Navimodélisme RC - Webzine de modélisme naval radiocommandé

vendredi 15 décembre 2017

Accueil Modèles et Kits Voile radiocommandée Vapeur Plans et documentation Radio et équipement moteur Techniques de construction Nouvelles et revue de presse Galerie de photos
  Contact  |  Liens  |  Agenda  |  Plan du site  |  Groupe de discussion  

l’Origan

l’Origan

Jacques Girard

L’année dernière j’ai terminé la construction de la vedette Tropique, à partir des plans de Cap Maquettes, et je vous ai montré des photos de cette réalisation.
J’ai alors décidé de construire le garde-pêche Marjolaine, toujours d’après les plans de Cap Maquettes, en m’aidant des photos du site de Alain Claverie.
J’ai baptisé ce bateau Origan, car je n’ai pas respecté les couleurs indiquées sur les plans.

Voici quelques photos de la réalisation que je viens de terminer.

La coque

Le chantier de départ avec le bloc avant réalisé par superposition de plaques de 10 millimètres d’épaisseur.

Le lattage est bien avancé.

Lattage terminé. Je garde les jambages et tasseaux pour pouvoir travailler à l’intérieur et sur la coque

Les superstructures

Pour me changer les idées, j’ai préparé des éléments de la cabine. On peut aussi voir le flocage de l’intérieur de la coque : mélange de sciure et de colle.

Mise en place des flancs de la cabine.

La peinture de la coque se termine. Les trous pour les hublots et pour les rambardes sont percés.

Le modèle est maintenant terminé. Voici différentes vues.

L’annexe

Réalisation de l’annexe et de son moteur.

L’annexe, munie de ses rames, est terminée.

Mise en place des étambots. Ils sont maintenus en deux points par une patte fixée sur un couple.

Les moteurs et étambots sont fixés. On apperçoit en bas à droite de l’image le bloc arriere à poser plus tard.

La coque est enduite et poncée. Les chaises d’hélices sont prêtes à être fixées.

Les logements pour la batterie, le régulateur, le récepteur et le servo sont en place.

Pour régler les tringleries, on bloque les safrans en position à l’aide du montage présenté.

Les palonniers sont liés aux mèches des safrans par un bloc de résine, et tous les écrous sont bloqués avec une goutte de colle rapide

Mise en place du pont sur environ les trois quarts de la surface. Il est nécessaire d’utiliser plusieurs astuces pour plaquer le pont correctement.

Mise en place de la partie arrière du pont. Après cela il ne sera plus possible d’intervenir sur les tringleries.

Pose de la baguette de rive en trois parties.

Pose de la baguette de rive en partie arrière.

Coque et cabine enduites et poncées. Les passe-avant sont réalisés mais il reste environ mille trous à percer !

J’ai réalisé ce petit guide de perçage qui permet de percer les trous sans traçage. Il peut être utilisé pour réaliser des caillebotis. Le diamètre et l’écartement des trous est fonction des besoins.

Guide de perçage



Et voilà.... En souhaitant que cet article vous aura donné envie de vous lancer...

Cordialement, Jacques Girard