Navimodélisme RC - Webzine de modélisme naval radiocommandé

vendredi 22 septembre 2017

Accueil Modèles et Kits Voile radiocommandée Vapeur Plans et documentation Radio et équipement moteur Techniques de construction Nouvelles et revue de presse Galerie de photos
  Contact  |  Liens  |  Agenda  |  Plan du site  |  Groupe de discussion  

Livres

Naval Weapons of World War Two
Le livre d’occasion le plus cher du monde

Jean-Luc Béchennec

J’ai eu connaissance de l’existence de ce livre d’une manière détournée. Cherchant des informations sur les canons et tubes lance-torpilles équipant les torpilleurs de la classe Raubtier (voir Génèse et historique), je suis tombé sur le site Warships1 dont le but est de constituer une encyclopédie des navires de combat du 20e siècle. Cherchant, et trouvant, dans la section Weapons of the World des informations sur les canons de 105 allemands SKC 32, j’ai été particulièrement intéressé par l’un des ouvrages cités : Naval Weapons of World War Two de John Campbell. Lorsque j’ai cherché à commander ce livre sur Amazon, ma déception a été grande puisqu’il était épuisé. Il y avait bien quelques exemplaire d’occasion disponibles mais le prix demandé par leur propriétaire était exorbitant.

Naval Weapons of World War Two

John Campbell & al.
Conway Maritime Press 85/2002
ISBN 0 85177 924 7

Format 22x32, 404 pages.

Amazon possède une fonction intéressante : les conseils personnalisés. Lorsque vous faites une recherche, Amazon mémorise les mots clés dans un coin et propose régulièrement une liste de de livres correspondant à ces mots-clés. C’est ainsi qu’un beau jour, j’ai vu apparaître l’ouvrage en question dans les conseils personnalisés. Mon sang n’a fait qu’un tour (j’ai quand même eu la présence d’esprit de comparer les prix dans les différents pays :-)) et le livre a été rapidement commandé au États-Unis.

Comme indiqué dans le Livre de bord, le pavé fait plus de 400 pages :
-  102 pages pour la Grande-Bretagne ;
-  70 pages pour les États-Unis ;
-  46 pages pour le Japon ;
-  59 pages pour l’Allemagne ;
-  43 pages pour la France ;
-  38 pages pour l’Italie ;
-  19 pages pour l’URSS ;
-  26 pages pour les autres nations : Argentine, Brésil, Chili, Danemark, Finlande, Grèce, Hollande, Norvège, Pérou, Pologne, Portugal, Roumanie, Espagne, Suède, Thaïlande, Turquie et Yougoslavie.

En plus des photos qui accompagnent les descriptions, de nombreuses plans et dessins 3D constituent, pour nous modélistes, le plat de résistance. Dans les pages consacrées à la Grande-Bretagne, on retrouve un plume déjà connue en la personne de John Lambert. D’autres auteurs collaborent aux autres sections.

Les équipements présentés couvrent tous les calibres du 460 mm au 12,7 mm antiaérien en passant par les charges de profondeur, les torpilles, les mines et les conduites de tir.

En tout, ce sont près de 200 planches de dessins et plans qui illustrent l’ouvrage. Dire que je ne regrette pas mon achat est un doux euphémisme. Ce livre est une véritable mine d’or et un pilier de bibliothèque pour les passionnés des navires de combat de la Seconde Guerre Mondiale.

Page 256

Le canon allemand de 3,7 cm SKC 30/U sur affût LC/39

Page 308

Le canon de 37mm M1933 sur affût double photographié sur Le Triomphant (CPL).

Page 336

Le canon italien de 120 mm/50 Ansaldo 1937 sur affût double.

Page 69

Plans et dessins 3D des canons Bofors AA de 40 mm Mk XI sur affût double RP Mk 50

Page 72

Photos de canon pom-pom octuple de 2 livres, vue de face et de côté.

Page 73

Plans et dessins 3D de pom-pom sur affûts quadruples et simples

Page 150

Plans et dessin 3D du quadruple Bofors de 40mm (USN).

Si on apprécie le fait d’avoir une telle quantité d’informations et de plans réunis dans un seul ouvrage pour un prix raisonnable (environ 55$ port compris), on aimera moins le fait que l’échelle ne soit pas indiquée sur beaucoup de plans (à l’exception de ceux de John Lambert qui, la plupart du temps, comportent une échelle).