Navimodélisme RC - Webzine de modélisme naval radiocommandé

mardi 24 octobre 2017

Accueil Modèles et Kits Voile radiocommandée Vapeur Plans et documentation Radio et équipement moteur Techniques de construction Nouvelles et revue de presse Galerie de photos
  Contact  |  Liens  |  Agenda  |  Plan du site  |  Groupe de discussion  

Plateforme KULLUK

Plateforme Kulluk
article N°1 : Les grues

André Guignet

Kulluk est une plateforme Shell qui est tractée sur le lieu de forage par des remorqueurs et qui se positionne sur ce forage pour une durée de 6 mois (cette durée est passée actuellement à 7/8 mois suite au réchauffement de la planète). Kulluk peut forer par des épaisseurs de glace de l’ordre de 2m .

La plateforme KULLUK - 23.9 ko
La plateforme KULLUK

Au niveau modèle réduit, le programme est ambitieux : tracter la plateforme avec des remorqueurs (au club ‘Miniflotte Centre Var, des maquettes sont construites ou en construction au 1/72), positionner la maquette au milieu du plan d’eau, puis présenter une phase de transbordement avec une grue, suivie par une autre phase plus catastrophique se terminant par l’éjection des canots de sauvetage, apparition d’une nappe de "produit sympathique" et incendie de la plateforme). Différentes fonctions annexes sont également prévues : éclairage, mise en marche de l’hélico, fonctionnement d’un chariot élévateur en sortie de hangar, pompe pour mise en marche des canons à eau contre l’incendie.

J’ai choisis l’échelle du 1/72 pour des facilités que tout le monde peut imaginer : personnages disponibles, accessoires des kits avions, et aussi l’encombrement réduit.

Dans ce premier article je vais aborder un sujet un peu particulier : la fabrication des grues fonctionnelles

Fabrication des grues


-  Sur Kulluk il y a trois grues avec des flèches de plus de 35m. Elles servent durant le ravitaillement de la plateforme et permettent d’être autonome avec les ravitailleurs de haute mer.

Une des grues de la maquette devra être fonctionnelle sur trois axes :

  1. montée et descente de la flèche
  2. rotation à droite et à gauche de façon à dégager l’ensemble sur l’extérieur, afin de prendre un colis sur le pont d’un bateau.
  3. montée et descente du palan et des différentes charges suspendues

Les flèches des grues  - 43.8 ko
Les flèches des grues

La flèche est principalement constituées de fil de cuivre et de différentes pièces en cuivre et en zinc. Pour la cabine, il s’agit d’un bloc de plexiglas de 10mm d’épaisseur sur lequelle sont plaqués des morceaux de contreplaqué de 0,5 mm.

Les cabines - 144.1 ko
Les cabines

La flèche de la grue est construite à partir de fil de diamètre 2,5mm. Les entretoises sont en fil de 1,6mm et de 0,9mm, les extrémité sont taillées dans du zinc de 0,5mm. Le tout est soudé avec un fer de 100W. Il faut veiller à couper la propagation de chaleur du fer (avec une pince) pour ne pas désouder une pièce pendant que l’on soude la suivante.

Le local technique de la grue - 143.5 ko
Le local technique de la grue

Mécanisme de la grue numero 3

Le fonctionnement de cette grue nécessite donc trois moteurs
-  un premier moteur pour lever et abaisser la flèche. Le mouvement est démultiplié par un palan à 4 poulies afin de réduire l’effort du moteur.
-  un second moteur pour tourner à gauche et à droite. Une platine de pignons pour réduire la vitesse et rendre le fonctionnement régulier est placée dans le local situé sous la grue.
-  un troisième moteur, plus exactement un treuil, est placé sur le plancher de la plateforme et sert au levage des objets sur les bateaux.

Système des moteurs de la grue n°3 - 149 ko
Système des moteurs de la grue n°3

Les pièces mécaniques m’ont obligé à construire l’ensemble cabine et local technique de la grue légérement plus grands. Un contrepoids de 350 gr est fixé sur le panneau arrière et contribue à l’équilibre de la grue. Il facilite également les manœuvres. Sur cette grue le socle est métallique et les poulies de la flèche sont montées sur un support soudé sur ce socle. Sur les autres grues non fonctionnelles, les poulies sont fixées sur le toit du local.

Sur la grue animée, les poulies sont rigoureusement alignées et l’axe est fait d’un boulon en acier nickelé dont le filetage est juste de 7mm pour l’écrou. Sur les autres grues, un boulon ordinaire de 3mm est utilisé sans alignement des poulies. La différence est simplement mécanique et ne s’aperçoit pas de prime abord.

Les poulies ont fait l’objet d’une attention particulière. Elles ont été réalisées au tour dans un cylindre d’aluminium. Il était important que cela soit parfait : le même axe supportant trois poulies côte à côte. Vingt et une poulies ont été réalisées, représentant plus d’une douzaine d’heures de travail.


Après la rénovation de La Mouette Rieuse, j’ai entrepris une construction un peu plus originale : une plateforme pétrolière mobile de la mer de Beaufort.


Les supports des poulies - 29.7 ko
Les supports des poulies

Montage de la grue numéro 2 - 30.7 ko
Montage de la grue numéro 2

Grue n°2 - face avant - 28.3 ko
Grue n°2 - face avant

Assemblage des différents éléments - 27.8 ko
Assemblage des différents éléments

Les différentes pièces de la grue n°2 - 21.3 ko
Les différentes pièces de la grue n°2

La grue n° 2 : détails - 20.2 ko
La grue n° 2 : détails


La grue numéro 3

Le mécanisme en place - 28.5 ko
Le mécanisme en place
La grue numéro 3 est entièrement opérationnelle

Autre vue  avec le moteur en place - 27.9 ko
Autre vue avec le moteur en place

Le travail de finition étant toujours en cours lors de la rédaction de cet article, je vous présenterai dans une deuxième partie les grues terminées et mises en peinture.