Navimodélisme RC - Webzine de modélisme naval radiocommandé

mardi 25 avril 2017

Accueil Modèles et Kits Voile radiocommandée Vapeur Plans et documentation Radio et équipement moteur Techniques de construction Nouvelles et revue de presse Galerie de photos
  Contact  |  Liens  |  Agenda  |  Plan du site  |  Groupe de discussion  

Accastillage et accessoires

Un écran plat fonctionnel au 1/15e ou 1/20e

Thierry Jorissens

Le dernier RAMMA l’a encore montré : la tendance à détailler les passerelles est toujours plus importante ! Mais si les compteurs sont faciles à représenter grâce à Internet (pour les images) et une imprimante, si les mini-lampes témoins sont devenues classiques grâce à la fibre optique et les LEDs, et si un ancien écran cathodique (à "tube") jusqu’au 1/40e permet d’intégrer une LED pour l’éclairer, il n’en va pas de même pour les plus récents écrans plats.

En effet, au 1/40e un écran plat devrait faire moins d’1 mm d’épaisseur et même au 1/15e , il ne fait que 2 à 3 mm d’épaisseur. Alors comment arriver à éclairer et simuler le fonctionnement d’un écran plat... aussi plat ?

Je propose ici une solution pour le 1/15e ou le 1/20e. Le matériel est simple à réunir :
-   une LED rectangulaire (épaisseur 2 mm)
-   du plexiglas ou équivalent de 2 mm d’épaisseur
-   du papier Canson noir
-   un morceau d’alu d’offset (le mien fait 0,16 mm), ou de canette

Le principe est d’éclairer un morceau de plexiglas de la taille de l’écran souhaité, via le dessus de la LED, en plaquant cette dernière contre la tranche du plexiglas. La conductibilité de la lumière de ce dernier fait tout le travail (à l’instar d’une fibre optique). L’astuce est donc de placer la LED en-dessous de l’écran (elle simulera le pied de celui-ci) et non dans l’écran : cela permet d’obtenir au final un écran dont l’épaisseur est celle de la LED (il faut choisir un plexiglas de la même épaisseur), soit 2 mm, plus l’alu au dos, donc moins de 2,2mm au total ! L’ensemble est maintenu grâce à l’alu, dont l’imperméabilité à la lumière empêche toute diffusion parasite : l’alu est coupé à dimension du plexiglas, plus 2 mm de chaque côté (pour recouvrir les tranches de ces derniers), mais englobe toute la LED sur le bas. L’ensemble est collé avec de la colle "micro kristal klear" dont les particularités sont un séchage totalement transparent et l’absence de réaction avec du plastique (l’effet de halo blanc rendant quasi opaque le plastique transparent si on le colle à la cyano). Bien sûr une image imprimée sur du papier standard (et surtout pas transparent sinon l’image sera beaucoup trop claire !) est collée avec la même colle, sur la face avant du plexiglas.

Je termine en installant une fine bande de papier Canson noir (lui aussi opaque) sur le tour de l’écran pour obturer les éventuelles fuites de lumière dans les coins de l’écran.

Grâce au principe d’une LED, l’alimentation de l’écran peut être comprise entre 3V et... ce que l’on veut tant que l’on intègre dans le circuit d’alimentation une résistance de la bonne valeur !

Le résultat : l’écran éteint, et le même allumé !  - 58.8 ko
Le résultat : l’écran éteint, et le même allumé !

Plusieur écrans plats réalisés de la même manière - 93.2 ko
Plusieur écrans plats réalisés de la même manière
Les plus grands ou les plus larges disposent de deux LED pour améliorer l’uniformité de l’éclairage.

Une LED rectangulaire, un morceau de plexiglas à la dimension du futur écran, un morceau de papier Canson noir et un morceau d’alu d’offset : voici tout le matériel nécessaire ! - 61.4 ko
Une LED rectangulaire, un morceau de plexiglas à la dimension du futur écran, un morceau de papier Canson noir et un morceau d’alu d’offset : voici tout le matériel nécessaire !

Gros plan sur la fameuse LED rectangulaire de 2 mm d’épaisseur. - 65 ko
Gros plan sur la fameuse LED rectangulaire de 2 mm d’épaisseur.

Les étapes de la réalisation - 95.6 ko
Les étapes de la réalisation
La LED est plaquée contre la tranche du plexiglas. L’alu est collé au dos et replié sur les côtés mais englobe la LED. Une image est collée à l’avant et une bande de canson noir finit l’ensemble.

L’écran en gros plan, vu de face et de dos.