Navimodélisme RC - Webzine de modélisme naval radiocommandé

mercredi 20 septembre 2017

Accueil Modèles et Kits Voile radiocommandée Vapeur Plans et documentation Radio et équipement moteur Techniques de construction Nouvelles et revue de presse Galerie de photos
  Contact  |  Liens  |  Agenda  |  Plan du site  |  Groupe de discussion  

Le Tuiga

TUIGA chapitre 3

Alain Meyer

Je vous livre dans cet article ce que j’ai utilisé pour construire ce modèle.
Mis a part le contreplaqué de peuplier de 4mm, j’ai commandé des lattes de simba de 3x10, du tilleul de 6x2, de l’acajou en différentes dimensions, du ctp avion de 0,6, du plaquage acajou à coller à chaud.

Matériaux utilisés

Pour le mât : une canne à pêche en fibre de verre et résine.
Elle sera plaquée de lattes de cèdre rouge de 2x4.
Pendant que je me trouvais chez le marchand d’article de pêche j’ai acheté de la tresse d’acier( câble pour les haubans) de 0,8 de diamètre et de la tresse nylon (pour les écoutes) de 1,2mm

Plaquage - 92.6 ko
Plaquage
Il se pose au fer à repasser

Sur cette image on voit le côté colle du plaquage. Je viens de poser un morceau sur le capot de la soute à voiles.

Mastics

J’ai utilisé deux mastics différents.
Le premier appliqué directement sur les lattes de la coque pour un premier ponçage. _ Une couche de fond dur et, après séchage, pose d’une couche du mastic fin, en vue de la finition.
Ponçage, couche de fond dur et peinture noire pour mieux voir les défauts en lumière rasante.
Ensuite je passe à la construction du pont.

Pont

Je me réfère aux idées de ceux qui ont déjà construit ce modèle, et, comme il va naviguer, il faut de l’étanchéité.

Sur les barrots, je colle un contre-plaqué aviation de 0,6mm. Cela doit se fait en plusieurs morceaux, vu que nous avons un bouge et une tonture.
Heureusement les courbes sont faibles.

Je prévois aussi les renforts pour fixer les cadènes, bittes et autres. Je construis de façon à avoir une grande ouverture d’accès (62 x 18 cm) entre l’arrière du mât et devant la barre.

Sur le ctp, je pose sur les bords une planche d’acajou de 2mm d’épaisseur et de 25mm de large, sur toute la longueur. Ensuite je prépare mes lattes de tilleul de 6X2mm en collant sur le chant un carton noir de 0.4mm représentant le calfatage que l’on voit sur les photos de l’original.
Bien du plaisir ! ! !

Pont - 134.9 ko
Pont
Application du bord en acajou sur le ctp et de la lisse pour la fougère.

Lattage - 87.3 ko
Lattage
Pose des premières lattes, avec joint, entaille de la fougère.

La fougère se forme donc au fur et à mesure de la pose des lattes de pont. Les entailles de la fougère sont découpées finement pour y imbriquer les extrémités des lattes du pont

Etambrai - 60.3 ko
Etambrai
L’étambrai est posé. Il est monté sur le tube qui reçoit le mât.

Sous le pont - 64.7 ko
Sous le pont
En direction de la proue.

Sur la photo ci-dessus on aperçoit les renforts prévus pour les cadènes de mât et les renvois de force sur la quille.

Trappe principale

Cette ouverture permet l’accès à l’intérieur de la coque et ainsi aux différents apparaux de commande des voiles et de la barre. Le couvercle est fixé avec 6 vis, et un joint assure l’étanchéité.

Visite - 67.5 ko
Visite
ouverture du pont

Pontage

Coque - 77.8 ko
Coque
Je peux commencer le pontage

Je peux commencer à préparer les ouvertures des trappes de visites pour l’accès à la télécommande,interrupteurs et poulies de renvoi. Je prévois pour l’emplanture du mât un tube qui traversera le pont et s’appuiera sur la quille. Il sera étanche. Je le prendrai dans la section de la canne à pêche dont le diamètre sera directement supérieure à celle du mât. En cherchant la documentation, je trouve deux photographies de Tuiga en rénovation. L’une montre le pont en cour de démontage et l’on voit l’étambrai. J’agrandi et scrute la photo un peu trouble. Je dessine ce que j’aperçois et construit la pièce. Voilà ce que cela donne.

Etambrai - 54.8 ko
Etambrai
Traduction de la photo...

Sous le pont - 51.5 ko
Sous le pont

Etambrai - 37 ko
Etambrai
Sur le pont ...

Dans le même temps je construit la descente, les deux verrières, la baignoire et son hiloire. Elles seront présentées et adaptées quand le pont sera fini, avant le montage définitif. Je continue de coller mes lattes de pont. La fougère prend forme.

Bordés de pont - 39.6 ko
Bordés de pont

Pont - 91.7 ko
Pont
le résultat en brut avec la présentation de l’aménagement du pont, reste le ponçage et l’ajustage.

Cercles de mât

Tige de rotin

Prochain article : la constrution du mât