Navimodélisme RC - Webzine de modélisme naval radiocommandé

dimanche 23 juillet 2017

Accueil Modèles et Kits Voile radiocommandée Vapeur Plans et documentation Radio et équipement moteur Techniques de construction Nouvelles et revue de presse Galerie de photos
  Contact  |  Liens  |  Agenda  |  Plan du site  |  Groupe de discussion  

Yacht Flybridge WT85

WT85 Yacht Flybridge - La coque et ses bordés

Philippe Hof

La construction se poursuit. C’est le moment de poser tous les bordés : les fonds et les flancs mais aussi les francs bords. Je n’ai malheureusement pas beaucoup de photos de ces étapes de fabrication.

- Pose des bordés et des fonds

La coque du WT85 est une coque faite pour des vitesses relativement élevée. La carène est de type planante. Elle est prévu pour grâce à une puissance moteur élevée. Elle déjauge sur plus d’un tiers de sa longueur. Cela permet de limiter le frottement de l’eau et ainsi gagner en vitesse.

Ce type de coque peut se développer en grands panneaux : lLes deux fonds, les deux cotés, le haut des deux cotés (appelés haut de franc bord).

La carène et ses passavants - 33.5 ko
La carène et ses passavants

En s’aidant de gabarit carton, l’habillage de la coque est assez rapide. Seule petite précaution à prendre : assouplir les planches de bois avant de les fixer sur les couples en les humidifiant ou en les passant à la vapeur. Ceci évite qu’elles ne se brisent sous l’effort du cintre et/ou de la torsion à obtenir.

Les passavants (passages longeant les bords du bateau) sont vite posés. Ils sont d’un seul tenant par coté.

Pour garantir une bonne protection on applique plusieurs couches de G4. Pour rappel, le G4 est une résine polyuréthane mono-composant.

Application de la résine polyuréthane G4 sur les compartiments intérieurs - 36.8 ko
Application de la résine polyuréthane G4 sur les compartiments intérieurs

Son application rend l’intérieur de la coque complètement insensible à l’humidité. Plus tard, l’extérieur de la coque sera traité et plusieurs couches de peintures la protégeront.

- Fabrication de la proue, de la poupe et des pavois

La proue
-  La construction de la proue est simplifiée en utilisant un simple morceau de bois massif que j’ai usiné pour avoir la forme voulue. Il vient se coller contre le dernier couple. Les planches de bois d’habillage des flancs s’arrêtent au droit de ce couple.

La poupe
-  La poupe est un peu plus compliquée à réaliser. Elle est équipée, comme maintenant tous les yachts de cette taille, d’une large plage de bain au raz de l’eau où accostent les jouets nautiques et les annexes. Ceux-ci sont facilement rangé dans le garage accesible en ouvrant une large porte.

Pour se rendre sur le pont principal, deux escaliers encadrent le garage.

Juste au dessus, une sorte de casquette ceinture en partie le dossier du canapé de cockpit. Sa forme rappelle esthétiquement les deux extrémités des flancs du navire.

Les pavois
-  La fabrication de la coque se poursuit par la pose des pavois. Ils sécurisent les déplacements en navigation.

Sur le WT85 ces éléments sont largement découpés au niveau niveau du salon pour améliorer la visibilité vers l’extérieur et augmenter le passage de lumière vers l’intérieur.

Seule une main courante raccordera les deux cotés des pavois.

- Les hublots de coque

Ensuite j’ai tracé soigneusement l’ensemble des hublots de coque. Les plus gros sont positionnés au centre de la coque, là où se trouve la cabine du propriétaire.

Tracé des Hublots  - 42.1 ko
Tracé des Hublots

Au fils des ans la surface de ces ouvertures s’accroit. Il est loin le temps ou de simples petits hublots ronds éclairaient tant bien que mal l’intérieur du bateau.

Honneur au propriétaire qui très souvent reçoit les plus grandes fenêtres pour sa cabine.


Une animation pourrait s’ajouter en prévoyant la sortie de la passerelle depuis une trappe intégrée dans une des façades de marche. Elle se déploierait horizontalement d’avant en arrière. Mais cela reste à l’étude pour le moment.

Coupe transversale de la coque planante - 29.2 ko
Coupe transversale de la coque planante
Une coque planante peut facilement être assemblée avec seulement quatre éléments principaux : deux fonds et deux flancs

Découpe dans les pavois - 34.4 ko
Découpe dans les pavois
Afin d’augmenter le passage de la lumière et la visibilité vers l’extérieur, deux larges découpes ont été faites dans les pavois au niveau du salon.

Hublots de coques - 27 ko
Hublots de coques
Leurs forment s’allongent, s’agrandissent saison après saison laissant entrer de plus en plus de lumière dans les cabines.

Bloc de proue - 17.6 ko
Bloc de proue
La forme plus pointue de la proue a été fabriquée directement depuis un bloc massif de bois. Les flancs fait de planches de bois s’arrête au niveau du dernier couple

La poupe - 18.5 ko
La poupe
C’est , sur la coque, la partie la plus compliquée à réaliser. Il y a a de nonbreuses petites surfaces, pas toujours planes à fabriquer ! Les deux trous de chaque coté du gargae de l’annexe seront occupés par les deux escaliers accédant au cockpit.

Casquette de cockpit - 14.6 ko
Casquette de cockpit
Cette excroissance ceinture le canapé de cockpit. Par sa forme il rapelle les extrémités des flancs du bateau.

Voici les liens vers mes Blogs où vous retrouverez tous les Windstorm : WS25, WS30, WT35, WS45, WS60, WT85, WS100 et WM70
-  Les yachts
-  Les plans