Navimodélisme RC - Webzine de modélisme naval radiocommandé

dimanche 17 décembre 2017

Accueil Modèles et Kits Voile radiocommandée Vapeur Plans et documentation Radio et équipement moteur Techniques de construction Nouvelles et revue de presse Galerie de photos
  Contact  |  Liens  |  Agenda  |  Plan du site  |  Groupe de discussion  

Vintage Outboard Racing 152VO

VO152 - Construction de la coque

André Guignet

Le dernier article abordait le collage des couples. Cette fois on va voir le montage de la coque jusqu’à la peinture.

Montage de la coque :

Il faut préparer un chantier de construction : une planche bien plane d’un mètre de long et d’épaisseur 20 mm,. Il y a peu de couples et la longueur de la coque est de 556 mm, il y aura peu de risque de rencontrer un problème .
L’alignement parfait sur une ligne de référence avec une équerre est tout de même obligatoire. Avant le collage des premiers longerons il faut contrôler le bon filage des baguettes de samba sur les couples.

Préparation des couples - 35.9 ko
Préparation des couples

Le collage s’effectue à la colle à bois (pour extérieur = D3). Blocage à l’aide de pinces plastique, matériel que possède tous les modélistes bateaux.

Des pinces pour le collage  - 39.4 ko
Des pinces pour le collage

Compte tenu de la courbe supérieure, il sera nécessaire de coller une première lisse de 10x2 mm et de recoller une deuxième lisse après séchage de la première. C’est la seule difficulté sur cette coque. Les autres lisses ne présentent pas le risque de casser. A l’arrière, sur le dernier couple, il existe un renfort pour la pose du moteur. Il faut le placer avant de poser les plaques de fond.

Montage des longerons - 26.1 ko
Montage des longerons

Quelques renforts peuvent être placés sur l’étrave pour poser la poignée qui se trouve au centre. Il est bon aussi de renforcer le couple N°3.
Pendant que la coque sèche, on peut préparer le gabarit en carton des plaques de fond. _ Il y a aussi l’accastillage à faire... ou à acheter pour ceux qui sont pressés de naviguer !

Collage et séchage des plaques de ctp - 31.8 ko
Collage et séchage des plaques de ctp

Le fond en ctp 1mm - 31.7 ko
Le fond en ctp 1mm

Les plaques de fond au nombre de deux pour l’avant ont le fil du CtP dans le sens de la longueur , la plaque arrière aura le fil du bois dans le sens de la largeur.C’est ce que préconise Michel Bruno dans sa description et je pense que c’est un bon conseil .Des poids sont nécessaires pour bien plaquer le CtP sur les lisses, et assurer un bon collage .

Dans l’attente de la pose du ctp 1mm - 32.5 ko
Dans l’attente de la pose du ctp 1mm

Essai d’étanchéité - 33 ko
Essai d’étanchéité

Premier gabarit du dessus - 32.8 ko
Premier gabarit du dessus

Montage du dessus - 86 ko
Montage du dessus


Essais à la moitié de la puissance - 42.3 ko
Essais à la moitié de la puissance

Au stade de la construction il est temps de commander les éléments de propulsion et de radiocommande. Le moteur sera acheté en Chine sur le site Hobby King ; le moteur brushless complet arrivera après un mois et demi de voyage et il faudra payer la douane, mais malgré tout l’économie sera de l’ordre de 25% par rapport à un achat dans un magasin français. Le contrôleur et la batterie Lipo seront commandés sur le même site mais sur la plate-forme européenne : ils mettront 3 jours pour venir

Le moteur formula 3 - 125.3 ko
Le moteur formula 3

Batterie et contrôleur - 117.9 ko
Batterie et contrôleur

Je reprend la construction par le collage des bandes du dessus et la préparation du vernis de la coque

Pendant le séchage de la coque, je vais faire le tour des brocantes afin de trouver un pilote pas trop cher. Après quelques visites et discussions j’ai acheté le futur pilote de mon racer pour.... 2 euros !

Le pilote à 2 € - 103.2 ko
Le pilote à 2 €

Mon épouse se charge de faire des vêtements aux "normes" du VO152

Présentation avec le pilote - 54.7 ko
Présentation avec le pilote
.

Il faut teinter par une couche de teinture pour les meubles puis passer 3 couches de vernis avec un léger ponçage entre les couches. A ce moment de la construction je peux faire un essai de flottaison

En même temps je vais préparer les morceaux de styrodur pour la flottabilité de la coque en cas de retournement . Une procédure que je connais bien car au club je pratique le racer électrique avec un OBL junior autour d’un parcours sur notre lac de navigation.

Sur cette coque il faut prêter une attention particulière à la partie arrière avec ces deux caissons triangulaires qui doivent être étanche ,une entrée d’eau serait nuisible au fonctionnement mais aussi à l’étanchéité du bateau.Donc ajustage des pièces et très bon collage sont de rigueurs.

Installation du moteur - 65.1 ko
Installation du moteur

Pose du volant et du levier de vitesse - 115.4 ko
Pose du volant et du levier de vitesse

Avec la pose du moteur et de l’isolant se termine le montage de la coque.

Dans la suite de l’article je vous propose le montage de la radio de l’accastillage et les premiers essais.