Navimodélisme RC - Webzine de modélisme naval radiocommandé

dimanche 20 août 2017

Accueil Modèles et Kits Voile radiocommandée Vapeur Plans et documentation Radio et équipement moteur Techniques de construction Nouvelles et revue de presse Galerie de photos
  Contact  |  Liens  |  Agenda  |  Plan du site  |  Groupe de discussion  

Le Windstar

Quelques modifications

Jean-Luc Béchennec

Cette section décrit les améliorations apportées au kit. Etant plutôt un adepte du fait main, ce sont des travaux peu coûteux. Certaines amélioration tiennent du bon sens, d’autres ont été faîtes à la suite d’avaries.

Le vît de mulet

Figure 1 - 6.4 ko
Figure 1
Plan du vît de mulet
 
Le gréement B a reçu un nouveau vit de mulet à la suite de l’avarie. Cette nouvelle pièce remplace le piton vissé dans le mât et est tirée d’un profilé en aluminium en U de 10×15 mm et de 1,5 mm d’épaisseur, Les autres fournitures nécessaires sont une vis à tête fraisée en acier galvanisé ou inox de 2,5 mm, 3 écrous correspondant ainsi qu’une vis à tête cylindrique de 2 mm, 1 rondelle et un écrou correspondant. le résultat est semblable aux vîts de mulet employés en voile grandeur. Référez-vous à la figure 1 pour les dimensions et les perçages. Couper à la scie à métaux un morceau de 9mm du profilé en aluminium. Percer à 2,5 mm (a) pour la vis sur laquelle la bôme viendra s’articuler. Fraiser le trou du haut pour que la tête de la vis vienne s’y encastrer. Percer à 2,5mm (b) pour le passage du bout de tension de guindant. Limer (c) pour profiler et arrondir le vit de mulet (faire sauter la partie hachurée). limer une encoche (d) de 10 mm de large et de 1,5 à 2 mm de profondeur de telle sorte que le vît de mulet s’encastre parfaitement. Positionner le vît de mulet et l’immobiliser avec un tour de bande adhésive Percer à 2 mm le vît de mulet et le mât. Attention de ne pas aller au delà de l’intérieur du mât Découper une bande de carton fin de 5 mm sur 60 mm A une extrémitée, fixer la rondelle et l’écrou de 2 mm avec un peu de double face Positionner la bande de carton avec l’écrou à l’extérieur du mât de manière à ce que l’écrou soit à la hauteur du trou dans l’ensemble mât-vît de mulet et marquer la bande à l’embase du mât Passer la bande à l’intérieur du mât et placer la vis de 2 mm. Serrer le tout Monter la vis de 2,5mm avec ses écrous pour fixer la bôme.

La pièce d’origine de la bôme est employée mais il faudra sans doute la sortir un peu pour que la bôme ne se coince pas en tournant autour du vît de mulet. Si votre gréement est déjà monté et que vous avez collé cette pièce à la cyanolite (c’était mon cas), utilisez les décolleurs spécifiques qui sont commercialisé maintenant comme la detach’ glue Loctite ou le décolleur cyano 3720 de chez orapi). Si vous avez collé avec de l’époxy... :-(.

Dans l’ancienne version de cet article, je conseillais de chauffer pour détruire la cyanolite. Un lecteur m’a signalé que cette opération dégage des vapeurs nocives

C’est ce vît de mulet qui a servi pour les Championnats de France Naviga et, malgré la faiblesse du vent en regard de la surface de voile, il a fonctionné de manière tout à fait satisfaisante.

Par ailleurs, le piton servant à fixer le hâle-bas a aussi été remplacé par du fil laiton engagé dans le mât après avoir foré deux petits trous dans la pièce en plastique noir qui sert à visser les pitons. La photo ci-contre présente la modification. On peut noter la bride en laiton soudée pour éviter que le hâle-bas glisse jusqu’au mât et se bloque aux allures de largue. Deux gorges ont été fraisées afin que le fil laiton ne dépasse pas du bas du mât pour éviter qu’il soit en porte-à-faux sur la molette de réglage.

Photo 1

Vue du vît de mulet.

Photo 2

Une autre vue où l’on voit mieux le cullingham qui passe au travers du vît de mulet et s’attache à la fixation du hâle-bas.

Photo 3

On voit ici la fixation du hâle-bas qui s’insère dans la gorge du mât.