les lover en leur donnant un tombé naturel. Sur un bateau, les cordages servent toujours à quelque chose, et leur mise en place va nécessiter l’usage de noeuds, plus ou moins sophistiqués, plus ou moins difficiles à réaliser, mais il sera toujours indispensable que le bon noeud soit utilisé, et pas simplement un noeud quelconque pour faire tenir la ficelle utilisée !

Nous devrons donc apprendre àa faire des noeuds marins, réputés difficiles, mais vous allez voir que finalement, bien expliqué, c’est facile !

Les noeuds se rangent par catégorie, suivant leur usage :
-  il y a des noeuds d’arrêt, qui terminent un cordage, des noeux d’amarrage, de ligaturage, etc
-  Il y a même des noeuds décoratifs, qui allient l’utile à l’agréable, comme ceux déja décrit sous les articles de matelotage
-  Il y a des choses très difficiles à réaliser, comme les épissures, mais une fois qu’on a compris le principe, cela va tout seul !

Revenons donc aux noeuds classiques

A notre époque où internet prend de plus en plus le pas sur l’édition papier, il est aisé de trouver des informations sur la manière de faire des noeuds, de nombreux sites ou blogs spécialisés existent et il n’est pas question de regrouper ici ce qui a déja été fait ailleurs, mais bien de vous aider à faire le choix dans les différents sites qui parlent de noeuds, simplement en essayant par cet article de vous faire comprendre qu’un noeud n’est pas l’autre, et que faire un noeud correctement n’est pas plus difficile que de mal le faire !

Voyons donc quelques noeuds utiles, et décrivons les

Nœud de transfilage - 64.2 ko
Nœud de transfilage
Composé simplement d’une succession de demi-clés, ce noeud permet de maintenir serrée une voile contre sa bôme


Noeud en huit - 66.3 ko
Noeud en huit

Il a la forme du chiffre huit, et c’est un nœud d’arrêt, utile par exemple pour empêcher le bout d’un cordage de s’échapper d’un réa.

Par rapport au nœud simple, il est plus large et une fois serré, sa première boucle se positionne à plat, par exemple sur la joue arrière d’un cap de mouton


Nœud de grappin - 51.1 ko
Nœud de grappin
C’est lui que l’on utilise pour relier l’anneau d’une ancre à une ligne de mouillage sans craindre l’usure du cordage par le frottement du métal. Lorsque les cordages sont mouillés et glissant, ce nœud est plus sûr que "un tour mort et deux demi-clés"

Faire des noeud !...
-  Mieux : SAVOIR  faire des noeuds !.... Une science partagée par les marins, les scouts et les alpinistes, chacun ayant ses noeuds spécifiques, qui sont parfois les mêmes, mais avec une utilisation différente ! Ainsi, l’emploi du terme exact de marine nous permettra de trouver exactement le noeud qui convient, et Internet nous permettra de trouver rapidement la BONNE explication quant à sa réalisation. Cet article a été écrit apres la visite de quelques sites web traitants du sujet Je vous en donne ici les liens, vous conseillant d’aller y surfer et de les apprécier.

Le premier, c’est celui de Vandy, un compatriote. Clair, concis, régulièrement mis à jour, il propose un classement par catégorie fort utile
-  Mes Noeuds

Un autre, consacré au monde du modélisme naval
-   Modelisme naval

Un troisième, vraiment utile avec son dictionnaire très complet des termes de marine
-  Glossaire de la voile et de la mer


Nœud de chaise - 62.3 ko
Nœud de chaise
C’est lui que l’on utilise pour faire la boucle d’un noœud coulant. Deux nœuds de chaises l’un dans l’autre donnent un nœud d’agui. Même apres avoir supporté une lourde charge, le nœud de chaise se défait très facilement

Nœud d’écoute

Typiquement marin, bien que parfois appelé nœud de tisseran, ce nœud permet de joindre de manière sûre deux cordages de diamêtre différents sans risque de le voir glisser. C’est lui que l’on utilise pour attacher l"écoute à l’oeil d’une voile, et dans ce cas, le gros cordage représente l’anneau de la voile

La prochaine fois quelques exemples typiques de l’utilisation des nœuds en modélisme naval