Navimodélisme RC - Webzine de modélisme naval radiocommandé

vendredi 15 décembre 2017

Accueil Modèles et Kits Voile radiocommandée Vapeur Plans et documentation Radio et équipement moteur Techniques de construction Nouvelles et revue de presse Galerie de photos
  Contact  |  Liens  |  Agenda  |  Plan du site  |  Groupe de discussion  

RB-M 45 Ft de l’USCG

RB-M au 1/15 - La construction

Albertus

A la fin de sa série d’articles, Philippe Saleix écrivait "J’espère que ces articles vous auront donné envie de vous lancer vous aussi dans l’aventure" ! Eh bien oui, en tous cas en ce qui me concerne. L’idée de compléter la gamme USCG était déjà bien présente dans mon esprit après avoir terminé le MLB 47Ft, mais je me suis laissé prendre de vitesse par Philippe, un peu intentionnellement, je l’avoue, de manière à le laisser lâchement résoudre les difficultés et d’un peu profiter de sa réalisation comme référence ! Bien m’en a pris : le modèle de Philippe est exemplaire.

Une réplique au 1/15e

Le fait de réduire l’échelle fait tout de suite apparaître une difficulté : le poids final de la maquette. Si le modèle au 1/10e peut peser jusque 16,6 kg pour être dans ses lignes, au 1/15e il ne faut pas dépasser 4,9kg ! Premier défi !

Pour ne pas me retrouver avec le même problème que pour le 47 Ft (j’ai dû tout recommencer), il fallait immédiatement tenir compte du poids de la motorisation
-  Deux hydrojets 28mm KM-B
-  Deux moteurs brushless watercooled
-  Une alimentation LiPo 2 ou 3S

On arrive facilement à 1,5 kg, ce qui laisse pour la coque 3,4 kg. En préconisant l’emploi du ctp de peuplier 5mm pour les couples et une peau en ctp de bouleau de 1,5mm, j’estimais le poids à 2kg pour la structure. Mais il est difficile d’estimer tout le reste : cabine, mâts, rambardes, accastillages etc. En optant directement pour le remplacement des fil et tubes laiton par de l’ABS et l’utilisation maximale du carton + cyano, je devais arriver à totaliser 2,7kg ou 2,8kg maximum.

Chantier

Pour recouvrir en panneau la forme tulipée de l’avant, Philippe a imaginé un truc qui consiste à tirer le panneau contre le couple, par l’intérieur, durant le séchage de la colle. Astucieux !

Mais ce qui est possible au 1/10e ne l’est pas forcément à toutes les échelles, et en effet, la faible dimension du bateau au 1/15e rendait très difficile l’accès à l’intérieur de la coque retournée sur le chantier. J’ai donc moi aussi été amené à imaginer un truc qui consiste à maintenir le panneau contre le couple en l’y pressant. Cette amélioration du chantier est décrite ici

Au fil des semaines, mon 45 Ft a donc vu le jour et grâce au prototype de Philippe je n’ai pas rencontré de problème majeur lors de sa réalisation

Vue de 3/4 face - 50.2 ko
Vue de 3/4 face
Le haut de la coque est plat. Il doit recevoir la défense en forme de demi-boudin. A ce moment de la construction, je n’avais pas encore décidé comment le réaliser

Vue d’ensemble par 3/4 arrière - 43.6 ko
Vue d’ensemble par 3/4 arrière

Les trous de sortie des hydrojets sous la plage arrière - 28.7 ko
Les trous de sortie des hydrojets sous la plage arrière
L’expérience déduite du prototype de Philippe m’a incité à prévoir la fixation des jets en retrait du tableau arrière, pour limiter leur débord de la plage arrière

L’avant de la cabine amovible - 28.7 ko
L’avant de la cabine amovible
La cabine s’emboite sur des hiloires dont l’ajustement est délicat pour assurer sa pose à plat et son contact avec le pont

Différents éléments en scratch - 39.3 ko
Différents éléments en scratch

-  Flèche bleu : Bollard en tubes de lames Xacto et rondelle
-  Flèche jaune : Panneau d’accès au lazarette, en papier Canson
-  Flèche verte : grille d’aération en carton pâtissier
-  Flèches rouges : vitrage en plastique d’emballage

Panneau arrière de la cabine - 19.8 ko
Panneau arrière de la cabine

Module porte-mât sur le toit de la cabine - 22.4 ko
Module porte-mât sur le toit de la cabine

Les supports de feux sont en carton durci à la cyano. Le mât proprement dit est rabattable, pivotant vers l’arrière - 39.2 ko
Les supports de feux sont en carton durci à la cyano. Le mât proprement dit est rabattable, pivotant vers l’arrière

Les surfaces et les angles des découpes sont rectifiés à la pâte à bois - 40 ko
Les surfaces et les angles des découpes sont rectifiés à la pâte à bois

Principe de construction d’un panneau d’accès - 39.3 ko
Principe de construction d’un panneau d’accès
Le dessin est dupliqué trois fois et chaque exemplaire, collé sur du Canson d’épaisseur adaptée, est découpé suivant l’un ou l’autre élément constitutif, matérialisés ici par des couleurs différentes. Les éléments découpés sont durcis à la cyano avant d’être collés en place sur le pont


-