Navimodélisme RC - Webzine de modélisme naval radiocommandé

samedi 21 octobre 2017

Accueil Modèles et Kits Voile radiocommandée Vapeur Plans et documentation Radio et équipement moteur Techniques de construction Nouvelles et revue de presse Galerie de photos
  Contact  |  Liens  |  Agenda  |  Plan du site  |  Groupe de discussion  

Trucs et astuces

Raccordements faciles

Albertus

Voyons à présent comment raccorder le moteur à la batterie, installer le variateur de vitesse, utiliser ou ne pas utiliser le système BEC.

Le BEC... c’est quoi ?

Le système B.E.C (Battery Eliminator Circuit) est un système qui permet, avec les variateurs de vitesse qui en sont pourvus, de se passer d’une alimentation séparée pour le récepteur RC. Dans ce cas, le récepteur est alimenté par la batterie de propulsion, dont le voltage est régulé à 5v en passant par le variateur de vitesse. Mises à part les interférences radio que le principe serait susceptible de provoquer, la décharge de la batterie de propulsion risque de simplement couper la réception RC.

Personnellement, je préfère utiliser un accu dédié au récepteur : NiMh 4,8v, 1400mAh Dans ce cas, si on utilise malgré tout un variateur BEC, il faut ABSOLUMENT isoler le fil rouge (+) de sa prise récepteur !

Schéma de principe d’une installation simple. - 93.3 ko
Schéma de principe d’une installation simple.

-  L’interrupteur de l’accu du récepteur se vend muni d’une prise de charge
-  Le récepteur reçoit la fiche dans la prise marquée BAT
-  Sur la fiche venant du variateur de vitesse, on a déconnecté le fil rouge (et on l’a isolé)
-  Le fil allant vers le servo de gouvernail ne doit pas être modifié
-  On a installé un interrupteur bipolaire sur les fils de la batterie, près de celle-ci
-  On a installé un fusible en ligne sur le + du fil de batterie
-  Les fils bleu et jaune (ou bleu et blanc) sortant du variateur de vitesse sont raccordés au moteur, sans sens préférentiel


Deux moteurs, mais un seul variateur de vitesse

Il est évident qu’on aura choisi un variateur de vitesse suffisant pour alimenter les deux moteurs. Pour notre exemple avec deux moteurs de 15A, un variateur de 40 ou 60 ampères

Dans le cas de deux moteurs, il faut que les hélices tournent de façon supra-divergeante lorsque le bateau avance.

Il faut donc une hélice avec le pas à gauche et une hélice avec le pas à droite

raccordement inverse d’un moteur à l’autre - 25.8 ko
raccordement inverse d’un moteur à l’autre

Sur les moteurs brushed, il y a généralement un point rouge de repérage près des bornes de raccordement.

Les fils bleu et jaune sortant du variateur se raccordent inversément d’un moteur à l’autre. On vérifie le sens de rotation avec l’émetteur manche en haut, et on raccorde en conséquence


Deux moteurs et deux variateurs de vitesse

L’utilisation d’un variateur par moteur permet d’inverser le sens de marche d’un des moteurs, ou de simplement réduire la vitesse d’un des moteurs, et ainsi de se passer de gouvernail. Il est évident qu’il faut utiliser deux variateurs identiques !

BEC ou pas BEC ?

Je reprends ci-dessous le principe de raccordement à observer suivant que l’on décide ou non d’utiliser le BEC (pour autant, bien entendu, que le variateur utilisé en soit pourvu)

Les deux dessins du haut, marqués NO BEC, n’utilisent pas le système BEC, et les récepteurs sont donc alimentés par un accu 4,8v.

Sur le premier dessin, un seul variateur. Le fil rouge (positif) du câble venant du variateur est déconnecté et isolé. Plutôt que de couper le fil, il est préférable de retirer la pine hors de son encoche dans la fiche en appuyant avec un fin tournevis. Isoler ensuite avec un morceau de gaine rétractable.

Second dessin, deux variateurs. Comme le récepteur est alimenté par son propre accu 4.8v, les fils positifs de chaque variateur doivent être déconnectés et isolés.

Troisième dessin, un variateur utilisant le système BEC. Le câble ne doit pas être modifié. Le fil rouge de ce câble fourni l’alimentation au récepteur, le courant de la batterie de propulsion est régulé en 4.8v par le variateur de vitesse. Le récepteur garde sa prise BAT libre.

Quatrième dessin, deux variateurs et système BEC utilisé. Un variateur doit avoir son câble modifié en retirant le fil rouge, l’autre variateur alimente le récepteur.

Suivant les différentes marques, les couleurs des fils peuvent varier : brun-rouge-jaune, noir rouge blanc, noir blanc rouge, noir rouge orange, etc

Le fil positif est toujours rouge.

De toute façon, si on se trompe, il ne se passe rien, le récepteur ne fonctionne simplement pas.


A propos des fusibles : on installe un fusible pour protéger le moteur. Son calibre est déterminé en fonction du moteur à protéger, entre le courant de blocage et le courant de fonctionnement en charge.

exemple d’une installation avec un seul moteur :

Consommation à vide 3 A Consommation au rendement maximum 20 A Consommation mesurée en charge 45A Consommation au blocage 75A Fusible (entre 45 et 75) = 60A

remarque : il est évident que dans le cas d’une installation avec deux moteurs, chaque moteur devra être protégé suivant le calcul ci-dessus