Navimodélisme RC - Webzine de modélisme naval radiocommandé

mercredi 13 décembre 2017

Accueil Modèles et Kits Voile radiocommandée Vapeur Plans et documentation Radio et équipement moteur Techniques de construction Nouvelles et revue de presse Galerie de photos
  Contact  |  Liens  |  Agenda  |  Plan du site  |  Groupe de discussion  

Les matériaux composites

Le G4 facile

Albertus

C’est LE produit dont on parle le plus, actuellement, sur les forums de modélisme naval. Avec des affirmations correctes, des aberrations, des inepties et des conseils valables ! Je crois que le moment est venu de faire le point sur ce produit miracle qui n’a rien de miraculeux ! Avant le détournement de ce produit par les modélistes dans le but de rendre le bois ou le carton des coques insensibles à l’eau, on utilisait du vernis allongé de térébenthine, pour un résultat pratiquement identique.
-  L’avantage du G4 par rapport au vernis allongé, c’est qu’étant une résine, elle va polymériser et pas seulement sécher comme un vernis

G4 ? Qu’est ce que c’est ?


-  Le Primer G4 est une résine polyuréthane monocomposant utilisable comme primaire d’accrochage ou comme vernis.
-  Base d’adhérence pour une meilleure adhérence des recouvrements polyester+fibre de verre en marouflage sur du bois
-  Utilisation comme bouche-pores sur tous les matériaux poreux.
-  Imperméabilisant
-  Recouvrable par toutes les peintures et vernis du commerce.

Présentation du G4 Soloplast/VoosChemie - 61.2 ko
Présentation du G4 Soloplast/VoosChemie
 
Distribution YachtCare-VoosChemie - 15.4 ko
Distribution YachtCare-VoosChemie

Présentation :


-  Très fluide, mise en oeuvre au rouleau ou pinceau
-  Résiste à des températures de 100°
-  Translucide d’une couleur légèrement brunâtre intensifiée par l’action du rayonnement UV.

NOTE :
-  Si le G4 doit être recouvert d’un revêtement en résine polyester, l’opération doit se faire avant que le produit soit complètement sec. Le G4 doit être poissant pour une bonne accroche.
-  Au contraire, avant de recevoir une résine époxy, le G4 doit être complètement sec (polymérisé depuis 24 h minimum)
-  Le G4 complètement sec doit être poncé avant de recevoir un nouveau revêtement

Suffisamment fluide dans la majorité des applications, son pouvoir d’imprégnation peut être augmenté par addition d’un thinner polyuréthane(pas besoin de chercher la mention thinner pour G4) (allonge possible jusqu’à 200/100) notamment en modélisme naval pour étancher les coques. Dans ce cas, les couches de G4 seront appliquées de moins en moins diluées, à la volée, donc sans attendre la polymérisation des couches précédentes (pareil que quand on utilisait le vernis et la térébenthine) -----------


L’étiquette

G4 - Primer polyuréthane
-  Couche d’accrochage sur support poreux (bois, béton, plâtre) lors d’un recouvrement verre/polyester.
-  Liant avec du sable, de la sciure de bois pour la réalisation de masse de réparation et de réagréage.
-  Primer sur bois, pierre, béton, acier, avant stratification ou application de polyuréthane.
-  Bouche pore ou vernis sur bois, béton ciment frotté fin, terre.
-  Résine d’entoilage sur bois dans le domaine des avions de modélismes.
-  Bouche pore sur modèle ou moules en plâtre avant l’application de démoulant.
-  Antidérapant pour acier (escaliers, passerelles), mélangé à du sable de quartz ou des corrunds de carborandum.

Reprenons calmement

Le G4 est une résine polyuréthane monocomposant additionnée de solvants qui augmentent sa fluidité. Cela signifie qu’après l’évaporation des solvants, la résine va  polymériser  (se transformer en plastique - explication simpliste) sans avoir besoin de la mélanger avec un catalyseur ! C’est l’humidité (de l’air et du support) qui va déclencher la polymérisation.

Quand on met du G4 sur du carton ou du bois de faible densité, le produit est suffisamment fluide que pour bien imprégner le support ! surtout si on en met des deux côtés ! !

Si maintenant on décide de mettre le G4 sur du bois dense (par exemple du tilleul de 3mm d’épaisseur) on va constater que la fluidité d’origine n’est pas suffisante que pour imprégner totalement les 3mm, même en le passant des deux côtés ! Le truc est donc d’allonger le G4 beaucoup plus fort que d’origine pour lui donner une force de pénétration encore plus grande !

