Navimodélisme RC - Webzine de modélisme naval radiocommandé

dimanche 19 novembre 2017

Accueil Modèles et Kits Voile radiocommandée Vapeur Plans et documentation Radio et équipement moteur Techniques de construction Nouvelles et revue de presse Galerie de photos
  Contact  |  Liens  |  Agenda  |  Plan du site  |  Groupe de discussion  

Goélette Atlantis

La coque et le pont

GéGé

Superbe Goélette construite en 1935, ce voilier de 28 mètres à été reproduit à l’échelle 1/20ème. Le kit de cette maquette est commercialisé depuis plus de 20 ans déjà par la firme Robbe.

-  Caractéristiques de la maquette

  • Longueur : 1380 mm
  • Largeur : 340 mm
  • Hauteur : 1730 mm
  • Déplacement : 17.5 Kg
  • Lest : 11.0 Kg
  • Surface vélique : 85.5 dm2

La coque à la sortie du carton - 33.2 ko
La coque à la sortie du carton

-  Nous avons donc affaire ici à ce qu’il est convenu d’appeler un kit de construction qui, à l’achat, contient une partie seulement du matériel nécessaire à la réalisation du voilier. Chose en effet assez fréquente à l’achat d’un kit dans le commerce, il est nécessaire de le compléter par un ou plusieurs kits d’accessoires ou d’accastillage indispensables à la terminaison. C’est le cas de l’Atlantis pour lequel il vous faudra encore acquérir au minimum le lest, le moteur d’appoint et l’accastillage qui ne sont pas compris dans le kit de base.

-  Une notice et des plans très détaillés permettent à un modéliste déjà expérimenté de venir à bout de cette construction sans trop de difficultés, en suivant bien l’ordre chronologique d’assemblage préconisé.

-  Sans entrer trop dans le détail, le but de cet article et de revenir sur quelques points clés et les quelques modifications effectuées lors de la construction récente d’un kit déjà ancien qui attendait sagement, depuis trop longtemps, que je m’occupe de lui.

Ouverture sous le Roof - 46.2 ko
Ouverture sous le Roof

-  Les ouvertures à la verticale du gaillard d’avant, du roof et du poste de pilotage, sont hermétiquement fermées par des plaques en plexiglas transparent reposant sur un joint plat souple.( Système identique aux sous marins ) Des tiges filetées M3 sont fixées et collées dans les hiloires et les écrous plaquent le plexiglas contre le joint. Avec ce système le bateau peut se coucher sur l’eau sans que celle-ci ne puisse pénétrer à l’intérieur de la coque par ces trois grandes ouvertures. Le voilier est donc insubmersible !

Sous le gaillard d’avant - 32.2 ko
Sous le gaillard d’avant

-  A remarquer également que deux renforts ( montants en fibre de carbone) non prévus sur le plan ont été ajoutés à la verticale du mat de misaine et du grand mat pour soulager le pont de l’énorme pression engendrée par les mats à ces deux endroit.

Circuit d’écoute à la proue et vue du renfort sous le mât de misaine - 19.4 ko
Circuit d’écoute à la proue et vue du renfort sous le mât de misaine

La coque et le pont.

-  Ces deux pièces sont moulées en Plura. Les défauts de moulage éventuels sont à mastiquer et à poncer jusqu’à obtention d’une coque parfaitement lisse. La notice nous dit qu’il est possible de laisser le pont en l’état et de vernir simplement celui-ci.

la coque et le pont sont moulés en Plura - 10.2 ko
la coque et le pont sont moulés en Plura

J’estime toutefois, son recouvrement en lames de pin indispensable, cela améliore considérablement l’esthétique générale. Une fois posées, les lames seront à choix : imprégnées d’un verni transparent ou à la cire à bois.

Le pont en lames de pin - 20.4 ko
Le pont en lames de pin

-  Le lest est une pièce moulée en fonte faisant partie des accessoires à commander séparément. Ce lest d’un poids respectable de 11kg. est préalablement enduit d’une peinture antirouille. Il vient se loger ensuite à l’intérieur de la quille. Un bon joint de silicone tout autour pour bien isoler le tout de l’humidité et voilà l’Atlantis lesté !

Le lest est mis en place - 16.6 ko
Le lest est mis en place

-  Quelques renforts à coller en place à l’intérieur de la coque, perçage de tous les trous de positionnement des attaches de haubans et des rambardes, des passages d’écoutes, pose des pieds de mat, de l’ancre et de son treuil, du safran, du pavois et voilà finalement la coque prête pour la mise en peinture.

La coque est peinte - 22.9 ko
La coque est peinte

-  Les rambardes sont mises en forme, soudées puis chromée, ce qui est plus simple et plus durable que de les vernir.

Rambardes chromées - 22.8 ko
Rambardes chromées

Dans le prochain article je vous parlerais de l’installation RC, du moteur d’appoint et de la voilure.