Navimodélisme RC - Webzine de modélisme naval radiocommandé

mercredi 23 août 2017

Accueil Modèles et Kits Voile radiocommandée Vapeur Plans et documentation Radio et équipement moteur Techniques de construction Nouvelles et revue de presse Galerie de photos
  Contact  |  Liens  |  Agenda  |  Plan du site  |  Groupe de discussion  

Le Crevettier "Capt’Bud"

Le crevettier "Capt’Bud"
Présentation

André Guignet

Après la construction du Batral Jacques Cartier  je renoue avec une période Chalutier, en m’intérressant plus particulièrement aux bateaux de la Nouvelle Orléans qui ont bien des ressemblances avec les bateaux de pêche de notre département lointain de Guyane

Je recherche de la documentation sur le Net, mais rapidement je tourne en rond et manifestement cela ne sera pas une partie de plaisir.

Déjà le problème du plan parait compliqué : pas de plan ni d’article dans les revues spécialisées. Pourtant il semble que quelques maquettes ont été réalisées.

Lors d’une exposition dans le Var, je rencontre un exposant anglais présentant une collection de moteurs, qui possède toujours une habitation en Angleterre. Or, j’ai depuis mes premières recherches découvert qu’un plan existe chez un éditeur Anglais. A tout hasard je demande à ce modéliste s’il pourrait faire pour moi la démarche de rechercher ce plan lors d’un de ses retours en Grande Bretagne.

C’est ainsi que, quelques mois plus tard, je reçus un E-Mail m’annonçant que le plan était à son domicile Varois .

Je pris possession des documents : un plan contenant une grande feuille et une photo noir et blanc, et je m’ aperçu que le tout était en anglais !

La langue, cela n’était pas trop important, mais toutes les mesures étaient en pieds et en pouces.

C’est à dire que l’échelle de ce plan est à peu près le 1/30 ème, et donc pas du tout agréable à utiliser comme tel. Comme je possède déja deux chalutiers au 1/20 ème, je me fixe l’objectif de construire la maquette à cette échelle, je vais devoir convertir !

Cependant la taille du bateau et son allure me paraissent dater un peu, les crevettiers de ces dernieres années étant plus grands et plus élégants .

Je repars donc à la recherche de documents : en mars 2006 je rencontre une personne allant régulièrement au USA et je lui propose de me ramener des photos et si possible un plan de chantier.

un crevettier US - 24.9 ko
un crevettier US

Pour les photos il n’y aura pas de problème, mais pour le plan je ne pourrais avoir que des relevés de dimensions faits sur place sur deux crevettiers artisanaux de 23m

Mais toutefois ma documentation devient très fournie.

Il me faudra encore beaucoup de patience pour que je décide finalement de construire cette maquette, on est alors en Janvier 2007.

Généralités de construction

La quille est tirée d’une plaque de CtP 15mm, elle est en trois morceaux : le premier constituant tout l’avant du bateau avec la rablure de l’étrave, le second constituant l’ensemble jusqu’a l’arbre d’hélice, et le troisième morceau étant la partie extrème arrière, au delà de l’arbre d’hélice. Celui-ci est collé à l’araldite deux composants (version lente) . L’ensemble est collé bien à plat sur la planche de chantier, l’endroit du collage étant protégé par une feuille de papier journal pour éviter de coller la planche. La quille est mise en place à l’aide de clous plantés de chaque coté de façon à avoir une quille déja bien en place . Après sèchage, une plaque de CtP 0,8 mm viendra en renfort de chaque coté de la quille à l’emplacement du tube d’étambot qui à un diametre de 8mm exterieur (l’arbre d’hélice fait 6mm de diamètre) , celà permettra aussi d’avoir une meilleure finition.



.
le plan  du Capt Bud - 6.2 ko
le plan du Capt Bud



La Maquette :

Les dimensions de la maquette seront :
-  longueur 1,16 m
-  largeur 0,34m
-  poids estimé 23 Kgs
-  animation prévue : faire descendre les tangons latéraux et les filets de pêche
-  fonctionnement des feux du navire et des radars .

Il sera nécessaire d’avoir 4 treuils pour l’animation des chaluts. Il faut avoir sans cesse l’idée d’utiliser le minimum de voies sur l’émetteur pour faire les animations, pour cela j’emploierai deux procédés : un déclenchement programmé de séquence et des contacts qui déclencheront les animations en cascade. Il sera aussi nécessaire d’avoir un emploi généralisé de relais de puissance et d’avoir des petits contacts de fin de course qui seront dissimulés pour devenir invisibles. Il faut savoir que la maquette avec les tangons de pêche descendus prendra environ une largeur de 1.80 m sur l’eau .

Le poids de ces tangons devra être assez faible, tout en conservant aux pièces une solidité importante, et avoir une résistance aux efforts des filets de pêche trainés dans l’eau .


Le montage de la coque s’effectue de façon traditionnelle.

Dès les premiers jours de Janvier 2007, les couples sont décalqués et découpés dans du CtP 5mm alors que quelques couples situés aux emplacements de fixation moteurs et portique sont en CtP 8mm, renforts nécessaires pour avoir plus de rigidité.

Autre particularité :
-  cette fois je vais donner un soin plus grand à la fabrication de la quille<. Celle-ci est constituée de CtP 15 mm (comme cela est dit plus haut) mais une bande de Ctp 0,8 mm viendra plaquer le dessous sur toute la longueur.

Je me suis aperçu avec mes constructions précédentes que l’eau arrivait à décoller les plis du CtP et s’infiltrait dans la coque.