Navimodélisme RC - Webzine de modélisme naval radiocommandé

mercredi 20 septembre 2017

Accueil Modèles et Kits Voile radiocommandée Vapeur Plans et documentation Radio et équipement moteur Techniques de construction Nouvelles et revue de presse Galerie de photos
  Contact  |  Liens  |  Agenda  |  Plan du site  |  Groupe de discussion  

Plateforme KULLUK

Fabrication des canots de survie

André Guignet

Dans ce second article nous allons aborder la construction des canots de survie, qui ont la particularité de pouvoir être éjectés.

Il y a sur Kulluk quatre canots du modèle que l’on peut voir sur les cargos : canots de six mètres entièrement fermés avec de petits hublots et deux portes d’accès.

Kulluk - 48.4 ko
Kulluk

La position des canots est située de chaque coté des piliers des grues.

Il y a trois grues, mais seulement deux emplacements sont concernés pour les canots (grues 1 et 3) .

Les canots font partie d’un ensemble constitué de :
-  le pilier de la grue avec son local carré doté de trois fenètres sur la face avant
-  deux caissons placés de part et d’autre du pilier.

Un support accessible par des échelles est fixé au-dessus du caisson auquel est suspendu le canot prêt à être largué.

les canots sur Kulluk - 38.1 ko
les canots sur Kulluk

D’autres dispositifs de sauvetage sont installés à bord de Kulluk  : des canots à ouverture automatique sont dispersés autour de la plateforme.

Des dispositifs divers maintiennent d’une façon rigide chaque canot à son support.

Sur la maquette :

La commande des canots n’est qu’accessoire sur le scénario d’animations de la plate-forme.

Tout devra être simple et fiable.

Canots étape 2 - 49.9 ko
Canots étape 2

Voici le cahier des charge des canot-maquettes :

-  le canot devra avoir la possibilité d’être largué d’une façon automatique. Plus exactement : les quatre canots en même temps.
-  chaque canot devra pouvoir flotter sans interférer le scénario.
-  la récupération se fera sans l’aide de personne.

Canots étape3 - 36.8 ko
Canots étape3

Pour les commandes radio, je vais reprendre le système que j’ai installé sur mon chalutier : afin d’éviter une radio type usine à gaz, le déclenchement des canots interviendra sur un fin de course et se fera automatiquement. Cela évitera aussi de se soucier de "comment est positionné le switch quand j’interviens ? "

Comme sur le Jacques Cartier, je vais faire confiance à un tableau de voyants (visibles depuis le bord du bassin) me donnant l’état des diverses commandes en cours de fonctionnement. Cela fonctionne très bien sur le Batral ainsi que sur l’autre cargo servant dans la démonstration avec les sous-marins.

Construction des Canots :

Ils devront être de toute évidence légers, faciles à mettre en œuvre, faciles à construire, mais assez fidèles par rapport à la réalité.

Ils seront construits en balsa, car le balsa est un bois facile à couper, tailler, mettre en forme. Une planche de 5 mm et une de 8 mm de balsa seront utilisées.

Les détails comme les entourages de vitres, la porte, la trappe d’ouverture rapide... seront réalisés en plasticard (matière de plus en plus utilisée en modélisme naval).

Le support qui permet le largage est façonné dans un fil de cuivre de 1,5 mm de diamètre. Les guides des cotés sont des tiges de cuivre de 1 mm de diamètre.

Deux guides en samba 3x3 empèchent le canot de se mettre de travers quand il est suspendu sous la plate forme d’embarquement.


Voila qui termine la fabrication de ces canots de survie.

Montage des canots - 41 ko
Montage des canots

Le canot en préparation peinture  - 50.1 ko
Le canot en préparation peinture

Première couche d’apprêt - 61 ko
Première couche d’apprêt


Dans le prochain article nous aborderons la mise en étanchéité de la plate-forme Kulluk, ce qui préparera la mise à l’eau et le futur équipement de cette "coque circulaire"