Navimodélisme RC - Webzine de modélisme naval radiocommandé

vendredi 23 juin 2017

Accueil Modèles et Kits Voile radiocommandée Vapeur Plans et documentation Radio et équipement moteur Techniques de construction Nouvelles et revue de presse Galerie de photos
  Contact  |  Liens  |  Agenda  |  Plan du site  |  Groupe de discussion  

RB-M 45 Ft de l’USCG

RB-M au 1/15 - Motorisation, la suite
Installation des moteurs

Albertus

Pour la propulsion jet, il faut des moteurs puissants. Le modèle de base proposé par KM-B est le Speed 700BB, avec en option un Johnson 800, 16volts. A l’heure des Brushless, cela me semblait inadapté !

L’important était donc de trouver des moteurs très puissants mais légers, avec un KV permettant de ne pas dépasser la vitesse maximum recommandée pour les turbines et qui est de 21000 t/mn

J’ai porté mon choix sur les moteurs Turnigy 3648, outrunner, 1450Kv, 180 g, courant maximum 50A, voltage de 11,1 à 22volts (3S à 6S), puissance maximum 1600 watts.

Je vais alimenter les moteurs en 11,1v avec des LiPo 3S-20C de 4000mA. La puissance de ces moteurs m’évitera de devoir monter une réduction, la puissance développée conviendra au poids du bateau et leur alimentation en bas de plage (3S) devrait permettre de se contenter d’un refroidissement par ventilateurs. Des contrôleurs de 80A conviendront parfaitement. Pour la fixation des moteurs sur le Jet, il faut prévoir des adaptateurs car les trous de fixation ne sont pas au même standard que sur les Speed. Dans la commande chez HobbyKing, j’ajouterai un récepteur supplémentaire pour ma radio, de façon à avoir plusieurs bateaux directement contrôlables à partir d’un même émetteur.

un des contrôleurs 80A, un des LiPo 3S de 4000mA, et un récepteur supplémentaire pour pouvoir changer de modèle avec la même radio sans rien démonter - 33.5 ko
un des contrôleurs 80A, un des LiPo 3S de 4000mA, et un récepteur supplémentaire pour pouvoir changer de modèle avec la même radio sans rien démonter

Il faut ménager un méplat sur l’axe des moteurs de façon à y caler la vis pointeau de l’accouplement semi-rigide. Il est impératif d’emballer le moteur avec un film alimentaire avant de procéder à l’opération, car les limailles seraient à coup sur attirées à l’intérieur du moteur par les puissants aimants - 34.1 ko
Il faut ménager un méplat sur l’axe des moteurs de façon à y caler la vis pointeau de l’accouplement semi-rigide. Il est impératif d’emballer le moteur avec un film alimentaire avant de procéder à l’opération, car les limailles seraient à coup sur attirées à l’intérieur du moteur par les puissants aimants

Le moteur est à présent fixé sur son jet par un accouplement à élément caoutchouc - 45.5 ko
Le moteur est à présent fixé sur son jet par un accouplement à élément caoutchouc

Le second ensemble est prêt à être installé dans le bateau - 21.8 ko
Le second ensemble est prêt à être installé dans le bateau

Les deux jets sont en place. Dans un premier temps, le système de reverse des pelles sera simultané - 55 ko
Les deux jets sont en place. Dans un premier temps, le système de reverse des pelles sera simultané

Deux ventillateurs 40x40mm sont collés sur le pont - 55.1 ko
Deux ventillateurs 40x40mm sont collés sur le pont

La cabine recouvre les ventilateurs qui tombent en place derrière les grilles d’aération - 48.8 ko
La cabine recouvre les ventilateurs qui tombent en place derrière les grilles d’aération

L’installation est donc terminée, les essais ont eu lieu et sont vraiment concluants. Le seul défaut est que les moteurs ne démarrent pas exactement en même temps : la bateau commence à avancer sur un moteur, et en poussant les gaz le second moteur enclenche. Pour le prix des contrôleurs, il ne faut pas trop en demander ! mais le "défaut" permet un démarrage en douceur, car la puissance est vraiment au rendez-vous, et le bateau déjauge sans problème en éjectant un belle trainée d’écume sur près de 2 mètres de long. L’équilibrage fait en bassin s’est avéré trop lourd vers l’avant, et j’ai simplement enlevé deux petites plaques de plomb collées vers l’avant du bateau. Dès que possible, des photos en navigation.

Les accessoire de motorisation de ce bateau proviennent tous du site Hobby King et ont été achetés via internet. Les JetDrive proviennent de la maison KM-B, en Allemagne. A ma connaissance, ce sont les meilleurs spécialistes du jet pour bateau.

Le moteur et ses accessoires de montage - 24.1 ko
Le moteur et ses accessoires de montage
Avec le moteur, est founi un support de fixation en croix, mais les trous ne correspondent pas aux fixations sur le jet, prévues pour un moteur Speed 700. J’ai donc utilisé un accessoire KM-B prévu pour fixer d’autres moteurs : une platine comportant les deux séries de trous

Platine de fixation en place sur le moteur. Les tiges filetées sont montées avec du frein filet - 25.5 ko
Platine de fixation en place sur le moteur. Les tiges filetées sont montées avec du frein filet

Les sorties de jets sont montées en retrait sous la coque de façon à ne pas dépasser la plage arrière. Pour faciliter les réglages, j’ai refait la plateforme arrière en la réalisant amovible - 40 ko
Les sorties de jets sont montées en retrait sous la coque de façon à ne pas dépasser la plage arrière. Pour faciliter les réglages, j’ai refait la plateforme arrière en la réalisant amovible

Plage arrière en place - 28.8 ko
Plage arrière en place

Un autre ventilateur de 70x70mm force la ventilation en injectant de l’air frais dans la coque - 27.3 ko
Un autre ventilateur de 70x70mm force la ventilation en injectant de l’air frais dans la coque

Il est recouvert par le capot du
Il est recouvert par le capot du "lazarette"


 Rien à voir avec la motorisation : J’ai enfin reçu les mitrailleuses au 1/16e. Des M60 au lieu de M240, mais fort semblables