Navimodélisme RC - Webzine de modélisme naval radiocommandé

mercredi 23 août 2017

Accueil Modèles et Kits Voile radiocommandée Vapeur Plans et documentation Radio et équipement moteur Techniques de construction Nouvelles et revue de presse Galerie de photos
  Contact  |  Liens  |  Agenda  |  Plan du site  |  Groupe de discussion  

Le Surcouf

Introduction

Jean-Luc Béchennec

J’avais depuis longtemps envie de construire un navire de guerre (mon premier) mais je n’avais pas très envie de me lancer à partir d’un plan. Les kits ne sont pas légion dans ce domaine. Dean’s Marine propose plusieurs modèles mais c’est cher et la coque est en polyester alors que j’avais plutôt envie de faire une coque en bois.

Finalement, à prix abordable et en construction traditionnelle, il n’y a que New Maquettes qui propose ce type de bateaux avec quatre boîtes à son catalogue : une vedette lance-missile type Combattante 2, une Vedette de surveillance côtière, l’aviso Estienne d’Orve et enfin le Surcouf. Mon choix s’est porté sur ce dernier car je voulais un bateau qui ne soit pas une trop petite unité et l’Estienne d’Orve a un aspect trop moderne, Bien que le Surcouf ait été construit après la seconde guerre mondiale, l’aspect général est celui d’un destroyer de la fin de la guerre.

Le Surcouf est le premier escorteur d’escadre de la série T47. 12 bâtiments du même type ont été lancés. Les 6 premiers de la série sont semblables au Surcouf, les 6 autres ont subit de légères modifications. Ces bâtiments ont subit plusieurs refontes et avec quelques recherches, il est possible de représenter une version plus moderne avec missiles, radars de poursuite et sonars remorqués.

Le Surcouf terminé - 7.6 ko
Le Surcouf terminé
photo © New Maquettes. On remarques quelques erreurs sur la photo figurant sur la boîte du kit. Le lettrage du numéro de coque est incorrect. Les hublots de l’abri de navigation ne correspondent pas à la réalité.

Dans la description des phases de construction, j’ai essayé d’être le plus précis possible. Certains passages paraîtront sans doute superflus au modéliste confirmé mais j’ai pensé au débutant pour qui tout n’est pas évident. Comme le Surcouf est loin d’être terminé (je suis en train de border la coque ;-)), il se peut que des solutions adoptées et justifiées maintenant se trouve prise en défaut lors d’une phase future de la construction. Je mettrai donc à jour les conseils qui s’avéreront caduques à ce moment.

Un bateau de guerre à l’échelle 1/100e n’est pas ce qu’il y a de plus facile à faire quand on veut obtenir un bon comportement en navigation. Il faut faire léger, surtout dans les superstructure, pour que le roulis reste raisonnable. N’en déplaise aux puristes, je vais remplacer le laiton par de la carte plastique partout où c’est possible. Le kit présente aussi beaucoup d’erreurs dans les superstructures et l’accastillage. Je fournirai des plans pour corriger ces erreurs.

Caractéristiques
-  Echelle : 1/100e
-  Longueur : 128,6cm
-  Largeur : 13cm
-  Poids moyen : 3,330 kg
Note : La notation FIGURE en lettres capitales se réfère aux figures de l’article alors que figure en lettres minuscules se réfère aux figures de la notice du Surcouf. Les cotes sont en mm et données dans l’ordre longueur × largeur × épaisseur.