Navimodélisme RC - Webzine de modélisme naval radiocommandé

dimanche 19 novembre 2017

Accueil Modèles et Kits Voile radiocommandée Vapeur Plans et documentation Radio et équipement moteur Techniques de construction Nouvelles et revue de presse Galerie de photos
  Contact  |  Liens  |  Agenda  |  Plan du site  |  Groupe de discussion  

Vedette à flybridge Wavetracker 35

WT35 Premier fly
Les aménagements - Bloc cuisine et lit double

Philippe Hof

Les parois et le plancher étant fabriqués, je commence l’aménagement dans le sens de circulation et je construis le bloc cuisine puis le lit double et sa petite table de chevet.

Le bloc cuisine

Le bateau étant prévu pour de la petite croisière à quatre personnes, il faut une cuisine digne de ce nom. Je l’ai dessinée avec, de gauche à droite : quatre tiroirs, une double porte, un réfrigérateur et un petit placard pour finir. Sur le plan de travail, dans l’angle, les deux éviers et sur la droite la plaque de cuisson à induction (pas encore fabriquée au moment des photos).

Pour plus de véracité j’ai placé au sol une plinthe, puis les façades et le plan de travail en léger débord.

Le bloc cuisine - 83.5 ko
Le bloc cuisine
Avec ses éviers, et, pas encore installée, la plaque à induction

La plinthe est réalisée avec une baguette de samba de 2x6 mm, elle suit la forme en angle presque droit de l’ensemble.

Dessus j’ai collé une planche de CTP 0,8 mm. Elle supportera les façades de la même épaisseur. Au préalable je colle des mini tasseaux assurant la bonne mise en place des panneaux. Ils sont au nombre de cinq. De la même façon je colle une baguette carré de 3x3 dans l’angle droit. Le plan de travail est découpé dans du CTP de 1,5 mm. J’ai du faire deux ouvertures rectangulaires aux coins grugés.

La fabrication des éviers représente une vraie partie de plaisir : Ils sont chacun composés de huit pièces. Je les ai collés sous le plan de travail, en vérifiant qu’il s’alignaient bien avec les ouvertures. Par la suite je fabriquerai le robinet et sa poignée ainsi que la plaque de cuisson.

Pour donner du relief aux ouvrants, j’avais pensé plaquer sur les façades des rectangles de bristol. Mais ils étaient un peu trop fin et à l’oeil cela ne rendait pas. Je les ai redécoupé en CTP 0,8 mm.

Le fond du plan de travail et du plancher intérieur ont été amputés d’une bonne surface pour coller au mieux à la paroi bâbord et permettre au coté du meuble de venir au droit de l’ouverture de la descente.

Le lit double

C’est celui de la cabine du propriétaire. C’est, comme il se doit, un King Size (grand format, pour les non-anglophones). Il est placé tout contre la paroi tribord, à l’opposé du bloc cuisine. Je vous rassure tout de suite : plus tard ils seront séparés par une cloison ! Ce lit est constitué d’un pied relativement haut dans lequel se loge un tiroir. Les rangements ne sont jamais assez nombreux ! Dessus, un sommier débordant généreusement. Et bien entendu, matelas, oreillers et couvre-lit.

J’ai commencé par débiter la base du sommier, une sorte de fer à cheval. Puis j’ai collé dessous les cinq façades du pieds suivant le contour intérieur du U. Ensuite je me suis attaqué au cadre du sommier. J’ai utilisé une baguette de samba de 2x10 mm. J’ai pris soin de bien suivre le pourtour en scindant les morceaux en plusieurs endroits, soignant mes coupes d’onglet. Cette ceinture restera apparente tant à l’extérieur qu’au niveau du chant supérieur.

