Navimodélisme RC - Webzine de modélisme naval radiocommandé

jeudi 22 juin 2017

Accueil Modèles et Kits Voile radiocommandée Vapeur Plans et documentation Radio et équipement moteur Techniques de construction Nouvelles et revue de presse Galerie de photos
  Contact  |  Liens  |  Agenda  |  Plan du site  |  Groupe de discussion  

Mini-Bateaux

Remorqueur Mini-Tug

Alain Meyer

Je me suis souvenu d’un dessin animé que j’avais vu quand j’avais 5 ou 6 ans : "Little Toot", racontant l’histoire d’un petit remorqueur qui se prenait pour un grand ! Il faisait des bêtises mais pour finir il sauvait un plus grand de la tempête et devenait un héros. Comme le nom "Little Toot" est déjà pris par un propriétaire de mini-tug, j’ai décidé que le mien s’appellerait..

restons français :-) - 39.6 ko
restons français :-)

Le toit

Après collage du toit sur ses barrots il faut poser une "casquette" qui va remplir le rôle de déflecteur et de pare-soleil. Comme déjà expliqué, les formes de ce bateau sont toutes développables. Donc une bande de ctp de 0,3mm, un gabari dessiné directement sur le bord du toit et le tour est joué.

La forme de la casquette a été découpée en fin ctp - 76.1 ko
La forme de la casquette a été découpée en fin ctp
En fait il s’agit d’un déflecteur et pare-soleil

Brut de construction - 68.6 ko
Brut de construction

Le mât

Sur le toit se trouve le mât. Il porte les feux de navigation, ceux de route et ceux de remorquage. Le corps est un tube de 6mm de diamètre. Les barres de flèche une barre de 3mm et les porte-fanals des tubes de 3mm. Le tout ne sera pas soudé mais collé à la colle rapide. Ce choix est dicté par la mise en place de fils électriques des différentes lampes. En effet, c’est petit et il y aura 14 fils, donc pas fer à souder.

Les différents éléments constituant le mât - 60.9 ko

La porte

La porte est fonctionnelle, avec son hublot, ses charnières et sa serrure. Elle donne l’accès à l’intérieur, car il faut pouvoir entrer et sortir le pilote. La position de ses bras empèche d’enlever le dessus de la cabine. Le pilote est mis en place après avoir refermé le poste, il est fixé sur une petite plaque en fer blanc à l’aide d’un aimant.

Porte ouverte - 163.2 ko
Porte ouverte
A l’intérieur le pilote, une main sur la roue de barre et l’autre sur la manette des gaz

Le pilote

Le pilote se trouve à son poste devant le tableau de bord et à la barre à roue. Le bras droit passe par dessus le tableau de bord et empêche ainsi d’enlever le toit de la cabine avec les parois attenantes (latérales et avant) ainsi que le tableau de bord. La solution passe donc par un pilote mobile. Le fixer posant un problème, je lui ai mis un aimant dans le talon gauche. Une plaque en fer blanc a été collée sur le plancher de la cabine.
Les bras se retrouvent sur le tableau. - 85 ko
Les bras se retrouvent sur le tableau.

Sous le pied gauche du pilote : un aimant dans le talon. - 94.4 ko
Sous le pied gauche du pilote : un aimant dans le talon.

Le matelot

Le matelot se trouve dans le cockpit, debout sur le cailleboti près du mât de remorquage. Il faut le faire tenir sans le coller définitvement. Une vis traverse le cailleboti et se fixe dans le talon. Ainsi, il reste amovible sans être mobile.

Debout sur un cailleboti, le matelot ne va pas tenir tout seul ! - 68.7 ko
Debout sur un cailleboti, le matelot ne va pas tenir tout seul !

