Navimodélisme RC - Webzine de modélisme naval radiocommandé

dimanche 28 mai 2017

Accueil Modèles et Kits Voile radiocommandée Vapeur Plans et documentation Radio et équipement moteur Techniques de construction Nouvelles et revue de presse Galerie de photos
  Contact  |  Liens  |  Agenda  |  Plan du site  |  Groupe de discussion  

Le Gillis Gullbransson

La métamorphose du Gillis

André Guignet

Présentation :


-  Tout commença en 2012 lorsque mon fils Pascal trouva dans une poubelle une maquette du Gillis Gullbransson en mauvais état.
Il y avait le moteur et un servo Futaba mais pas d’hélice, et un trou de diamètre 6mm sur l’arrière de la coque.
Le bateau peint "à la va vite" demandait vraiment beaucoup de travail pour pouvoir naviguer.
De plus, ses couleurs fluo ne favorisaient pas la maquette.
Il resta donc pendant longtemps sur une étagère en attendant que l’on statue sur son sort.

Un événement décisif

Cette année 2014 notre association Miniflotte Centre Var reçoit une demande pour participer, au Pradet (près de Toulon), à une journée au profit de la mucoviscidose, une maladie génétique.
Le but de cette journée est d’initier les jeunes visiteurs à la navigation sur un grand bassin, en mettant nos maquettes à leur disposition, moyennant une participation de 2 euros pour l’association médicale organisatrice.

Pour cette journée il faut des bateaux écoles faciles à piloter, et pas trop rapides. La rénovation du Gillis est donc décidée.

La modèle récupéré dans une poubelle ! - 140.4 ko
La modèle récupéré dans une poubelle !

Le Gillis au port - 134.6 ko
Le Gillis au port

La maquette est démontée, tous les accessoires sont décollés, stockés, pour ensuite être remis en état.
Le bateau recevra une peinture moins flashy. Au moment de ce chantier, j’ai sous la main un dossier de recherche concernant les vedettes des affaires maritimes du type Deimos et Phobos. Décision est prise de s’inspirer des couleurs de ces bateaux pour "reconstruire" la maquette.

Remise en état :

Un peu de colle époxy deux composants viendra boucher le trou dans l’étambot !

L’état du bateau - 91.5 ko
L’état du bateau

Peinture sans soin - 124.4 ko
Peinture sans soin

Le bateau mis à nu présente de sérieux problèmes ! Première constatation : le moteur de type 500 est collé dans le fond du bateau avec un très mauvais alignement par rapport à la ligne d’arbre. On ne pourra pas décoller ni démonter le moteur, mais toutefois il fonctionne normalement. L’alignement sera rectifié par un cardan qui améliorera la position du moteur par rapport à l’arbre d’hélice.

Ajout d’un cardan. Le moteur était collé au fond de la coque ! - 76.6 ko
Ajout d’un cardan. Le moteur était collé au fond de la coque !

Le choix d’une hélice quatre pales de diamètre 35mm est du à la disponibilité de ce matériel dans le fond d’un tiroir plutôt qu’à une recherche de performance.

Une hélice est installée - 79.4 ko
Une hélice est installée

Sur le servo Futaba en place, la fixation du palonnier est incertaine : la vis de fixation est manquante. Même problème que pour le moteur : le servo est collé sur le fond, et la vis est inaccessible. Il faut couder le tournevis pour pouvoir mettre une nouvelle vis.

L’ensemble est équipé d’une radio 2.4 Ghz Multiplex de type Smart qui permet un emploi très pratique et attrayant pour les jeunes (l’émetteur à la forme d’une manette de jeu Playstation). De plus, comme j’emploie déjà une telle radio sur mon chalutier Mylio, je peux donc juger de sa fiabilité.

La maquette et sa radio - 34.1 ko
La maquette et sa radio

La commande avant-arrière du bateau s’effectue par l’intermédiaire d’un variateur électronique de 30A. Le tout est alimenté par une batterie NiMh 6v 2500mA. Le poids de cette batterie est de 300g.

------

Conclusions :

Le bilan de cette journée est très positif.
Positif par l’engouement des jeunes pour cette petite maquette, par la facilité de son pilotage.

