Navimodélisme RC - Webzine de modélisme naval radiocommandé

mardi 24 octobre 2017

Accueil Modèles et Kits Voile radiocommandée Vapeur Plans et documentation Radio et équipement moteur Techniques de construction Nouvelles et revue de presse Galerie de photos
  Contact  |  Liens  |  Agenda  |  Plan du site  |  Groupe de discussion  

MLB de la Guarde Côtière Canadienne

MLB de la GCC au 1/12e
Présentation

Alain Ouellette

Je suis un adepte de modèles réduits depuis plusieurs années.
Gamin je commençais déjà à m’intéresser aux voitures, puis, à l’adolescence, l’aviation militaire me passionnait.
Avec l’âge, mon train de vie ayant changé, j’ai laissé le modélisme de côté pendant plusieurs années. Toutefois la flamme ne s’éteint jamais : deux fois l’an je vais au Salon de Modélisme qui se tient près de chez moi.

En 2007, alors que j’étais en vacances en Gaspésie (Québec, Canada), j’ai eu la chance de voir de près un des bateaux SAR de la Garde Côtière Canadienne. Ces bateaux, de la famille des MLB 47 Ft de l’US Coast Guard, sont construits au Canada et « canadianisés »
J’ai immédiatement eu le coup de foudre : un jour je réaliserai ce modèle !

Remarquez le boudin de protection supplémentaire à l’avant de la plage de rescue. - 29.8 ko
Remarquez le boudin de protection supplémentaire à l’avant de la plage de rescue.

Au fil des années qui suivirent, je me suis mis à la recherche d’info sur ce navire : j’ai glané ici et là des centaines de photos de MLB, j’ai acheté le livre de Christian Herrou, j’ai fait venir le plan de la revue Bateaux Modèles et des plans de l’US Coast-Guard. C’est au cours de ces recherches que je suis tombé sur le site NavimodélismeRC et j’ai consulté avec passion les articles d’Albertus sur son MLB 47 Ft.
En 2012, j’ai eu l’occasion de faire de nombreuses photos du Cap Espoir de la Garde Côtière Canadienne amarré au port de Tadoussac (Québec, Canada)

En opération sur le fleuve Saint-Laurent - 21.5 ko
En opération sur le fleuve Saint-Laurent

Après quelques (sérieux) soucis de santé qui m’ont obligés à faire une pause, après avoir pris contact avec Albertus pour avoir quelques conseils, en décembre 2013 je me lançais enfin à fond dans ce projet.

Présentation du Cap d’Espoir

La dénomination pour les 47 ft canadiens est « T 300B » Il s’agit de canots de sauvetage à long rayon d’action. Les équipages de ces vedettes sont logés à terre et assurent une couverture de recherche et de sauvetage 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 durant la saison opérationnelle. Ils sont prêts à répondre aux appels de détresse dans un délai de 30 minutes. L’équipage comprend un commandant, un mécanicien et deux matelots. Deux équipages sont assignés en rotation sur chacune des vedettes afin de permettre un service complet durant la saison opérationnelle. Ces unités de sauvetage peuvent aussi être appelées à participer à des activités liées aux aides à la navigation, ainsi qu’aux interventions environnementales.

Afin de maintenir en permanence le bateau au maximum de ses capacités, à quai il est branché sur le courant électrique du port. - 17.6 ko
Afin de maintenir en permanence le bateau au maximum de ses capacités, à quai il est branché sur le courant électrique du port.

Le Cap d’Espoir fait partie de cette classe. Il a été construit en 2005 par la Victoria Shipyard Ltd., de Victoria, en Colombie Britannique. Tout comme les MLB 47 américains, les vedettes canadiennes montrent quelques des différences selon l’année de construction et selon les accessoires ajoutés. Le Cap d’Espoir est attaché au port de Tadoussac, dans l’estuaire du Saint-Laurent.

Le mât a aussi été « canadianisé ». Le gyrophare bleu est dans la mature - 24.1 ko
Le mât a aussi été « canadianisé ». Le gyrophare bleu est dans la mature

-  Caractéristiques du MLB canadien (légèrement différentes du modèle américain) :
Longueur 48’ (14.63m)
Largeur 14’ (4,7m)
Tirant d’eau 4’6" (1,37m)
Déplacement 20 tonnes
Vitesse de croisière : 22 nœuds
Vitesse maximale : 25noeuds
Equipage : 4
Moteurs 2x Caterpillar 3196 diesel, 450 ch chacun
Puissance 671 Kw
Capacité de remorquage : 150 tonnes
Construction : Aluminium marin

Prochain article : construction de la coque