Navimodélisme RC - Webzine de modélisme naval radiocommandé

dimanche 22 octobre 2017

Accueil Modèles et Kits Voile radiocommandée Vapeur Plans et documentation Radio et équipement moteur Techniques de construction Nouvelles et revue de presse Galerie de photos
  Contact  |  Liens  |  Agenda  |  Plan du site  |  Groupe de discussion  

Construction d’une coque en bois

Un chantier perfectionné

Albertus, Jacques Girard

Suite à la parution de l’article détaillant l’amélioration du chantier, l’idée a plu à Jacques Girard, un modéliste fréquentant les forums de modélisme naval sous le pseudo de Naja34. Construisant un bateau avec une coque à bouchains vifs, il a décidé d’utiliser ce principe pour son chantier. Ce faisant, il l’a lui même perfectionné. Voici ce qu’il m’écrit :

J’ai construit les portiques en utilisant des profilés aluminium : U de 10mm pour les poteaux, plats de 15x2 mm pour les supports de vérins.

Les verins sont constitués d’un tube aluminium de 8mm et de tiges filetées de 6 mm de diamètre avec un écrou à tête ronde en extrémité. Le réglage de longueur est obtenu à l’aide d’un écrou ordinaire de 6 mm. Le positionnement des vérins est réalisé à l’aide de trous percés dans les plats, supports de vérins.

Dans un angle du portique, un plat, reliant sous un angle de 45 degrés le poteau et les plats supports de vérins, sert à maintenir la rigidité de la liaison à angle droit entre poteau et support de vérin.

Vous trouverez en pièces jointes quelques photos de l’utilisation des portiques.

Je vous joint également la photo de l’état acctuel de ma réalisation du delta54.

Voyons ça en détails

L’utilisation de profilés d’aluminium donne déjà un cachet plus sérieux à l’ensemble. Les montants peuvent être plus fins qu’en utilisant du bois, et leur profil permet facilement d’y insérer et d’y fixer les vérins

Le chantier laisse suffisamment de place que pour avoir accès à la coque - 94.8 ko
Le chantier laisse suffisamment de place que pour avoir accès à la coque

L’utilisation d’un
L’utilisation d’un "martyr" évite de marquer la coque avec les écrous à têtes rondes, et assure une pression sur tout le chant du couple

Les piliers sont fixés solidement par vissage dans l’épaisseur de la planche de chantier en contreplaqué épais. Les pieds triangulaires assurent la verticalité. L’emplacement des piliers est fonction des nécessités et de la coque construite - 76.7 ko
Les piliers sont fixés solidement par vissage dans l’épaisseur de la planche de chantier en contreplaqué épais. Les pieds triangulaires assurent la verticalité. L’emplacement des piliers est fonction des nécessités et de la coque construite

Des renforts vissés à 45 degrés assurent l’équerrage des piliers - 104.6 ko
Des renforts vissés à 45 degrés assurent l’équerrage des piliers

Les différents trous dans les barres horizontales permettent de positionner les vérins au mieux selon la nécessité - 145.7 ko
Les différents trous dans les barres horizontales permettent de positionner les vérins au mieux selon la nécessité

La planche de chantier a été retournée et les portiques ont été réinstallés, permettant le bordage de ce côté de la coque - 61.1 ko
La planche de chantier a été retournée et les portiques ont été réinstallés, permettant le bordage de ce côté de la coque

En faisant également des trous de positionnement sur l’autre côté des barres horizontales, on éviterait de devoir retourner les piliers et cela permettrait de construire les deux bords à la fois

Des vérins peuvent aussi être utilisés dans le U des piliers et maintenir les planchettes des murailles de la coque - 69.7 ko
Des vérins peuvent aussi être utilisés dans le U des piliers et maintenir les planchettes des murailles de la coque

La coque est terminée et poncée - 44.2 ko
La coque est terminée et poncée

Merci à Jacques Girard pour avoir fait évoluer cette idée d’amélioration de chantier