Le plan d’eau du Pradet - 113.5 ko
Le plan d’eau du Pradet

Positif aussi pour la fiabilité : le bateau n’est pas tombé en panne (contrairement à d’autres), et n’a nécessité aucune intervention (ni sur le cardan, ni sur le moteur ou l’hélice). Seule un peu de peinture à disparu sur l’avant.

Cette maquette est un très bon kit, très stable sur l’eau, et grâce à un hiloire important il n’y a pas eu d’eau à l’intérieur, malgré les petites vagues que l’on peut voir sur cette photo.

Force 5 sans problème ! - 75.3 ko
Force 5 sans problème !

Cette vedette est robuste, sure et très maniable.

Le bateau est stable et bien dans ses lignes ! - 97.8 ko
Le bateau est stable et bien dans ses lignes !

En hiver, qui arrive déjà, il n’y aura pas de sortie mais dès les printemps les expos recommencent .... le Gillis sera au rendez-vous !

Superstructure et accessoires


-  Quelques retouches doivent être apportées :
suppression de toutes les rambardes situées sur les superstructures,
suppression des plaques avec le nom du bateau, suppression des feux (non fonctionnel) sur le mât. Ce mât auquel il manque un bras qu’il faudra refaire.

Les modifications

Je vais réaliser et installer une rambarde sur tout l’avant, ajouter une antenne sur le toit, mettre une bouée de chaque coté de la cabine, monter un caillebotis sur l’arrière, mettre une poignée sur la porte de la cabine, poser une ancre avec son support sur la plage avant.

Supports de rambarde - 68.6 ko
Supports de rambarde

Construction de la rambarde - 103.6 ko
Construction de la rambarde

Le caillebotti de la plage arrière - 94.7 ko
Le caillebotti de la plage arrière

_ Le plus grand changement se fait sur l’arrière par l’ajout d’un bossoir pour le montage d’un canot pneumatique, ce qui rallonge le bateau qui passe de 52 à 56 cm.

Le canot assemblé - 107.1 ko
Le canot assemblé

Le canot est en place sur son bossoir - 87.3 ko
Le canot est en place sur son bossoir

Voila la liste des modifications de ce bateau. Le reste de la transformation se fait par la décoration et la peinture des différents éléments.

Peinture :

Tout d’abord la coque, les œuvres vives en rouge satiné à la place du marron. Pour la partie du dessus avec les longerons de défenses, un petit air des bateaux des Affaires Maritimes, c’est à dire bleu jusqu’à la bande tricolore, blanc sur l’avant.

Le nouveau look de la maquette - 89.2 ko
Le nouveau look de la maquette

En cours de finition - 99.6 ko
En cours de finition

Les défenses de la coque sont en noir, les superstructures en blanc, le caillebotis est vernis mat, les éléments d’accastillage sont peints en argenté, le canot est noir avec quelques touches d’argent et de couleur vive.

Essais :

Les journées sont encore bien ensoleillées en région sud en cette fin septembre, il sera facile de faire des essais en piscine, pour déjà voir si tout est correct (ligne de flottaison, mécanique, etc).

Prêt pour les essais - 97 ko
Prêt pour les essais

Dès le début des essais, le cardan va se desserrer.
L’équilibrage est aussi à revoir : 80 gr de plomb du coté opposé aux batteries, collé au fond de la coque. Les essais dureront une trentaine de minutes, et le bateau sera prêt pour le lendemain ...

Séance d’essais en piscine - 79.7 ko
Séance d’essais en piscine

Le lendemain, l’accueil au Pradet (83), près de la mer, va être chaleureux. Le bateau va subir un fonctionnement de longue durée et un test très complet de fiabilité : de 10h00 à 18h00 la maquette va naviguer sans cesse.
Seule la pause de midi pour la recharge des accus va permettre au moteur de refroidir. La maladresse des jeunes pilotes va mettre l’avant du bateau et les défenses latérales à rude épreuve, les bords du bassin étant en béton ! !

Améliorations

Les améliorations que l’on doit faire consisteront à coller une protection en caoutchouc sur l’avant, comme sur un remorqueur, ajouter une défense supplémentaire (plus large) sur les cotés et à l’arrière, installer un éclairage LED, fonctionnel dès la mise sous tension de la maquette.

Collage d’une protection supplémentaire - 78.4 ko
Collage d’une protection supplémentaire

Petits dégâts à la peinture