Navimodélisme RC - Webzine de modélisme naval radiocommandé

lundi 24 juillet 2017

Accueil Modèles et Kits Voile radiocommandée Vapeur Plans et documentation Radio et équipement moteur Techniques de construction Nouvelles et revue de presse Galerie de photos
  Contact  |  Liens  |  Agenda  |  Plan du site  |  Groupe de discussion  

Cape Thro Vraquier au 1/200

Cape Thro - Le matériel RC

Thierry Jorissens

Avant d’achever complètement mon navire en détaillant le pont, je me suis occupé des organes de commandes et autres animations.

Etude du matériel

Comme beaucoup de navires simples, mon vraquier n’a pas besoin d’un grand nombre d’appareils pour fonctionner.
Les deux principales commandes sont naturellement : direction et propulsion.
-  La direction est assuré pour un gouvernail commandé par un servo.
-  La propulsion par hélice est animée par un moteur dont on fait varier la vitesse à l’aide d’un ... variateur de vitesse (CQFD !)

Par ailleurs, de petites animations peuvent agrémenter l’apparence en fonctionnement du bateau :
-  Feux de route et spot de mât
-  Radar

Sur des modèles beaucoup plus complexes il est possible d’imaginer tout un tas d’animations, grue pivotante, ouverture de porte, pompe... etc.
Bref, j’ai simplement eu à dessiner ces organes de profil sur le plan de la coque, un petit plan succinct, mais bien utile pour tout placer au bon endroit.

Plan d’implantation du matériel de commande - 20.6 ko
Plan d’implantation du matériel de commande

Sans surprise, le gouvernail et son servo sont prévus tout à l’arrière, juste derrière l’ensemble hélice-arbre-moteur, puis viennent la platine du récepteur et le variateur de vitesse.

La partie éclairage sera logée sous le château.

Après les plans, la réalité

Chaque appareil trouve sa place dans ou sur un support.
-  Le servo est encastré en position oblique dans ce que l’on pourrait appeler un palier.
Cela permet de rendre parallèle le palonnier de servo avec celui du gouvernail et de pouvoir décrire un angle de 90° suffisant pour une barre à gauche ou à droite.

Commande de direction - 17.4 ko


-  Le moteur est vissé sur un support collé à la coque sur de petits tasseaux inclinés. De cette façon l’arbre traverse la coque avec l’angle adéquat.
-  Le récepteur radio et le variateur de vitesse sont accolés sur la même platine.
L’interrupteur général, encastré dans l’angle, complète le tout.

Chaque ensemble est accessible au travers de trois ouvertures.
-  La plus petite, tout à l’arrière, sera dissimulée sous un couvercle recouvert d’une simili tôle larmée.
-  Les deux autres, plus grandes, seront cachées par le château.

5Les loupiotes et le radar°

Le navire est équipé de plusieurs éclairages : mât avant (led SMC), extrémité de passerelle (feux de positions) et spot du mât principal.

Le mât avant. - 34.4 ko
Le mât avant.

Je les alimentent au bon voltage grâce à une petite platine électronique de ma fabrication. Cette dernière est alimentée par l’UBEC. Cet appareil est en quelque sorte un transformateur capable de fournir du 5 V stabilisé à partir d’une tension pouvant aller jusqu’à 40V !
Très utile pour ne rien "cramer" !

L’aérien du radar est animé par un petit moteur réducté. Le bras rotatif du radar est entrainé en rotation par un fin câble relié à l’axe du réducteur.

L’allumage des éclairages est commandé par un petit interrupteur dissimulé sous une armoire factice positionnée sur le château.

Le dernier article traitera des dernières finitions et des divers équipements du pont.

Servo de gouvernail - 17.1 ko
Servo de gouvernail
Logé tout à l’arrière, le servo de gouvernail est solidement encastré dans son support. Le renvoi actionne le palonnier du gouvernail. En cas de problème avec ce bras, une petite trappe camouflée par un couvercle, est prévue juste au dessus pour y accéder.

Récepteur et variateur de vitesse - 15.1 ko
Récepteur et variateur de vitesse

Platine électronique du mât - 24.5 ko
Platine électronique du mât
L’éclairage du mât est géré au moyen d’une platine électronique alimentée par l’UBEC

UBEC 5V - 21.3 ko
UBEC 5V
L’UBEC est une sorte de transfo électronique qui me fournit 5 V stabilisé, quelle que soit la tension à l’entrée, avec un maxi de 40V à ne pas dépasser.

Interrupteur des spots du mât - 13.7 ko
Interrupteur des spots du mât
Cet interrupteur commande l’allumage des spots du mât. Il est placé dans un angle du château, dissimulé sous ce que l’on pourrait appeler une armoire de conditionnement d’air.

Radar - 19.4 ko
Radar
Le radar est positionné sur l’avant du château. Son mât-support est creux et permet d’y faire passer un axe fin, entraîné par un micro-moteur réducté.