Navimodélisme RC - Webzine de modélisme naval radiocommandé

mercredi 20 septembre 2017

Accueil Modèles et Kits Voile radiocommandée Vapeur Plans et documentation Radio et équipement moteur Techniques de construction Nouvelles et revue de presse Galerie de photos
  Contact  |  Liens  |  Agenda  |  Plan du site  |  Groupe de discussion  

Animations

Essais et Navigation
Marc’h-Mor, navire de recherches océanographiques

Jean Pierre Corre

MARC’H-MOR

Juin 2012 : ce navire est terminé et fonctionne parfaitement. Il faut même faire attention à ne pas le laisser aller trop vite, ce qui serait une faute vu son emploi. La coque étant à fond plat, il glisse sur l’eau parfois trop rapidement et attention aux petites vagues en tournant car il tangue. C’est au capitaine d’être prudent !

La mise à l’eau d’un mini sous-marin de recherches fonctionne parfaitement, ainsi que la mise à l’eau du zodiac.

Sur le pont tout le monde s’affaire et on peut voir une femme de l’INSU prenant des notes lors de la remontée d’un récipient à prélèvement d’eau de mer.

L’utilisation de 2 moteurs indépendants permet de faire tourner le bateau sur place, surtout si on ajoute le propulseur d’étrave ( un peu bruyant ! )

Le poids total est de : 6,2 kg

Petit rappel :

Mai 2011 :
-  1er article sur la construction d’un navire de recherches océanographiques.

Ce navire est une transformation d’un bateau de travail canadien du Service des Balises. Le modèle d’origine est vendu par la société MODEL SLIPWAY et s’appelle TSEKOA II. Après modifications il s’appelle MARC’H-MOR qui signifie hippocampe en breton. Il fait partie de la flottille de l’INSU ( Institut National des Sciences de l’Univers ). Cet organisme est rattaché au CNRS. Le navire est immatriculé à MORLAIX


Le kit original

Construit en 1985 par le chantier naval SARL de Vancouver, TSEKOA II est utilisé pour l’entretien et la réparation des balises, ainsi que pour la construction et la réparation de bassins et d’autres édifices dans les nombreux petits ports de la côte pacifique de la Colombie Britannique. Depuis les nouvelles directives concernant le sauvetage des personnes et la lutte contre la pollution, tous les bateaux de l’état Canadien pouvant êtres mobilisés ont reçu une nouvelle livrée, le TSEKOA est ainsi devenu coque rouge avec une bande blanche, toutes les superstructures blanches, feuille d’érable rouge sur la cheminée.


-  Echelle 1/32e
-  Longueur 845 mm
-  Largeur 235 mm
-  Poids env. 7 kg

Contenu du kit :
-  Environ 700 pièces dont une coque en plastique renforcé fibre de verre ; gouvernails, propulsion : tubes, arbres, hélices en métal moulé ; ponts et éléments de superstructure en plastique imprimé. Des éléments thermo-formés pour la construction du radeau de survie et des bouées ; un canot de sauvetage en plastique injecté.

Un kit pour la grue Atlas (non fonctionnelle) comprenant des pièces en plastique et métal, avec tuyaux hydrauliques et décalcomanies. Un kit d’accastillage complet d’environ 250 pièces ; les batayoles en métal moulé, fils métalliques pour les main-courantes ;les décalcomanies pour le nom du navire etc. Grands plans, une notice détaillée en anglais et en français et de nombreux croquis. Ce kit est recommandé pour les modélistes ayant une certaine expérience.

La principale difficulté de travail de cette réalisation était la découpe du styrène et sa mise en peinture, car je suis habitué à travailler le bois mais pas le plastique.

Par contre c’est un plaisir et un gain de temps d’avoir une coque toute faite ! Modélistes puristes, ne lisez pas ces dernières lignes !

JP CORRE