Fixation du matelot avec une vis dans le talon, à travers le cailleboti - 64.5 ko
Fixation du matelot avec une vis dans le talon, à travers le cailleboti

La timonerie

Elle se sépare dans le sens horizontal. Ceci permet l’accès à la radiocommande, la batterie, le régulateur, le moteur et tout le réseau électrique. Tout cela est positionné dans la proue du bateau. La batterie et le moteur sont relativement centrés. Le moteur réducté pèse plus de 300 gr et la batterie 800 gr. L’équipage, deux hommes, pèse 360 gr (personnages CAP-MAQUETTE).

Cabine - 56.2 ko
Cabine
La moitié supérieure de la cabine avec le tableau de bord et la barre à roue.

LE TOIT

Le toit va être garni sur les deux côtés et l’avant d’un profil. Il va servir de surface de collage à la "casquette".

Mise en place - 80.1 ko
Mise en place
le profil est collé et mis en forme directement sur le toit.
Une fois mis en place et collé le résultat est pas mal.


LE MAT

Les différents tubes sont coupés aux dimentions, ajustés dans les trous percés sur le corps du mat (tube de 6mm). Les lampes sont mises en place et les fils passés dans les supports et le tube principal. Ils sont marqués immédiatement (ça évite les recherches..après).

Les ampoules mises en place et mât assemblé - 35.6 ko
Les ampoules mises en place et mât assemblé
Ensuite le mat monté va être fixé sur un renfort collé sur le toit à la hauteur du barrot, contre la paroi, les fils passent au travers du tout. Une boîte de dérivation est construite au plafond de la cabine et la distribution mise en place. Seuls trois fils en sortent pour rejoindre une connection au niveau du tableau de bord.

Montage sur le toit. Qui a dit : un sac de noeuds ?

Le plafond de la cabine (ici posée à l’envers) et l’agencement de la boîte de dérivation. Les trois fils vont suivre les barrots et les montants - 122.5 ko
Le plafond de la cabine (ici posée à l’envers) et l’agencement de la boîte de dérivation. Les trois fils vont suivre les barrots et les montants

On voit sur la photo que j’ai ajouté un plafonnier. Il s’agit d’une partie d’une seringue (poussoir du piston).

La cabine est démontable et tous les feux y sont implantés. Le mât en compte 7, les feux babord et tribord sont montés sous le barrot arrière, le phare de recherche au milieu à l’avant sur le toit. A cela, on ajoute une sirène et deux antennes dont l’une sert de mât de pavillon.

Toit équipé de ses feux fonctionnels - 84.2 ko
Toit équipé de ses feux fonctionnels

-  rouge-blanc-rouge : en remorque
-  arrière : jaune en remorque, blanc en route
-  devant : blanc en remorque, blanc route
-  Sous le toit : feu babord rouge


LA PORTE

 Logement de la serrure 
 
La porte de la timonerie est fonctionnelle avec ses charnières en tube et tige laiton. Elle permet notamment de positionner le pilote

Une fermeture, avec pêne et gâche (clenche) permet de bloquer la porte en position fermée.
 
 Le pêne en place 

Un cadre assure une fermeture protégeant des entrées d’eau.


LE PHARE

Un phare de recherche - 59.6 ko
Un phare de recherche
Bouchon de bouteille, tube et profil laiton, verre de montre.

Le phare a été tiré d’un bouchon de bouteille d’eau. Il a été peint (intérieur et extérieur) avec une bombe de couleur alu-brillant (chrome ?). Un support en tube et profil laiton a été fixé sur un renfort à l’avant du toit. Seule la lumière est fonctionnelle. La lentille est une lunette de montre.

Le phare est mis en place à l’avant du toit, au centre. A droite la sirène. - 50 ko
Le phare est mis en place à l’avant du toit, au centre. A droite la sirène.


LA TIMONERIE

Pour réaliser les instruments de navigation et de contrôle, j’ai simplement utilisé une petite photo des vrais instruments
Les instruments de contrôle du moteur - 19.7 ko
Les instruments de contrôle du moteur

La prochaine fois je vous présenterai P’TI-TUG  fini et lesté.