Navimodélisme RC - Webzine de modélisme naval radiocommandé

lundi 21 août 2017

Accueil Modèles et Kits Voile radiocommandée Vapeur Plans et documentation Radio et équipement moteur Techniques de construction Nouvelles et revue de presse Galerie de photos
  Contact  |  Liens  |  Agenda  |  Plan du site  |  Groupe de discussion  

RB-M 45 Ft de l’USCG

RB-M au 1/15 - Les boudins de défense

Albertus

Pour la réalisation des boudins de défense, j’ai opté pour le demi-rond en caoutchouc, mais comme je n’ai pas trouvé le produit sur le marché, il a fallut les fabriquer moi-même. J’avais fait un essais en collant des demi tubes d’isolation des tuyaux d’eau, en mousse, mais les essais faits au préalable n’étaient pas assez poussés, et j’ai finalement été obligé de les arracher car la mousse des tubes ne supporte pas la couleur (voir l’article précédent en bas de page)

J’ai donc finalement coulé les défenses en latex pré-vulcanisé, coloré à l’acrylique vermillon (peinture beaux arts) Ayant disposé les demi tubes de mousse sur une planche et les y ayant ligaturé avec du cordonnet, j’ai recouvert le tout avec du plâtre de moulage (Molda) mélangé avec du plâtre bleu de laboratoire dentaire, encore bien plus dur que le Molda, ceci afin de réduire le risque de casse au démoulage, le moule d’une soixantaine de cm de long n’étant pas renforcé par des sections de bande plâtrée

Gros plan sur le moule en plâtre bleu - 39.8 ko
Gros plan sur le moule en plâtre bleu
La texture du mousse est parfaitement reproduite

Le latex

Latex caoutchouc liquide - 13.6 ko Le latex utilisé se présente en bidon, il est très liquide et de couleur blanchâtre. Il peut sans problème se colorer dans la masse par adjonction de pigments en poudre, ou comme je l’ai fait, en ajoutant de l’acrylique pour artistes. La forte coloration désirée m’a obligé à utiliser beaucoup de colorant, mais cela n’a rien changé à la qualité finale du latex durci, mis à part le temps de séchage vraiment très long (deux jours à la place de quelques heures sans le colorant)

Premier problème : le retrait !

Le latex est composé d’eau (en tous cas de liquide) qui doit s’évaporer

J’avais déjà réalisé des moules en latex pour mes personnages, en enduisant simplement les pièces de plusieurs couches étalées au pinceau. On appelle les moules ainsi réalisés des moules "chaussettes". Pour extraire la pièce qui y est coulée, on retourne simplement le moule comme une chaussette. La grande élasticité du latex permet de mouler d’une pièce des objets
 
Moules de personnages réalisés au pinceau - 23.1 ko
Moules de personnages réalisés au pinceau
présentant des rétentions moyennes, comme des bras coudés, les jambes avec les pieds malgré le rebord du pantalon, les têtes à partir de la base du cou etc

Il faut une dizaine de couches pour faire un moule de +/- 1mm d’épaisseur. Les moules de telles pièces peuvent aussi être réalisés par trempages successifs. Le temps de réalisation est relativement court.

Sur cette photo, les différentes couleurs des moules sont dues à l’âge des moules. En effet, en vieillissant le latex fonce et brunit., sans que cela pose problème. Il faut seulement bien les talquer et les conserver à l’abris de l’air

Second problème : le poids !

le latex massif est quand même assez lourd. D’autant plus que comme il présente un retrait important je n’ai pas eu assez avec un seul pot. J’ai donc refait la première défense que j’avais coulée et qui me servait de test, en laissant cette fois solidifier le latex sur un tiers du remplissage des moules, puis en insérant une longueur découpée dans un tube de mousse et en recouvrant le tout avec du latex. J’ai donc finalement obtenu des défenses en latex avec un noyau en mousse.

Sur le premier boudin, on voit très bien l’âme en mousse - 39.7 ko
Sur le premier boudin, on voit très bien l’âme en mousse

Ebavurage des boudins - 23.8 ko
Ebavurage des boudins

Défense collée à la colle de contact. - 89.8 ko
Défense collée à la colle de contact.
Elle est d’une pièce, les sections visibles ici font partie du moulage (cordonnet). La texture souple des défenses permet de facilement suivre la coque, comme dans la réalité

Le plâtre est coulé sur les demi tubes, il est en cours de séchage - 24 ko
Le plâtre est coulé sur les demi tubes, il est en cours de séchage

Gros plan sur le moule en plâtre bleu - 27 ko
Gros plan sur le moule en plâtre bleu
Le cordonnet qui maintenait les demi-tubes de mousse est parfaitement reproduit

Le démoulage se fait sans soucis - 47.2 ko
Le démoulage se fait sans soucis

La texture des défences correspond assez bien à la réalité - 27.4 ko
La texture des défences correspond assez bien à la réalité

Gros plan sur les défenses - 21.7 ko
Gros plan sur les défenses
J’ai réalisé un moule en plâtre reprenant quatre défenses de 50 cm. Les cordonnets de fixation des masters sont moulés dans les défenses, et simulent les jonctions des éléments assez courts utilisés dans la réalité


-