Sommier du lit double - 83.7 ko
Sommier du lit double

En guise de matelas j’ai eu l’idée de récupérer la mousse d’un emballage de matériel informatique. C’est une mousse à cellules fermées, assez rigide, avec de nombreuses petites bulles emprisonnées lui donnant un moelleux tout à fait adapté à un matelas. J’ai d’abord découpé un gabarit en bristol se logeant bien à l’intérieur du sommier, puis j’ai découpé suivant ses dimensions le morceau de mousse un tout petit peu plus grand, pour qu’il se coince de lui même dans le cadre de bois. Le matelas est prévu d’une épaisseur légèrement plus haute que le sommier.

Le lit double - 62.3 ko
Le lit double
La literie est en mousse plastique

A l’heure ou je vous écris ces lignes, je ne sais pas encore comment je vais le recouvrir. Les essais sont en cours. Le premier, qui m’a été soufflé par un ami modéliste, est de recourir à du papier WC que l’on colle puis qu’on humidifie et qu’on laisse sécher. Enfin on le peint à l’aérographe ou à la bombe. L’aspect gauffré devrait lui donné l’apparence d’un dessus de lit ! à suivre ...

La table de chevet

Je sais, elle est minuscule. Il faut dire que la place que je peux lui réserver n’est pas bien grande d’où sa dimension bien plus étroite que profonde.

Je la voulais avec une sorte de joint creux au deux tiers de sa hauteur. Vu la taille, vous vous en doutez, toutes les pièces la constituant sont très petites. J’ai commencé par assembler les deux blocs séparément. Les coins sont des baguettes de 3x3 que j’ai adouci en arrondis. Le bloc du dessus, le plus petit, est fini par un léger rebord périphérique.

Le dernier travail consiste à intercaler une entretoise de dimension inférieure au meuble, entre les deux blocs, pour simuler mon joint creux.

Cuisine et cabine propriétaire - 61.4 ko
Cuisine et cabine propriétaire
Bien entendu, il reste une cloison à installer !

Le résultat à ce stade de la fabrication me satisfait pleinement, rechargeant mes batteries pour poursuivre le reste du mobilier.

Fabrication du meuble de cuisine - 36.3 ko
Fabrication du meuble de cuisine
Comme souvent, la construction débute par la découpe des nombreuses pièces avant de coller avec si besoin des mini-tasseaux de renfort
Les deux principaux éléments du meuble de cuisine - 30.1 ko
Les deux principaux éléments du meuble de cuisine
Il faut avoir des doigts de fée pour assembler les deux éviers par dessous le plan de travail
Piece terminée - 41.3 ko
Piece terminée
Après une pose à blanc dans le bateau, il a fallu rogner considérablement le plan de travail jusqu’à tangeanter un des deux éviers. Par la suite je supprimerai également une bonne partie du plancher bas venant buter contre une baguette de renfort.
Sommier du lit double - 74.7 ko
Sommier du lit double
Fabrication du sommier : une embase sous laquelle je colle un pied périphérique. La tête de lit est inutile car le lit vient contre une cloison.
Matelas - 29.8 ko
Matelas
Il est découpé au cutter dans une mousse d’emballage de matériel informatique. Je l’ai ajusté grâce à un gabarit en papier.
Préparation de la table de chevet - 30.9 ko
Préparation de la table de chevet
Là encore, c’est de tout petits morceaux de bois qu’il faut assembler ! la patience est une des vertus du modéliste.
Les deux blocs de la table de chevet - 37.1 ko
Les deux blocs de la table de chevet
Afin d’obtenir un joli joint creux, j’ai fabriqué deux bloc un grand inférieur et un plus petit supérieur avec des fargues sur le dessus.
La table à sa place - 33 ko
La table à sa place
Elle est de dimension bizarre avec une bonne profondeur et une façade ridicule. C’est que je n’ai pas beaucoup de place entre le lit et la cloison de la cabine propriétaire.

Voici l’adresse de mon Blog ou vous retrouverez tous les Windstorm : WS25, WS30, WT35, WS45, WS60 et WS100

Mes blogs http://yachtmodlisme.blog4ever.com/...

http://www.plansbateaux.net/