Navimodélisme RC - Webzine de modélisme naval radiocommandé

jeudi 23 mars 2017

Accueil Modèles et Kits Voile radiocommandée Vapeur Plans et documentation Radio et équipement moteur Techniques de construction Nouvelles et revue de presse Galerie de photos
  Contact  |  Liens  |  Agenda  |  Plan du site  |  Groupe de discussion  

Vedette à flybridge Wavetracker 35

WT35, premier Fly de la gamme
L’étude

Philippe Hof

Une fois n’est pas coutume, j’ai désiré faire un bateau, toujours de plaisance mais légèrement différent des WS45, WS60 et WS100. J’ai retenu la formule à flybridge. Mais, pour une premiere, j’ai décidé de ne pas faire dans la démesure et me suis limité à 35 pieds, soit 10,7 m. Traduit à mon échelle de prédilection cela donne environ 60 cm. De la même façon que pour mes précédents bateaux j’ai recherché une personne voulant se lancer dans cette construction. C’est Christian, dit "l’Amiral", qui s’y colle cette fois ci. Je lui ai néanmoins emboité le pas quelques semaines plus tard. Je vous propose les articles détaillant leur fabrication.

Etude

Ayant retenu un modèle d’environ 35 pieds, j’ai commencé par rechercher sur le net une vedette (on ne parle pas de yacht en dessous de 24 m, histoire de législation en Italie ...) de dimension similaire pour bien assimiler les volumes et les silhouettes. J’ai retenu entre autres les Antarès des Chantiers Beneteau, les Prestiges des Chantier Jeanneau ou encore la 35 du constructeur STBoat. C’est ce dernier qui m’a surtout inspiré.

Le modèle d’inspiration : le STboat 35 - 23.7 ko
Le modèle d’inspiration : le STboat 35

Je crayonne déjà à main levée plusieurs profils, en me limitant à la longueur retenue de 10,7 m, puis petit à petit j’en affine un. Quand il me semble à peu près correct, je le scanne et le place en image de fond sur Autocad. Je calque ce contour informatiquement en utilisant le plus possible de courbes, puis je supprime l’image initiale.

Un premier dessin de profil - 13.8 ko
Un premier dessin de profil

J’ai toujours voulu dessiner les intérieurs de mes bateaux car je les amménage aussi bien au niveau du cockpit qu’au niveau du pont inférieur avec les cabines. Je vais alors vérifier l’habitabilité des volumes à l’aide de dessins de mannequins d’un mètre quatre vingts. Je fixe la hauteur des planchers et je dessine les aménagements des cabines. Sur ce petit modèle j’ai placé une cabine dans la proue, une cabine sur tribord, une petite salle de bain entre ces deux pièces et sur babord la cuisine juste en bas de la descente et devant les wc. Je veille naturellement à ce qu’il soit possible de placer tout le matériel radiocommandé nécessaire dans la partie cale moteur : ensemble moteur-cardan-tube d’étambot-hélice à multiplier par deux, un servo, un récepteur, un pack d’accus et un variateur BEC. J’ai prévu de placer des ensembles Multispeed 380 de Graupner, mais au moment de passer la commande, tous les magasins étaient en rupture sur ce produit. J’espère pouvoir tout de même me les procurer pour le moment venu. Christian a eu plus de chance en trouvant ces propulseurs outre Rhin.

Modélisation sous Delftship

Il est temps de passer au stade 3D. Autocad à ses limites, avec lui je ne peux réellement appréhender les volumes ou les surfaces de chaque cabine. Et puis avoir un rendu extérieur 3D permet de bien voir quelle allure aura le bateau sous tous ses angles.

Delftship se présente sous la forme de quatre fenêtres représentant les vues de dessus, profil et face, plus une vue en perspective. Je place en image de fond, en guise de modèle, les dessins Autocad de dessus et de profil dans les fenêtres adéquates. Puis je commence par modéliser la coque, en dressant les fonds puis les flancs. Vient naturellement ensuite la modélisation des passavants puis les superstructures.

Le résultat de la modélisation - 75 ko
Le résultat de la modélisation

Enfin, si je veux avoir une bonne vision du produit finit, je dois encore passer plusieurs heures à ajouter les détails comme la baie vitrée, les coussins extérieurs, le bastinguage, les radoms et antennes sur l’arche radar...

Retour sur Autocad

La modélisation terminée, je dois pouvoir en extraire le dessin des pièces dont j’ai besoin pour la fabrication : couples et quilles dans un premier temps. Pour cela Delftship propose une exportation de l’ensemble en format .dxf. C’est un format reconnu par Autocad. On utilise donc la fenêtre "Line plan" puis l’icone DXF.

Sur Autocad je peux désormais extraire une à une les tranches extérieures correspondant à la position de mes couples. Ceux-ci sont définis en général par rapport à la position des cloisons des cabines inférieures. Ils ne sont donc pas à intervals réguliers. De ces coupes, je retranche du contour extérieur l’épaisseur de mes planches de coque. Je place également les encoches qui vont me permettre lors de l’assemblage de coller toutes les baguettes de renfort et la quille.

Plan Autocad - 34.9 ko
Plan Autocad

Par la suite je dessine l’ossature des superstructures en me servant généralement des montants de pare-brise ainsi que de la cloison de la baie vitrée. Puis je renforce tout cela par plusieurs baguettes épousant le dessin des vitres latérales.

Au final j’obtiens un plan assez fournit, riche en détails, si l’on ajoute encore les diverses pièces d’ameublement comme les lits, meubles de cuisine, canapé ou tableau de bord.

Le prototypiste : Christian - 20 ko
Le prototypiste : Christian
Je vous présente Christian, dit l’Amiral. C’est un joyeux alsacien, bon vivant et fort sympatique. C’est ce monsieur qui, le premier, fabriquera ce bateau

Première étape : dessin sur Autocad - 33.1 ko
Première étape : dessin sur Autocad
Après avoir dessiné rapidement le profil du bateau, je poursuis sur Autocad en détaillant cette fois les intérieurs tant sur le pont principal que sur le pont inférieur, celui des cabines.

Reprise sur Delftship - 17.7 ko
Reprise sur Delftship
Les contours de profil et de dessus étant figés, je travaille alors en 3D grâce à Delftship. Ce logiciel me permettra d’en sortir toutes les coupes nécessaires à la fabrication

Après la coque, les superstructures - 20.8 ko
Après la coque, les superstructures
Je poursuis la modélisation en détaillant la partie superstructures. Plus il y aura de détails et plus je récupérerais de données utiles pour la fabrication

Plan d’ensemble - 18.1 ko
Plan d’ensemble
Voici le plan définitif, prêt à être découpé pour la fabrication des premières pièces : couples et quille

Plan des superstructures - 19.5 ko
Plan des superstructures
Ce n’est pas le plus facile à fabriquer, ni à dessiner d’ailleur ! Il faut placer suffisament de baguettes pour pouvoir plaquer correctement toutes les faces ce cette structure.