Navimodélisme RC - Webzine de modélisme naval radiocommandé

mardi 24 octobre 2017

Accueil Modèles et Kits Voile radiocommandée Vapeur Plans et documentation Radio et équipement moteur Techniques de construction Nouvelles et revue de presse Galerie de photos
  Contact  |  Liens  |  Agenda  |  Plan du site  |  Groupe de discussion  

Les techniques de base

Refroidissement facile
Réaliser un serpentin

Albertus

Suivant le choix du moteur et des efforts qu’il devra déployer pour faire avancer le bateau, il sera parfois bien utile d’installer un système de refroidissement constitué d’un serpentin parcouru par un courant d’eau. Le courant d’eau sera généré par une pompe, ou simplement par une prise d’eau dans le flux d l’hélice.

Pourtant, la fabrication d’un serpentin effraye... tous ceux qui n’ont pas encore essayé ! Tout le monde a déjà essayé de couder un bout de tube, et tout le monde a pu constater que les tubes ont une fâcheuse tendance à s’écraser ! Tout ça pour un simple coude, alors un serpentin de 7 ou 8 tours !

Bon, il y a un truc, et une fois qu’on le connaît, on se rend compte qu’il est plus facile de fabriquer un serpentin que de couder simplement un bout de tube

Voyons ça par l’image, avec des photos aimablement mise à ma disposition par Pierre-Yves, un modéliste Offshore de Loire Atlantique. Je lui aisse la parole :

Pour faire un joli serpentin de refroidissement, il faut juste un tube alu 3 mm intérieur et 4 mm extérieur, et un objet rond quelconque, ici un pied de parasol, dont le diamètre est inférieur d’un ou deux millimètres de celui du moteur à refroidir.
-  Première étape, fixer l’extrémité du tube alu au rondin à l’aide d’un ficelle solide et de deux noeuds de cabestan

Deux noeuds de cabestan - 75.3 ko
Deux noeuds de cabestan
Ce noeud se serre de plus en plus lorsqu’on tire sur son bout, il ne glissera pas autour du piquet

-  Deuxième étape, commencer à enrouler lentement et en tirant bien pour que le tube soit bien serré sur le support. Ca va plier au début, mais dès que le pli est passé, ça va s’enrouler tout seul

Cela s’écrase ! - 80.6 ko
Cela s’écrase !
Mais c’est prévu  : on ne panique pas, on continue à enrouler ! une fois l’écrasement passé, cela se courbe sans problème

-  Il n’y a plus qu’à continuer, toujours en tirant bien sur le tube pour qu’il soit bien serré, et en veillant à ce que les différentes spires soient bien jointives (après c’est trop tard, on ne pourra pas les resserrer).

Bien serrer ! - 105.5 ko
Bien serrer !
Tout en faisant tourner le piquer de la main gauche, la main droite assure une traction constante dans le sens de la flèche rouge. Mais en même temps, il faut s’assurer que les spires sont jointives, en tirant aussi dans le sens de la flèche bleue. L’index de la main gauche assure le bon suivi de l’enroulement !

-  Une fois terminé, ça doit rentrer en force sur le moteur. Il n’y a plus qu’à couper délicatement les extrémités, et y enfiler un tube silicone. Le tube silicone sera raccordé au serpentin et d’un côté au tube du rejet inséré par exemple sous le livet de pont, et du côté prise d’eau à un tube installé si possible dans le flux de l’hélice et de façon tangentielle

Les différents fabricants proposent bien entendu des serpentins tout faits, pour lesquels il faut tout de même compter une donne dizaine d’euros. Le matériaux de base, c’est le tube d’aluminium qui lui se vend à un peu plus de 2 euros du mètre pour un diamètre intérieur de 3 mm

Le calcul est vite fait : il est facile d’économiser de l’argent !

Un serpentin du commerce - 41.6 ko
Un serpentin du commerce


Les serpentins de refroidissement sont faciles à faire :

Nous utilisons du tube alu, et pas besoin de le remplir de sel, de sable, de soudure,... il suffit de ne pas paniquer et de bien suivre la technique décrite ici.

Le tour de main est vite attrapé.

Le serpentin terminé, on l’ouvre légèrement pour y insérer le moteur. En reprenant sa forme, le serpentin aura ses spires bien en contact avec le carter du moteur - 75.8 ko
Le serpentin terminé, on l’ouvre légèrement pour y insérer le moteur. En reprenant sa forme, le serpentin aura ses spires bien en contact avec le carter du moteur

Un truc simple, basique, même, mais ignoré par la majorité des modélistes. Vous connaissez un truc aussi simple et vous êtes persuadés que tout le monde le connait ??
-  Voyons ça ensemble... contactez-moi