Navimodélisme RC - Webzine de modélisme naval radiocommandé

mercredi 23 août 2017

Accueil Modèles et Kits Voile radiocommandée Vapeur Plans et documentation Radio et équipement moteur Techniques de construction Nouvelles et revue de presse Galerie de photos
  Contact  |  Liens  |  Agenda  |  Plan du site  |  Groupe de discussion  

Équipement de terrain

Caisses de transport en polystyrène extrudé

Albertus

Vous lisez bien "extrudé" et pas "expansé" ! ce n’est pas du tout la même chose :
-  Le polystyrène expansé n’a aucune solidité et ne convient absolument pas pour faire une caisse de transport.
-  Par contre, le polystyrène extrudé est solide et résiste bien à la compression.

Pour avoir essayé les différentes qualités vendue dans les grandes surfaces de bricolage, je privilégie à présent les panneaux verts, appelé Styrodur (® BASF) 2500C en 2cm d’épaisseur, 3035CN en 3cm

L’avantage du 3cm est qu’il est rainuré. Cela va nous servir !

On trouve ces panneaux en dimension de 2500 x 600mm, ce qui correspond bien à ce dont on va avoir besoin pour réaliser nos caisses.

A gauche le polystyrène expansé, à droite le polystyrène extrudé - 17.1 ko
A gauche le polystyrène expansé, à droite le polystyrène extrudé

Je prends l’exemple d’une nouvelle caisse pour le 47Ft, celle décrite dans un précédent article s’avérant trop lourde et trop fragile... elle s’est d’ailleurs cassée.


Plan de la caisse

Comme on va utiliser les rainures et languettes, il faut réfléchir à la disposition des éléments sur les panneaux, les languettes facilitant l’assemblage à plat, effectué afin de minimiser le nombre de plaques nécessaires

La découpe s’effectue au cutter à lames sécables (plus longues) ou avec un couteau de cuisine bien affuté (couteau de 20 cm) Une latte peut servir de règle, mais avec un peu d’entrainement il est plus facile de suivre le trait à main levée. Pour un panneau de 3 cm d’épaisseur, il faut passer la lame deux ou trois fois. De légères irrégularités dans la découpe (netteté ou équerrage des coupes) sont tolérables, car la colle que l’on va utiliser gonfle et remplira les joints


Assemblage du plafond

Le plafond de la caisse est prévu en trois parties, simplement par soucis d’économie de matière. Il est intéressant de faire des déchets les plus grands possible, car d’autres caisses sont prévues.

Lors de la découpe des trois éléments constituants le plafond de la caisse, nous avon tenu compte de la position des languettes et des rainures Il est dès lors facile d’assembler les éléments, la colle étant déposée dans les rainures. Pas de soucis à se faire, la colle va gonfler et remplir les vides. Par contre, en gonflant, elle risque de faire bouger l’assemblage, qu’il faut donc maintenir en place le temps de la prise. Il s’agit de colle polyuréthane qui réagit à l’humidité de l’air, c’est donc préférable de ne pas fabriquer les caisses au soleil par temps chaud


La caisse terminée

La fermeture est assurée par une ou plusieurs sangles (suivant la dimension de la caisse) qui entourent la caisse. Ces sangles servent aussi de poignées de transport

Afin de pouvoir serrer les sangles sans écraser les angles, des morceaux de profilés L ont été collés en place

Un ber est constitué de deux morceaux de polyuréthane mis en forme et collés sur le plancher de la caisse

A chaque expo, mes caisses de transport suscitent l’intérêt des modélistes présents, par leur légèreté, leur robustesse et leur facilité de transport Je vais donc vous en décrire la fabrication 
-  Les dimensions du bateau sont :
-  largeur 28 cm
-  hauteur 56 cm
-  Les dimensions extérieures de la caisse seront :
-  largeur 115cm
-  hauteur 63cm
-  profondeur 35cm
-  Les dimensions intérieures seront :
-  largeur 109cm
-  hauteur 60cm
-  profondeur 29cm

Soit trois panneaux de 2,50m x 60cm en 3cm d’épaisseur Un pot de colle polyuréthane D4 Quelques brochettes en bambou de 20 cm


Construction de la boite

Il faut travailler sur une surface plane, protégée des taches de colle éventuelles. Un morceau de panneau posé dans les coins sert d’équerre de positionnement lors de l’assemblage qui se fait élément par élément.

La colle se pose en filet continu sur un seul chant. L’assemblage est maintenu en place en enfonçant en oblique des brochettes en bambou qui resteront en place, le dépassant étant coupé à la pince coupante, bien à ras du panneau, après durcissement de la colle


Il faut prévoir la porte en deux parties, la bande du bas, collée en place, servant à la rigidité de la caisse On profite de la réglette et de la rainure pour faciliter la mise en place de la porte


La bande appelée sur le plan "fermeture de la porte" est collée à l’intérieur de celle ci et assure son maintien en place. L’angle supérieur et les angles latéraux de cette bande doivent être arrondis pour permettre la fermeture


Le ber du bateau trouve sa place sur un côté de la caisse ; maintenu en place par un ergot de forme adéquate