Pour expliquer simplement, disons que les fabricants de G4 ont mis au point un diluant qui va encore augmenter la fluidité du G4 Tout le monde n’a pas besoin d’une aussi grande fluidité, toutes les utilisations du G4 ne nécessitent pas un grand pouvoir de pénétration, donc... ce n’est pas prévu d’origine ! Suivant les législations et divers règlements de travail définis par les corporations, il est même dans certains cas INTERDIT d’utiliser du diluant G4... qui rend le G4 ENCORE plus toxique !

Bref, l’important pour le modéliste moyen est de savoir que le diluant existe, qu’il est vendu par la marque, que c’est un produit efficace créé expressément par le fabricant pour répondre aux besoins des utilisateurs avertis.

Il est Important aussi de bien comprendre le processus :

Une fois que les solvants qui servent à la pénétration sont évaporés, la résine qui alors se retrouve à plus ou moins grande profondeur dans la matière traitée peut tranquillement POLYMERISER et remplir le rôle pour lequel on l’a mis en oeuvre ! Si on a ajouté le thinner vendu à part, il faudra attendre un peu plus longtemps que l’évaporation soit terminée et que la polymérisation puisse commencer, mais l’épaisseur de matière protégée sera plus grande, donc l’efficacité du produit sera augmentée !

Diluant polyuréthane adapté pour allonger le G4 - 19.9 ko
Diluant polyuréthane adapté pour allonger le G4

Il ne faut SURTOUT PAS confondre diluant et dissolvant ! Ne pas confondre dissoudre (dissolvant) et diluer (allonge) !

Ce n’est qu’un rappel, je ne vous ferai pas l’affront de croire que vous n’avez pas saisi la différence essentielle !

Pour le G4 est vendu un thinner d’allonge spécifique, alors que comme dissolvant (donc pour le détruire, nettoyer les outils, les mains etc) on utilise tout simplement de l’acétone (Il est quand même recommandé de porter des gants jetables, l’acétone sur la peau n’étant pas la meilleure des choses !)

Un exemple simple a comprendre et à transposer :
-  On peut utiliser pour allonger de la peinture Humbro simplement du withe-spirit, mais il faut reconnaitre qu’en utilisant l’allonge spécifique le résultat est 100x meilleur !
-  Pour nettoyer le pinceau (Humbrol frais ou sec), on utilise de l’acétone. L’emploi d’acétone comme allonge pour du Humbrol ne viendrait à l’esprit de personne (j’espère !)


Rappels :

attention : pas d’enduit polyester sur une stratification époxi ! Epoxi=mastic époxi only !

Par contre, l’époxi va sur tout, sauf sur le G4 non parfaitement polymérisé !


En vrac : rumeurs et approximations à propos de la protection des coques

On a souvent entendu "je mets directement ma résine polyester sur le bois, sans G4, et je n’ai jamais eu de décrochage !

Possible ! moi je ne l’ai fais qu’une fois, mais le bateau est à présent désarmé par la force des choses (cloque sous la coque dans le marouflage fibre de verre/polyester) !

On a dit aussi "pour allonger ma résine, j’utilise de l’acétone, cela marche du tonnerre, même au pistolet !" Or, il est facile de constater que l’acétone détruit la résine.

à savoir :La résine polyester est poreuse ! ! ! Le retrait de la résine polyester est de 7%, pas de retrait notable pour la résine époxy Pour renforcer une coque par l’intérieur, je prone l’emploi d’un mélange de sciure fine et de colle blanche appliqué en couche mince (3mm) à l’intérieur des coques en bordages. Ensuite, je passe une couche de peinture "pour faire joli" Entre les couples où sortent le tube d’étambot et le tube de jaumière, je rajoute une couche de résine époxy. C’est le seul endroit susceptible de voir une infiltration d’eau dans mes bateaux.



-  La résine polyester seule (dans le fond d’une coque) risque de se fendiller
-  L’allonge pour la résine polyester n’est pas non plus l’acétone, mais le styrène
-  L’allonge de la résine époxy c’est l’alcool à brûler
-  La résistance est celle de la fibre utilisée. Plus importante avec de la fibre de carbone qu’avec de la fibre de verre, tout le monde l’admet ! Pourtant, certains persistent à maintenir que leur marouflage avec du papier wc ou du papier de cuisine (Sopalin) est aussi résistant qu’avec un tissus de verre !

j’ai lu dernièrement dans un forum "seul Albertus dilue son G4" Alors merci, Monsieur Voos, de fabriquer des produits rien que pour moi !


On a parlé de la disparition du G4, de son retrait du marché. Aux dernières nouvelles il n’en était pas question, mais simplement d’éventuellement modifier sa formule. Peut-être verrons nous un jour un nouveau G4 avec une base aqueuse ! ?

Ceci ne résume pas mon expérience, mais bien celle de VoosChemie ! et il se fait que je crois sur parole les chimistes de cette société, bien plus que les avis éclairés de certains !

Comme je dis toujours, faites comme vous voulez, mais au moins faites le en toute connaissance de chose !