Navimodélisme RC - Webzine de modélisme naval radiocommandé

vendredi 28 juillet 2017

Accueil Modèles et Kits Voile radiocommandée Vapeur Plans et documentation Radio et équipement moteur Techniques de construction Nouvelles et revue de presse Galerie de photos
  Contact  |  Liens  |  Agenda  |  Plan du site  |  Groupe de discussion  

Accastillage et accessoires

Construction d’une drague pour la pêche a la coquille

André Guignet

Avec la construction du chalutier "Mylio", j’avais l’intention d’équiper le portique arrière avec un chalut comme je l’avais fait sur le chalutier "Ar Kenavo".
Mais au fil des expositions je me suis aperçu qu’ici, dans le sud, j’avais fait des émules, et quelques chalutiers sont désormais équipés de chaluts fonctionnels.
Pour des raisons de simplicité j’ai voulu rendre cette manœuvre encore plus facile.
J’ai cherché quelque chose de plus original. La maquette est pilotée par mon fils et parfois par des enfants et il fallait donc une animation très, très simple.
C’est pour toutes ces raisons qu’aujourd’hui je vous propose la construction d’une drague pour pêcher les coquilles sur la côte nord de la Bretagne.

Le Mylio et le Ar-Kenavo - 90.3 ko
Le Mylio et le Ar-Kenavo

Matériel nécessaire :

Il suffit de peu de chose :
-  des outils : deux pinces, des pinces crocodiles, un fer à souder (le mien est de forte puissance : 150w),
-  du cuivre sous toute ses formes : fil et plaque d’épaisseur 8/10e, du tube laiton,
-  quelques rondelles de caoutchouc, du fil à coudre, du fil "marin" noir,
... et de l’imagination et du courage.

la matière première - 15.4 ko
la matière première

Construction

Je vais commencer par le support, constitué de pièces en laiton ( tube et fil )
Il suffit de souder ces pièces sur un gabarit approximatif. De petits renforts percés de trous de diamètre 1mm sont situés sur le dessus, ils sont destinés aux fixations sur la fune et le treuil sous le pont.

les supports en préparation - 9.9 ko
les supports en préparation

Cette pièce terminée, je vais construire deux autres pièces pour donner du volume à mes dragues (elles n’existent pas dans la réalité) ainsi que leur donner une certaine rigidité pour éviter leur déformation lors des démonstrations.

tout est prêt pour la peinture - 17 ko
tout est prêt pour la peinture

Suit la fabrication des "dragues". Il s’agit de la récupération de sacs pour placer les pastilles de lessive dans les machines à laver.
Un petit aménagement à l’aide d’un tissu noir rendra les pièces plus réalistes.

les filet a assembler - 33.1 ko
les filet a assembler

les dragues en cours de fabrication - 23.3 ko
les dragues en cours de fabrication

Le produit finit ressemblera à la photo ci-dessous

reste à faire les fixations sur les cadres - 20.6 ko
reste à faire les fixations sur les cadres

Après quelques réglages, l’ensemble des supports et des dragues est monté sur l’arrière du "Mylio". On est un peu dans la fiction car le Mylio ne pratique pas vraiment ce type de pêche.

Il ne reste qu’à mettre en pratique cette sorte de pêche : la prochaine exposition permettra d’approuver l’étude et l’exactitude de cette construction.

La recherche de documentation :

Beaucoup de bateaux sont équipés de dragues "anglaises" munies d’anneaux métalliques de 92mm de diamètre. Ces dragues sont équipées de ressorts qui facilitent le passage d’obstacles.
Des dents métalliques sont montées à la base inférieure de l’armature ; elles sont destinées à la fouille des sédiments pour déterrer les coquilles.
J’ai retenu deux modèles : voir photos ci-dessous .

Drague simple - 46.2 ko
Drague simple

Drague pour portique - 72.9 ko
Drague pour portique

Une patte d’oie métallique rigide est reliée à la fune ou amarrée à un tangon

Pour animer cette drague j’ai repris le système de mon autre chalutier : un treuil placé sous le pont , commandé par un servo sur lequel est monté deux micro-contacts 10A pour les deux sens de marche du treuil.Sur le treuil , un seul tambour est nécessaire la drague est tirée par le centre sur deux points de chaque coté de la barre de fixations des quatre petites dragues.

Premiers essais

Pour les premiers essais, je vais construire seulement deux dragues sur les quatre. Je ne poserais pas de filet métallique ni de dents en métal afin d’éviter de racler le fond du bassin, car les démonstrations se font généralement dans une piscine équipée d’un liner

Je commence par des dessins de ce que je vais faire avec des dimensions, puis je soude les armatures des dragues.

L’armature de la drague - 32.3 ko
L’armature de la drague

La fixation en place - 38 ko
La fixation en place


Le résultat en situation

Les dragues sur le tableau arrière du mylio  - 78.1 ko
Les dragues sur le tableau arrière du mylio

L’installation sur le pont arrière - 55.7 ko
L’installation sur le pont arrière

J’ai rapidement l’occasion de voir le résultat : une semaine après avoir terminé tout ce montage je fais une démonstration dans le centre Var sur notre bassin, donc sans aucun risque.
Tout se déroule sans problème, pas de défaut à corriger : la drague se place bien droit derrière le bateau, l’absence de flotteur la fait descendre vers le fond et se placer juste au centre du bateau. Le poids n’est pas un inconvénient le treuil ramène facilement dragues et support à bord.

En navigation  - 62 ko
En navigation

Prêt à mettre la drague à l’eau - 81.8 ko
Prêt à mettre la drague à l’eau

Mise à l’eau - 61.1 ko
Mise à l’eau

Conclusion

Avec un seul guide pour tirer, cela rend la manœuvre très simple !

L’utilisation d’une telle drague me semble être une bonne préparation pour se préparer à l’animation plus complexe qui consiste à mettre à l’eau un chalut et ses panneaux.