Navimodélisme RC - Webzine de modélisme naval radiocommandé

jeudi 21 septembre 2017

Accueil Modèles et Kits Voile radiocommandée Vapeur Plans et documentation Radio et équipement moteur Techniques de construction Nouvelles et revue de presse Galerie de photos
  Contact  |  Liens  |  Agenda  |  Plan du site  |  Groupe de discussion  

Trucs et astuces

Modification des spots du commerce

Thierry Jorissens

Tout le monde connait les divers spots ou autres lampes du commerce, fournies très souvent avec une mini-ampoule 3V ou 6V. Les marques Robbe ou Graupner (maintenant Aeronaut) en regorgent dans leur catalogue.

L’avantage de ces accessoires est la simplicité de leur mise en oeuvre : il suffit de connecter les deux fils à une source d’alimentation adéquate, et c’est immédiatement fonctionnel. L’inconvénient majeur à mes yeux, est la relative efficacité de l’éclairage, pour être gentil... mais on n’est pas loin de l’inefficacité dans la plupart des cas !

En réalité par exemple, les feux de route pour un bateau de 20m doivent être visibles à plus de 3 Km. Au 1/15e, il devrait donc être visible à... 200 m ! Or les feux de routes illuminés par une mini-ampoule 3V ne sont déjà plus visibles à 10 m... Les lampes de pont du commerce ressemblent plus à une veilleuse de nuit... Et c’est encore pire pour un spot de recherche qui par définition doit être très puissant !

Je vous propose de modifier ces accessoires du commerce pour les rendre efficaces. Les LEDs sont éminemment plus puissantes que les ampoules, tout en consommant 10 fois moins !
-  L’ avantage des LEDs est donc évident.
-  L’inconvénient est la difficulté de mise en œuvre : une LED nécessite une résistance de limitation de courant dans son circuit d’alimentation, et il faut jouer du fer à souder obligatoirement. Par contre, le voltage de la source d’alimentation est sans importance : de 3V à 24V, les LED fonctionneront sans problème, c’est la résistance de limitation de courant qui rendra le tout compatible.

Voici en image les étapes de la modification d’un spot.

A gauche, un spot issu du catalogue Graupner. Il est équipé d’une mini-ampoule 6V. A droite, une "lampe" 12V équipée de 10 micro-LED entièrement câblée (résistance incluse). C’est vendu 1,30 EUR la paire, sur le site HobbyKing. Le but est de remplacer la mini-ampoule d’origine par les LED... La méthode est décrite en images dans la colonne de droite !

Une autre modification que je vous propose : ce spot de recherche Robbe, à gauche, est équipé d’une ampoule 6V dont l’inefficacité est notoire... A droite, le même spot modifié, équipé d’une LED 3W visible au centre, vendue 0,80 EUR...

Preuve de l’avantage de la modification avec ces spots de recherche Robbe particulièrement inefficace d’origine... Les UBEC visibles en bas à droite indiquent les tensions utilisées. A gauche, le spot d’origine : 6V-100mA. A droite, le spot modifié : 3,3V-40mA...

Encore un spot Robbe, modifié à droite avec deux LED "SMC". Consommation d’origine : 50 à 100 mA en 6V, consommation après modification : 10 mA en 6V ou plus, au choix.

Première étape : désosser le spot Graupner. Il est en métal, particulièrement bien fini, et totalement démontable ! On met de côté l’ampoule et son réflecteur, qui imite parfaitement un éclairage de coursive, cela peut servir plus tard... ou à d’autres à qui on veut faire plaisir !

Deuxième étape, désosser la lampe à LED : le platine des 10 LED n’est pas collée, il suffit de la "sortir" de son "emballage" plastique.

Troisième étape ; souder deux fils sur les fils de la platine à LED. La résistance est d’origine, et permet d’alimenter directement l’ensemble en 12V. N’oubliez surtout pas deux petits morceaux de gaine thermo-rétractable, le spot étant en métal...

Quatrième étape : insérer la platine à LED dans le spot. Choisir des fils dont le diamètre est compatible avec le trou dans l’arrière du spot ! En "tassant", le tout s’insère parfaitement malgré la faible taille du spot.

Dernière étape : remonter la face avant du spot (elle se visse). La vitre ne peut plus se remonter, la platine à LED étant plus épaisse que le réflecteur d’origine. Mais la "grille" peut rester. Esthétiquement, on perd en réalisme, c’est indéniable. Par contre l’efficacité est maintenant présente, et la consommation a été divisée par 5 dans ce cas-ci.

Preuve en image : à gauche, le spot d’origine, 6V-100mA. A droite, le spot modifié, 12V-20 mA...

Voici un lien parmi d’autres, emprunté au site micro-modele, qui décrit l’usage des LED et des résistances en modélisme : c’est ICI.