Navimodélisme RC - Webzine de modélisme naval radiocommandé

lundi 1 mai 2017

Accueil Modèles et Kits Voile radiocommandée Vapeur Plans et documentation Radio et équipement moteur Techniques de construction Nouvelles et revue de presse Galerie de photos
  Contact  |  Liens  |  Agenda  |  Plan du site  |  Groupe de discussion  

Barques, Dinghy et Pédalos

Un Zodiac au 1/20e

Jean Pierre Corre

Afin d’équiper la maquette d’une vedette VCSM de la gendarmerie française, je me suis lancé dans la réalisation d’un Zodiac radiocommandé au 1/20e.

-  Longueur 230 mm
-  Largeur 95 mm
-  Poids 205 gr (avec un marin plongeur acheté chez Cap Maquettes)
-  Autonomie maximum : 10 minutes.

En voici la photo

On voit tout de suite que ce Zodiac est un peu différent d’un vrai, puisque sa propulsion est assurée par deux petits moteurs immergés sous l’arrière de la coque.

C’est curieux, car à ma connaissance cela n’existe pas dans la réalité !

Ceux qui suivent l’évolution de la Marine Française connaissent le BPC Le Dixmude. Bâtiment de projection et de commandement de la Marine, Le Dixmude est propulsé par deux énormes moteurs électriques immergés dans des nacelles : des pods, que l’on peut orienter et qui servent de gouvernails ! Donc rien n’est impossible !

Première partie : réalisation du zodiac

Facile dans le principe ... mais moins facile à réaliser.

Difficultés : l’arrondi de l’avant et la coque semi-rigide

Au départ je suis partis d’un joint d’étanchéité de section ronde, ayant un petit canal au milieu (magasin de bricolage)

J’y ai glissé une tige de laiton, puis j’ai recourbé l’ensemble pour former un U.

Diamètre du joint : 20 mm, ce qui correspond, à l’échelle 1/20e, à 40 cm dans la réalité, soit le diamètre du boudin du Zodiac.

-  PROBLEME : le joint présente un aspect poreux non réaliste.
-  SOLUTION DU PROBLEME : on introduit le joint dans une gaine thermo-rétractable de 24 mm, et avec un sèche cheveux on travaille la gaine pour la rétracter. L’aspect final est très réaliste.

Pour les cotés tout va bien, mais la vraie difficulté est la partie avant, arrondie. J’ai du la reprendre au mastic, et j’avoue que l’aspect final n’est pas parfait, mais un modéliste plus imaginatif trouvera bien une meilleure solution !

Ensuite, à l’aide de styrène j’ai mis en forme la coque rigide du dessous (mais on pourrait tout aussi bien utiliser du ctp de bouleau). Ne pas oublier de relever l’avant de cette coque, car le boudin doit avoir « le nez en l’air »

On colle l’ensemble à l’Araldite en maintenant avec du Scotch (pas la boisson, le cellotape) . Ce n’est pas facile car il faut que l’ensemble soit parfaitement symétrique !

On installe le tableau arrière et on fixe un cône à chaque extrémité du boudin. Pour atténuer visuellement le défaut de la partie avant, j’ai collé une toile sur un compartiment avant ! Pourquoi pas ?



Le joint d’étanchéité acheté en grande surface de bricolage pour réaliser les boudins du Zodiac au 1/20e - 38.3 ko
Le joint d’étanchéité acheté en grande surface de bricolage pour réaliser les boudins du Zodiac au 1/20e


Seconde partie : la propulsion et la télécommande, ...le plus intéressant !

Lorsque j’ai réalisé mon précédent bateau, le navire hydrographique "Marc’h Mor", j’avais acheté chez Pearl Diffusion deux petits sous-marins à 9€90 équipés de petits moteurs et d’une radiocommande simple permettant d’aller en avant, en arrière, à droite et à gauche, en combinant les moteurs.

Un de ces sous-marins est mis à l’eau comme animation sur mon bateau précédent, et j’ai donc décortiqué avec précaution l’autre petit sous-marin.

Les éléments précieusement récupérés sur le petit sous-marin - 49.8 ko
Les éléments précieusement récupérés sur le petit sous-marin

J’ai récupéré l’ensemble du récepteur, enlevé le lest, récupéré les moteurs, la prise avec son cache sur le dessus (pour recharger l’accu) et j’ai installé tout cela à l’arrière du Zodiac !

Bien sûr j’ai un peu triché en installant un compartiment qui normalement n’existe pas !

Un peu de peinture, des protection en caoutchouc, quelques accessoires tels que les poignées, et le tour est joué !

...et cela navigue très bien (en baignoire !)