Navimodélisme RC - Webzine de modélisme naval radiocommandé

mardi 24 octobre 2017

Accueil Modèles et Kits Voile radiocommandée Vapeur Plans et documentation Radio et équipement moteur Techniques de construction Nouvelles et revue de presse Galerie de photos
  Contact  |  Liens  |  Agenda  |  Plan du site  |  Groupe de discussion  

Trucs et astuces

La soudure à l’étain et la pomme de terre.

Teba

Je n’ai rien inventé, c’est un truc vieux comme le monde et je l’utilise très souvent.

Je vais le rappeler pour les plus jeunes et pour ceux qui par hasard ne le connaîtraient pas.

On emploie la pomme de terre principalement pour les soudures à l’étain, elle sert à protéger la première soudure quand la seconde est trop rapprochée.

La préparation du travail - 197.1 ko
La préparation du travail

La pomme de terre a la particularité de protéger les pièces de la chaleur, je ne saurais expliquer pourquoi ! Est-ce un effet de l’amidon contenu dans ce tubercule comestible qui fut répandu en France au XVIIIème siècle grâce à Parmentier ? Peut-être plutôt par la teneur en eau de sa chair qui empêche de dépasser 100 degrés, le même principe qui empêche de souder un tuyau rempli d’eau.

Pour réaliser des soudures à l’étain proches l’une de l’autre, il y a la technique qui consiste à employer plusieurs compositions de soudures, chacune fondant à une température différente. Mais on n’a pas toujours ces différentes soudures sous la main. Les professionnels utilisent de la pâte anti-chaleur à base de céramique (Thermex), chère et introuvable en petit conditionnement.

Revenons à nos patates !

Pas besoin de beaucoup d’explications : il suffit de bien plaquer la chair de la pomme de terre de part et d’autre de la pièce à protéger et de l’y maintenir avec ce que l’on veut, pinces, étau etc...

La pomme de terre se découpe très bien pour épouser des formes compliquées. Après soudure la chair peut rester collée sur la pièce sous l’action de la chaleur, mais cela se nettoie très bien avec une brosse.

Voilà donc une astuce utile et amusante, les photos parleront d’elles mêmes.

Une pièce est prête - 242.4 ko
Une pièce est prête

Oui, la pomme de terre nous vient en aide ! Je ne sais pas si ce truc est connu et si il est toujours utilisé, mais j’y ai recours fréquemment !

Sur la pièce à protéger. - 81.5 ko
Sur la pièce à protéger.

Soudure - 81.8 ko
Soudure

Fixation de la pomme de terre - 91.5 ko
Fixation de la pomme de terre
Une autre vue - 76.5 ko
Une autre vue

Choisissez de préférence une pomme de terre à chair ferme. Pauvres en amidon, riches en eau, les pommes de terre à chair ferme ont une bonne tenue à la cuisson. Ces caractéristiques vont nous servir !