Navimodélisme RC - Webzine de modélisme naval radiocommandé

mercredi 13 décembre 2017

Accueil Modèles et Kits Voile radiocommandée Vapeur Plans et documentation Radio et équipement moteur Techniques de construction Nouvelles et revue de presse Galerie de photos
  Contact  |  Liens  |  Agenda  |  Plan du site  |  Groupe de discussion  

Le SIRIUS, crevettier de la mer du nord

Détails et patine

Albertus

Une maquette de crevettier à grande échelle se doit de pouvoir pêcher réellement... ou du moins de pouvoir immerger les filets.

En attendant de trouver du filet exactement à la maille désirée, et durant l’étude de l’implantation des différents treuils nécessaires, le bateau s’est terminé. Grande nouveauté à propos de la patine du pont : celui-ci a vraiment subit les outrages du temps !

Le bois est rongé par le sel - 14.7 ko
Le bois est rongé par le sel
Détail à remarquer : la lance du tuyau d’arrosage est en fait un canon de marine à petite échelle.

On se souvient que le pont prévu dans le kit est en ABS sur lequel j’ai collé sur toute leur longueur les planches du pont (en tilleul). Comme souvent, j’ai coloré ces planches en utilisant de la teinture pour meuble (teinte merisier). Sur un bateau de pêche, le pont s’use très vite et il n’était pas question de présenter les planches parfaitement colorées ou vernies. Je me suis donc demandé comment les patiner pour obtenir un résultat identique à la réalité ... et tout simplement, j’en suis arrivé à simplement reproduire la réalité, c’est à dire à patiner le pont... à l’eau de mer.

Treuil non fonctionnel mais animé - 16.5 ko
Treuil non fonctionnel mais animé
Les cables actionnnant les bras de levage des filets font un tour mort autour des tambours du treuil avant de passer sous le pont s’enrouler sur le vrai treuil. Résultat, pendant la levée ou la descente des filets, le tambour correspondant tourne.

Sur les planches fraîchement teintées, j’ai donc déversé deux kilos de sel de mer fin (de cuisine), que j’ai arrosé d’eau jusqu’à obtenir une pâte que j’ai réhumidifiée tous les jours pendant deux semaines. Après quoi j’ai attendu trois jours avant d’aspirer le tout et de brosser soigneusement le pont avec une brosse dure (genre brosse à dents, mais avec poils en laiton). Le résultat est criant de vérité, les fibres du bois sont brûlées par le sel et la teinte est parfaite. Bien sûr, les planches étaient collées sur toute leur longueur à la colle contact (Pattex) et ne risquaient donc pas de bouger.

Sur les côtés de l’estrade supportant la trieuse, le sel de l’eau de nettoyage (des crevettes) a rongé le bois verni. Les tuyaux sont en fil électrique, le casier de bière est un accessoire Robbe pour camions RC.

Un cordage fatigué épouse parfaitement le bord de la cale à poissons. Pour obtenir ce résultat, la corde trempée de colle blanche diluée est lovée et mise à sécher en place.

Pendant plusieurs jours, j’ai dû brosser le pont jusqu’à ce que tout le sel soit sorti des fibres, puis j’ai appliqué deux fines couches de vernis mat (verni pour décorateurs "Polyvine 2xmat")

Les mini-crabes trouvés dans les moules sont parfaitement à l’échelle des modèles au 1/15 ou 1/10. Des crevettes à l’échelle seraient plus difficiles à trouver ! Du krill séché ?

La plage arrière

Chaudière de cuisson des crevettes en capuchon de bombe de couleur, bouteille de propane en manche de brosse, échelle en tubes de laiton soudés.

Nettoyeuse et trieuse à crevettes

Ces accessoires sont en carte plastique, les treillis en toile moustiquaire. La tôle larmée se trouve dans les magasins de fournitures pour Art Graphique. Peinture Humbrol "alu"

Non, ce n’est pas une obsession !

Sur chacun de mes bateaux on retrouve l’indispensable WC.

La mature avant est fonctionnelle

Trois treuils cachés sous le pont actionnent les bras de charge et la descente des filets. Tous les tubes trouvés dans le kit sont fournis à la bonne dimension. Un régal ! Mais le travail de soudage est conséquent.

Le nouveau rouf

Enfin à l’échelle correcte, le rouf est de conception personnelle simplement inspirée de l’ancien.

La plage avant

Le plat bord est en CTP. Les planches du pont sont collées sans intercalaires, à peine jointives. Les clous sont absents, les trous sont forcés au poinçon. Cordage encollé avant d’être lové en place.