Navimodélisme RC - Webzine de modélisme naval radiocommandé

lundi 26 juin 2017

Accueil Modèles et Kits Voile radiocommandée Vapeur Plans et documentation Radio et équipement moteur Techniques de construction Nouvelles et revue de presse Galerie de photos
  Contact  |  Liens  |  Agenda  |  Plan du site  |  Groupe de discussion  

Catamaran F1

Catamaran F1
WaveMaster

Fripouille


-  Déballage : Oh ! Une jolie coque toute blanche !!! ... Mais soyons sérieux ! On trouve dans la boîte la coque en ABS, une petite boîte en carton contenant le moteur, un sachet avec la platine radio, de la visserie, une notice... en anglais (me voilà bien !) et cachée dessous sa traduction française (Youpee !). Avec en plus deux planches d’autocollants qui ont l’air d’être de bonne qualité.

Le contenu du kit - 10.7 ko


-  Le moteur : Le moteur est un 550 installé dans un très beau carter. Comme vous pouvez le constater, la place ne manque pas à l’intérieur ;

L’intérieur  - 13.9 ko
L’intérieur
Capot enlevé, on se rend compte qu’il reste de la place.

Ca tombe bien, il va en falloir car malgré que ce moteur soit peu puissant, il doit chauffer quand même. Donc au boulot, il faut remédier à ça !

Le moteur avec son refroidissement - 27.1 ko
Le moteur avec son refroidissement

Le morceau de durite qui sort à l’avant est destiné au refroidissement du variateur

Il reste encore pas mal de place, et je me demande si par la suite le variateur ne va pas prendre place ici. Il faut réfléchir à la chose : ça diminuerait la longueur de la durite d’eau, mais ça rallongerait de beaucoup les fils d’alimentation. À tester !...

-  Compartiment radio : Là pas de problème, il suffit de suivre la notice. Le compartiment radio sera rendu étanche grâce à de la mousse collée sur tout le tour et son couvercle sera maintenu avec du velcro.

La partie électronique - 17.2 ko


-  Capot : Ca se complique un peu : pour avoir un résultat correct il faut découper en suivant les marques de moulage. C’est bien moins simple qu’il n’y paraît, mais le résultat vaut le coup.

Le capot une fois ajusté - 19.1 ko
Le capot une fois ajusté

-  Renfort : En prévision du montage éventuel d’une motorisation plus « musclée » , je vais renforcer la coque tout de suite (ce serait dommage de faire une belle peinture et de devoir coller des renforts par dessus). Le tableau qui doit supporter le moteur va donc être renforcé avec du samba d’épaisseur 2 mm, collé à la colle époxy. De la colle sera également appliquée dans les angles de la coque dans cette partie arrière. Ca va augmenter un peu le poids mais il serait regrettable de retrouver un si joli moteur au fond du lac.

Remarque concernant le collage de l’ABS : les surfaces à coller ont été déglacées au papier de verre fin avant collage à la colle époxy.

Renfort de colle dans les angles - 11.8 ko
Renfort de colle dans les angles

-  Montage du moteur sur la coque : Le support moteur doit être fixé à 3 mm au-dessus de la base du renfort en samba (pas tout tordu bien sûr). Le support moteur sera maintenu à la coque par 4 vis, des lumières ovales permettront d’ajuster la hauteur et la perpendicularité.

Le moteur monté sur la coque - 4 ko
Le moteur monté sur la coque

-  Rodage : Une fois l’installation de l’électronique terminée, on va dans la baignoire pour faire faire un petit « rodage » à l’ensemble (moteur et transmission) et afin de s’assurer du bon fonctionnement du système de refroidissement.

-  Essais Les premiers essais se sont plutôt bien passés. Certes ca manque de puissance (mais je vais remédier à ça très vite !). Étant donné mon admiration toute particulière pour les F1, je suis quand même très heureux du résultat.

A suivre : la peinture ... - 16.3 ko
A suivre : la peinture ...
Juste pour le plaisir des yeux, une photo du vrai qui servira de modèle pour réaliser la peinture :

Le support moteur

Le moteur est fixé sur son support grâce à 2 boulons et 2 écrous nylstop

Le moteur, tel qu’il est fourni dans le kit

Première mise à l’eau

Premier test dans la baignoire